Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 22 11 2016 18:06:18

Angelique
Nouveau membre

Debuts d'abstinence. .encore..

Bonjour. C'est la premiere fois que je viens sur un forum de discussion, je ne sais pas trop comment ça  fonctionne, et avec mon tel portable je rame ....
Je m'appele Angelique,j'ai 38ans, et je suis multi dépendante. Depuis mes 15ans j'ai commençé à boire. Dès le premier verre j'aimé. J'avais trouvé le truc qui me faisait me sentir bien,heureuse, et qui me faisait oublier mon mal-être. .puis j'ai tout "essayé" .. alcool, cannabis,extasy,cocaine, heroine.. tout ce que je pouvais trouver..pourvu que ça me fasse de l 'effet etait bon...  j'ai tres vite arrêté les etudes, y preferant les soirees défonces... j'ai vite perdu mon logement d'etudiante.. et je me suis retrouvé à la rue. Peu de temps mais on n'oubli pas ça. ...  j'ai plus tard trouvé un emploi, un logement. Tres vite j'ai, en plus de mes consommations d'alcool, j'ai fait les rencontres de fumeurs..et j'ai repris le cannabis. De plus en plus.. j'ai perdu mon travail, a force de retards, d'absences ... puis mon logement ( tout mon salaire passait dans la fumette)
Shema  "classique" qui se repette depuis. Je tombe..me releve...et retombe.. Il y a l'Angelique, intelligente, coquette, drole, celle qui arrive à  cacher l'autre Angelique... L'A gelique qui reste enfermée dans sa chambre..avec ses bouteilles, son shitt, ses  cachetons... Qui prend tout juste la peine de se laver pour ensuite se remettre au lit... Celle qui ment..qui cache, et d'autres choses honteuses dont je ne parlerait pas là..  Actuellement je suis en arret maladie depuis 2 mois. Et depuis janvier j'alterne les arrets et les courtes periodes de travail. Mon employeur en a assez, 8 ans que je suis en cdi , et comme dit mon chef "Quand tu vas bien tu fais des trucs super, tu devances tout les autres, mais quand ça va pas ..... (sous entendu les arrets..) ça va vraiment pas...   Notre nouveau directeur est lui bien moins patient. Comme il dit il ne fait pas dans le social... il a des impératifs de chiffre d'affaires à réaliser. Donc j'en suis à mon deuxième avertissement sur un an sachant qu'au bout de trois c'est le licenciement et que prochainement je serai convoquée pour une nouvelle sanction. Bref je ne sais pas si je vais garder mon travail. Financièrement c'est la catastrophe avec  les arrêts maladie , les dépenses pour l'alcool ou pour le cannabis, je me retrouve avec des arriérés de loyer impayé, une assurance auto et habitation résiliée, plus de contrôle technique à mon véhicule, etc... j'ai peur de perdre mon travail, logement... alors avec ma lâcheté habituelle je fais l'autruche et fait tout pour oublier.. .
Je vis dans une grande solitude,  plus de famille à vrai dire que mon frère à qui je ne peux pas dire tout ça ( juste quelques échanges de texto)  je n'ai pas d'amis et encore moins de petit ami.... il s'écoule souvent des jours et des jours tant que j'ai le moindre contact avec un être humain. Mes seules sorties son médecin et pharmacie.
