Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 02 03 2014 14:23:52

l'ash
Nouveau membre

Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

Salutation à vous frères des N/A.
Moi c'est Damien 33 ans (tous en coeur "Bonjour Damien").
J'ai derrière moi 6 ans de dépendance à cette drogue légal qu'est le codoliprane. J'ai pris du subutex 0,4 avec succès pendant deux ans mais sentent la tentation revenir j'ai demandé à mon psy d'augmenter la dose, il n'a pas voulu. Après plusieurs consultations infructueuses chez d'autres psy frileux de délivrer cette autre drogue légal, ma compagne de l'époque m'a trouvé un centre appelé "confluence" dans le 14ème arrondissement de Paris tout près de chez moi.
J'ai pu y voir, assistante sociale, infirmier, psychiatre, addictologue, psychologue qui par pallier ont augmenter le subutex jusqu'à 2mg le matin et 0,8 le soir. Entre temps j'ai rechuté trois semaines dans le codolipraneà forte dose une boite et demi par jour, le danger étant surtout le paracétamol bien entendu.
Depuis je me drogue bêtement au doliprane histoire de reproduire le geste et j'ai sans cesse envie d'augmenter le subutex, bref je ne suis pas très sérieux.
Ayant bien décidé de me prendre en main j'ai fais la rencontre au centre confluence d'un frère narcotique anonyme qui m'a parlé des réunions et m'a invité à y venir. J'ai donc pris mon courage à deux mains et me suis rendu à celle de porte de choisy vendredi dernier. Si certain y était aussi ils me reconnaitront.
Je suis un peu déboussolé il faut bien le dire par le coté religieux du truc n'étant moi même pas très croyant bien que chrétien mais je sais que dans la notion de Dieux chacun peut y mettre ce qu'il veut.
Mon ex compagne avec qui je vis à d'après le compte rendu que je lui ai fais très mal réagi qualifiant tout cela de masquarade car d'après elle ce n'est pas en priant que je m'en sortirais.
Merci d'avance pour l'accueil que vous me ferez.

Hors ligne

#2 02 03 2014 17:03:37

tiger
---

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

Bonjour et bienvenu l'ash !

et si tu écoutais tranquillement un petit message d'un dépendant, disons le troisième , et qu'ensuite tu te fais une deuxième reunion , ailleurs , un autre jour...et on en reparle ;-) Hugs

le lien :

https://app.box.com/partagesna/1/1294634213

#3 02 03 2014 17:11:48

l'ash
Nouveau membre

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

J'écoute merci. Je compte bien assister aux autres réunions oui.

Hors ligne

#4 02 03 2014 17:16:53

Gul-o-Khaar
Membre

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

Bonjour Damien smile

Merci pour ton honnêteté ! Bienvenue sur ce forum qui est un peu désert en ce moment (vous êtes tous guéris ou quoi ?!!)... Voilà ce que moi, j'aimerais te dire. Visiblement, tu as essayé plein de trucs qui n'ont pas l'air de fonctionner, mais tu as du mal avec le côté "Dieu" de NA. Bon : soit c'est vraiment trop insupportable et tu continues à chercher autre chose, soit tu te dis que tu verras bien, que ça vaut la peine de retenter le coup et tu reviens en réunion... Il y a une bonne cinquantaine de réunions à Paris, différentes les unes des autres même si elles transmettent le même message : c'est possible 1/ d'arrêter de consommer, 2/ de perdre l'obsession de consommer, 3/ et de trouver une nouvelle façon de vivre. Nous pouvons le dire parce que nous l'avons vérifié (en tous cas moi oui).

Ton ex compagne avec qui tu vis peut aussi nous rendre visite si elle le souhaite, dans les réunions ouvertes (l'immense majorité ; c'est marqué "O" sur les listes). Elle pourra discuter avec des dépendants qui s'en sortent.

