Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 23 10 2014 22:27:13

nam
Membre

Une belle histoire simplement....

"Comme il faisait doux ce jour-là – ce qui, en Irlande, signifie qu’il pleuvait du crachin et non plus à verse – je me décidai à quitter le feu de tourbe pour m’aventurer à l’extérieur. Marchant droit devant moi, je me retrouvai du côté sauvage de l’île au beau milieu des tourbières détrempées. L’Atlantique se brisait avec fracas sur les falaises, accomplissant avec une infinie patience son œuvre d’érosion. Sur ce versant exposé, le vent soufflait avec rage. Pour le moment, il me poussait dans le dos et créait une bulle de silence inattendue au milieu de la tempête… Comme pour montrer combien la nature est indifférente à la notion humaine de beau et de mauvais temps, il prit l’envie au soleil de faire une apparition et d’inonder de sa lumière dorée les éléments déchaînés. Immédiatement,… toutes les subtiles couleurs de la paroi de la falaise et des ajoncs réapparurent. Les roses tendres, les violets, et toutes les nuances inclassables du vert irlandais pour lesquels il faudrait inventer plus de mots que les Eskimos n’en possèdent pour la neige. J’étais maintenant face au vent qui me cinglait le visage et le corps. Soudain, à un tournant du sentier, je tombai en arrêt devant un jeune renard profondément endormi à un ou deux mètres de moi. Sa queue à l’extrémité blanche s’enroulait avec contentement autour de son corps roux ; il dormait dans un renfoncement de la falaise, pelotonné dans sa solitude que venait caresser un rayon de soleil. Le vent, traîtreusement, empêchait mon odeur de lui signaler ma présence.

Je restai immobile, ne sachant que faire, rempli d’une étrange et intense gratitude pour ce don. Je me demandai combien de temps il durerait. Le temps ralentit et peut-être s’arrêta-t-il un moment. Mes sottes pensées se turent et, l’espace qui m’unissait à cette autre créature si belle dans sa renardité sans équivoque, fut rempli d’une tendresse qui nous enlaçait tous deux de manière égale. Je sentis que cette tendresse si précise et spécifique à l’ici et maintenant n’était pas limitée à cet endroit et à ces deux créatures habitant la même création. Sans perdre sa toute-puissante et déchirante intimité, elle emplissait notre grande maison, l’univers en expansion… Avant que cette impression ne se cristallise en pensée, il ouvrit les yeux et me regarda fixement sans ciller ; me pénétra du regard. Je pense que l’espace d’une seconde, nous avons peut-être même communiqué.


Ce furent des instants brefs, silencieux, incommensurables. Je ne bougeai pas. Nous nous regardâmes simplement, sans peur ni désir, dans le soleil et le vent incessant. Peut-être un éclair de désir me traversa-t-il l’esprit, l’idée de le toucher, de le caresser, de le posséder ; qui sait si cette pensée ne brisa pas l’équilibre parfait de notre contemplation mutuelle. Peut-être oublia-t-il sa confiance et céda-t-il à la peur instinctive d’un ennemi naturel. Comme s’il était aussi seul qu’à l’ordinaire, il se redressa calmement, et s’éloigna en trottinant sans tourner la tête une seule fois. Il retournait à la complétude qu’il n’avait jamais quittée,… à son œuvre d’être uniquement lui-même. Resté en arrière, je repris ma promenade, sentant l’agréable trouble d’avoir vu la paix que nous cherchons si anxieusement sans pouvoir jamais la retenir."

LF osb


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#2 10 02 2017 00:48:43

Tess
Membre

Re : Une belle histoire simplement....

merci Nam de cet instant magique
où,sans plus rien vouloir,
tout est donné


https://youtu.be/W6QW0aqWTd0


your history doesn't determine your destiny

Hors ligne

#3 10 02 2017 09:13:21

nam
Membre

Re : Une belle histoire simplement....

smile


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

Pied de page des forums