Mon soutien affectif ce sont mes chats je suis très attachée à la cause animale et j'ai recueilli plusieurs chats abandonnés: 7 "boites à calins" ☺   et je m'occupe également de nourrir une dizaine de chats errants.. ma famille ne comprend pas que je vive avec autant de chats. Un jour mon frère m'a dit tu as trop de chat je lui ai répondu c'est parce que j'ai besoin de beaucoup d'amour. Il n'as rien répondu. Il y a 2 mois il est venu me voir chez moi, depuis 8 ans ça doit être la deuxième ou troisième fois qu'il vient. Je lui avais téléphoné la veille j'étais ivre, ( et je lui ai fait part de tous mes problèmes financiers et de mon grand sentiment de solitude)  quand je lui ai ouvert la porte il a fait un pas en arrière en voyant ma tête. Bon c'est vrai qu'elle fait un peu peur: maigre, teint blafard, yeux cernés, dans mon vieux pyjama de compétition. Puis il a survolé des yeux mon appart il m'a dit " ta maison est crapée.. si maman elle voyait ça elle serait folle... ( ma mère est décédé il y a 7 ans) et il a ajouté " tu m'étonnes qu'aucun mec ne veut s'emmerder avec toi"  il est resté 5 minutes, sans s'asseoir et est reparti... Bon, heu... je ne crois pas que ce soit le sujet du jour. À la base je voulais parler de mon problème de multi addictions. Depuis 10 jours je n'ai pas bu d'alcool,  mais j'avais toujours du cannabis. Depuis 3 jours je n'ai pas fumé. Il me reste les médicaments.. vous savez la drogue "légale" ... et les boîtes de médicaments dans ma table de nuit et j'ai envie.. envie.. d'en prendre encore et encore jusqu'à ce que le brouillard m'envahisse.
Je suis couchée dans mon lit: j'ai froid ,je transpire je n'ai la force de rien... je n'ai pas d'appétit voir même plutôt du dégoût mais je me force à boire un potage une fois par jour.
Hier soir c'était si dur que je m'étais dit demain je vais chercher à boire. Alors aujourd'hui je laisse les heures s'écouler difficilement jusqu'à arriver aux horaires ou les magasins sont fermés. Le cannabis je n'en ai plus et je lutte pour ne pas contacter mon dealer. Mais il y a toujours ses fameu  cachets dans le tiroir à quelques centimètres de moi.
Il y a quelques années je suis allée en réunion aux alcooliques anonymes, j'y allais quelques temps puis je rechutais.. puis j'y retournais,  puis je rechutais etc...
J'ai honte de ce que je suis.
Bientôt 40 ans... quel beau chemin de vie...
Il m'arrive d'avoir bien souvent des idées suicidaires.. mais mes "boîtes à câlins" sont là ils ont besoin de moi. Parfois il m'arrive de penser en finir et comme je sais qu'ils ont peu de chance d'être adopté tous je me dis que le mieux serait d'ouvrir la bouteille de gaz et qu'on s'endorment tous ensembles. Il faut vraiment être déséquilibrée pour imaginer un truc pareil. 
Voilà j'ai beaucoup écrit je suis littéraire alors écrire et lire j'adore. ( enfin quand je suis en état de lire ou d'écrire)
Je ne sais pas ce qu'on peut dire sur ce forum et si l'on peut détailler notre vie personnelle. Mais j'avais tellement besoin d'en parler. Je remercie ceux qui ont pris la peine de me lire

Hors ligne

#2 22 11 2016 19:54:10

steeve
Membre

Re : Debuts d'abstinence. .encore..

Bonjour Angelique, je te remercie pour ton partage. Tu souffre de la maladie de la dependance comme nous tous ici. Je me demande s'il y a des reunion NA la ou tu habites, si oui, j'irais si j'etais a ta place et si tu en as encore la capacite physique et intellectuelle. Voila c'est tout ce que je peux te dire pour le moment. Bienvenu sur le forum encore et prends soin de toi car tu n'es plus seule.....

Hors ligne

#3 22 11 2016 22:52:35

nam
Membre

Re : Debuts d'abstinence. .encore..

Bienvenue sur le forum Angélique et bravo pour ta démarche
Pour t'aider, essaie d'aller en réunion, tu rencontreras des personnes qui ont vécu les mêmes souffrances que toi et qui s'en sont sorti
la liste des réunions est là : http://www.narcotiquesanonymes.org/reunions/
bon courage à toi


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

Pied de page des forums