Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 29 04 2017 07:30:21

NA
Membre

Samedi 29 avril: « Et si... »

« Et si... »   
« En vivant juste pour aujourd’hui, nous nous soulageons du fardeau du passé et de la peur de l'avenir. Nous avons appris à faire ce que nous avions à faire et à laisser les résultats entre les mains de notre Puissance supérieure. »
Texte de base, p. 116

*

Plusieurs d'entre nous, à l'époque de leur dépendance active, étaient réellement remplis de craintes pour l'avenir et pour ce qui pourrait arriver. Et si nous nous faisions arrêter ? Et si nous perdions notre emploi ? Et si notre conjoint mourait ? Et si nous faisions faillite ? Et si... et ainsi de suite. Il n'était pas exceptionnel pour nous de passer des heures et même des jours entiers à penser à ce qui pourrait arriver. Avant même qu'ils ne se produisent, nous nous imaginions des conversations et des scénarios, puis nous déterminions notre conduite sur la base d'un « Et si... » Ce faisant, nous nous exposions à connaître déceptions sur déceptions.
À force d'écouter les témoignages dans les réunions, nous apprenons que vivre dans le présent et non dans le monde des « Et si... » est la seule façon de court-circuiter nos propres prophéties de malheur. Nous pouvons nous occuper uniquement de ce qui est réel aujourd'hui, et non de nos craintes illusoires de l'avenir.
Une façon de combattre ces craintes est d'en venir à croire que notre Puissance supérieure ne nous réserve que le meilleur. Dans les réunions, nous entendons les gens dire que notre Puissance supérieure ne nous en donnera pas plus que nous pouvons en prendre en une journée. Et nous savons par expérience que, si nous le Lui demandons, Dieu tel que nous Le concevons prendra sûrement soin de nous. Nous demeurons abstinents dans l'adversité en pratiquant notre foi dans la sollicitude d'une Puissance supérieure à nous-mêmes. Chaque fois que nous agissons ainsi, nous devenons moins craintifs des « Et si... » et plus à l'aise avec la réalité.

*

Juste pour aujourd’hui, j'entreverrai l'avenir avec foi en ma Puissance supérieure.


Copyright NA World Services, Inc. All Rights Reserved © 2017

Hors ligne

#2 29 04 2017 07:35:16

joël de montpellier
Membre

Re : Samedi 29 avril: « Et si... »

°

Hors ligne

Pied de page des forums