Pour Dieu, on a dû t'expliquer déjà... C'est un programme spirituel et pas religieux. Spirituel parce que c'est un des 3 aspects de notre "être" que la maladie de la dépendance atteint chez nous. Le physique, pas besoin d'expliquer, le mental c'est les pensées obsessionnelles liées à la conso, et le spirituel, c'est notre égocentrisme, le côté qui déforme complètement la réalité parce que tout se rapporte à moi et moi et moi. Donc : en arrêtant juste de consommer on arrête la progression physique et mentale -- mais pour l'aspect spirituel (qui me fait le plus souffrir en fait) c'est en remplaçant mon avidité, mon déni, mes justifications des pires absurdités, ma colère irrationnelle, mes peurs permanentes paranoïaques etc... par de l'ouverture d'esprit, de l'honnêteté, de la bonne volonté, de la bienveillance, etc... que j'évite de retomber dans la conso qui me remet en danger physique et mental. Ça commence par ça tout simplement...

Reviens, ça marche !!

Courage Jean

Hors ligne

#5 03 03 2014 10:35:34

nam
Membre

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

@l'ash: bienvenue sur le forum
si malgré tout, tu as pu t'identifier en réunion, alors laisse le reste et profite de ce qui t'as fait du bien smile
bon courage à toi

@gul : non, chuis pas guérie mais tu parles tellement bien que j'ose pas passer après toi wink
non, sans déc, c'est top ce que tu as écrit, merci

bonne journée les Namis


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#6 01 11 2014 16:35:27

orgueilleuse35
Nouveau membre

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

Bonjour l'Ash,

Cela fait une semaine que je suis de retour dans les réunions NA de ma ville....après 10 ans d'absence. A l'époque, d'ailleurs, je n'avais pas assisté à beaucoup de réunions, j'allais dans une autre Fraternité, dans laquelle j'ai beaucoup grandit, mais en délaissant totalement mes problèmes de produits.
J'ai été très sensible à ton témoignage, car comme toi, c'est par le Codoliprane que j'ai entamé ma vie de dépendante active. Tout comme toi, durant la même période, 6 années, j'ai consommé ce médicament, délivré sans ordonnance, et ma conso en était arrivée à quasiment 2 boîtes par jour. C'est dire si je comprends ta souffrance, même si bien sûr, chaque cas est unique et personnel. Une amie m'a conseillée de me rendre dans un centre pour toxicomanes et pharmaco-dépendance et là, on m'a donné du Subutex. J'ai démarré à 0,4 et suis allée jusqu'à 8 mg par jour.... Aujourd'hui, 12 ans après avoir démarré le Subutex, j'en prends toujours...... Je prends 2 cp de 0,4 et ne parviens pas à diminuer....ou alors, quand je diminue, je vais vers l'alcool....pas franchement mieux. Je travaille, j'ai un enfant, 2 chats, une voiture, bref, j'ai l'air d'avoir une vie normale, mais je ressens de plus en plus fort en moi, un vide immense et c'est la raison pour laquelle je me suis redirigée la semaine dernière vers NA et je pense avoir bien fait, car je retrouve en moi l'envie de m'en sortir, alors que jusqu'à présent et pendant des années, j'ai vécu ma consommation de Subutex et autres médicaments (antidépresseurs depuis que j'ai 18 ans....j'ai presque 50 ans).
J'ignore si je parviendrai un jour à devenir "clean", mais j'y aspire. J'essaie de ne pas penser à demain, je vis ma journée et j'essaie de me débarrasser de mon envie de consommer des substances destinées à alléger ma vie et le poids qu'elle représente pour moi. Grâce à NA, je sais que je vais me sentir moins seule, car entourée de personnes ayant un vécu identique, même si les produits peuvent être différents. Je ne vois que cela comme solution pour espérer.
J'essaie que tu trouveras dans les réunions et les partages, la force d'avancer.
Je te souhaite le meilleur.

