Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 17 04 2017 23:44:38

NA
Membre

Mardi 18 avril : « Je comprends »

« Je comprends »
« Nous Lui avons humblement demandé de nous enlever nos déficiences. »
Septième Étape

*

Une fois qu'ils ont pleinement consenti à ce que leurs défauts de caractère soient éliminés, plusieurs d'entre nous ont pleinement consenti ! Ironiquement, c'est alors que les ennuis commencent vraiment. Plus nous nous efforçons de faire disparaître un défaut en particulier, plus cette déficience semble s'accentuer. Il est vraiment humiliant de se rendre compte que nous ne sommes pas seulement impuissants face à notre dépendance, mais même face à nos propres défauts de caractère.
Finalement, la lumière se fait. La Septième Étape ne nous suggère pas de nous débarrasser de nos déficiences, mais de demander à notre Puissance supérieure de nous en débarrasser. L'objectif de nos prières quotidiennes commence à ne plus être le même. Ayant admis que nous étions incapables de nous corriger nous-mêmes, nous implorons notre Puissance supérieure de faire pour nous ce que nous ne pouvons faire pour nous-mêmes. Puis, nous attendons.
Il est possible que notre programme en reste pour plusieurs jours à la Septième Étape. Il est possible que nous ne soyons pas totalement délivrés de certains défauts. Mais, il se produit souvent un changement subtil de notre perception de nous-mêmes et des autres. Avec les yeux de la Septième Étape, nous en venons à voir les autres de façon moins critique. Nous savons que, comme nous, plusieurs d'entre eux combattent des déficiences dont ils aimeraient bien être délivrés. Nous savons que, comme nous, ils sont impuissants face à leurs propres défauts. Nous nous demandons si eux aussi prient humblement pour que leurs défauts leur soient enlevés.
Nous commençons à évaluer les autres comme nous avons appris à nous évaluer nous-mêmes, avec l'empathie naissante que procure l'humilité. En regardant les autres et en nous regardant nous-mêmes, nous pouvons enfin dire : « Je comprends. »

*

Juste pour aujourd’hui, mon Dieu, aide-moi à voir avec les yeux de la Septième Étape. Aide-moi à comprendre.


Copyright NA World Services, Inc. All Rights Reserved © 2017

Hors ligne

#2 18 04 2017 06:32:39

lucky
Membre

Re : Mardi 18 avril : « Je comprends »

confier mes défauts à ma PS


(((((((( Big Hug ))))))))

Hors ligne

#3 18 04 2017 16:36:18

essaieencore57
Membre

Re : Mardi 18 avril : « Je comprends »

Comme mon Grand-Père disait , en face d'une personne dificille , "redouble de bontée"

Hors ligne

Pied de page des forums