Hors ligne

#7 16 02 2015 23:02:22

Fosca 5
Nouveau membre

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

Comme on dit à N.A. (qui m'a sauvé la vie il y a 12 ans), j'ai "identifié" sur le Codoliprane. Dépendante à tout depuis 34 ans, je prenais 4 btes/j. J'ai arrété grace à NA, une psycho-thérapie, du Subutex et de la Méthadone. Suite à une double fracture il y a 2 ans, j'ai rechuté. J'étais à 2 btes/j, je diminue de 2 comp. chaques  semaines  depuis le début de l'année : je suis à 18 comp au lieu de 32.Je sais que ce n'est pas logique mais j'ai enfin réussi à arréter la Méthadone, les anxiolitiques, les antidépresseurs et le somnifère depuis 10 mois. J'étais un tel zombie (sans parler de la libido !!!) que pour moi c'était pire que le codoliprane. Et je ne sais pas si j'aurais réussi à tout faire en même temps ... mais avec le "Juste pour aujourd'hui" je suis certaine que ça vas le faire. Ca fait tellement longtemps que je me bats, 24 ans de thérapie, 12 ans de NA.
Et je dois dire que j'ai eu beaucoups de problème avec Dieu. Et finalement c'est tout simple : "ils" précisent bien que c'est Dieu, tel que vous le concevez ou pas. Et ça m'a facilité les choses, au début, même si j'ai encore parfois du mal avec le lacher prise. Et il faut dire que la Prière de la Sérénité, elle est quand même top (et intelligente).
Je n'ose pas retourner en réu. car je ne suis pas clean et je ne peux pas partager ... orgueil, honte, culpabilité, y a des chances. Mais après tout je ne suis qu'un être humain. Et si il y a une chose dont je suis sûre, c'est qu'en s'entraidant on peut surmonter n'importe quoi.
Et en ce moment j'ai besoin d'aide parceque j'ai peur de ne pas y arriver. M'être débarrassé de l'héro, de la coke, de la morphine, du LSD, du subutex, de la métha, des médocs et du shit pour me planter avec de la codéïne de merde en vente libre, c'est même pas envisageable. Pourtant à bien y réfléchir : j'ai passé toute ma vie à me planter. Ca fait quand même 48 ans que ça dure !!!
Alors au plaisir de tous et toutes vous lire bientôt.
Revenez, ça marche.
Si vous le faites marcher.

Merci.

Hors ligne

#8 18 02 2015 12:30:36

solam
Membre

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

Merci Fosca 5 pour ton honnêteté , tu es la bienvenue dans les réunion même si t'a consommé, tu connais :
La seule condition pour être membre de NA est le désir d'arrêter de consommer .. Personne ne va te juger, nous sommes tous là pour nous entraider à nous rétablir.
L'histoire avec Dieu c'est juste de ne pas se prendre pour Dieu et d'avoir confiance en ce programme. et comme tu le dis de fonctionner avec le juste pour aujourd'hui ... Reviens ça marche
Hugs


be happy !

Hors ligne

#9 19 02 2015 11:30:07

Marmotte
Membre

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

Salut Damien et les autres!
Bienvenue sur le forum!
Je comprends bien la difficulté par rapport au mot Dieu dans notre programme mais, à mon avis, cette réticence ne vaut pas la peine de continuer à souffrir et à s'enfoncer dans la tombe... Il s'agit d'un programme spirituel et non pas religieux et tu peux choisir de mettre tout cela de coté pour le moment et de prendre ce qui te fait du bien. Quand je suis arrivée à NA on me disait "Un dépendant seul est en mauvaise compagnie" ou "n'écoute pas ta tête" et en fait j'ai toujours besoin de me rappeler de ça...
Bonnes 24h

Hors ligne

#10 20 02 2015 10:32:14

Fosca 5
Nouveau membre

Re : Ex accro au codoliprane et c'est pas fini...

Coucou,
Finalement c'est peut-être tout simple. Je viens de retomber sur la méthode Coué, mais j'avais oublié la phrase "tous les jours et à tout point de vue je vais de mieux en mieux". Et bien franchement, avec la prière de la Sérénité, le juste pour aujourd'hui et vous sur le forum (sans compter les réu.) je suis blindée !!!
Mais bon, prudence est mère de sureté. On est sûrement nombreux à avoir rechuté pour s'être cru plus fort que la maladie ...
C'était devenu difficile ces derniers temps et maintenant que j'ai retrouvé mes "classiques" grâce à vous ça vas mieux.
Merci.
Big Hug à tous et aux nouveaux puisque je n'en suis presque plus une !!!

Hors ligne

Pied de page des forums