Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#76 06 09 2009 18:12:03

naturalmistic
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Bon hop!
Partage de la cette étape dans deux jours avec mon parrain et partage de mon salaire avec mon ex. hmm


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#77 06 09 2009 18:31:19

cal
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Tant que ça n'entraine pas de grosse galère personnelle,les amendes honorables style remboursement d'argent c'est bien, mais en général l'autre s'en tape plus ou moins et surtout ne compte pas dessus, alors pas trop de précipitations, les choses peuvent se faire plus lentement, sauf besoin urgent de se libérer d'une obsession... d'abord prendre soin de soi, puis lacher un peu de leste de temps en temps...Quand à la hbiane ou les reproches qu'il ont envers nous mêmes, ils n'ont pas la chance d'avoir un programme comme nous "except ceux et celles qui adhèrent à naranon, et donc ne peuvent pas vraiment comprendre notre démarche spirituelle, cette haine ou culpabilisation peut durer longtemps selon les personnalités, il faut s'en détacher le plus possible selon notre capacité car elle est nocive pour notre rétablissement, et nous n'avons plus rien à prouver à personne, sauf à nous même... bonjour et bonne soirée à tout le monde !


juste pour aujourd'hui !

Hors ligne

#78 14 09 2009 21:03:17

naturalmistic
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

cal a écrit :

Tant que ça n'entraine pas de grosse galère personnelle,les amendes honorables style remboursement d'argent c'est bien, mais en général l'autre s'en tape plus ou moins et surtout ne compte pas dessus, alors pas trop de précipitations, les choses peuvent se faire plus lentement.....

Qu'est ce que t'en sais?


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#79 22 09 2009 13:19:40

naturalmistic
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Incroyable!...Les amandes honorables se présentent d'elles même au dela de ma propre volonté. J'ai juste à ls accepter sans peurs, avec confiance car le dessein de Dieu à mon égard est parfait.


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#80 23 09 2009 17:49:02

cal
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

j'en sais que je l'ai vécu, le vis, et le vivrai sans doute toute ma vie...
mais chacun est libre de faire comme il le choisi, c'est vrai, liberté avant tout, tout ce que je voulais dire c'est qu'aujourd'hui sin l'autre n'est pas forcésment dans un besoin impératif d'argent, ben y peut attendre,except si ça vire à l'obssesion, la faut s'en débarasser, ça en fera une de moins smile.
bises sà tous !


juste pour aujourd'hui !

Hors ligne

#81 24 09 2009 21:59:42

naturalmistic
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

D'apres moi et sans chercher à créé une polémique il y a un gouffre entre faire des amandes honorables sans avoir travaillé la 8/9 et en faire en les ayant travaillées, il suffit de lire l'introduction de ces étapes dans le guide de travaille ds étapes pour s'en rendre compte.

Se qui ne veut pas dire que l'on ne peu pas faire des a h sans avoir travaillé ses deux étapes, seulement la compréhensibilité n'est pas la même.

hug


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#82 25 09 2009 06:59:51

confiance
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

ok pour moi mais il y a aussi un gouffre entre comprendre le programme et le vivre. On en revient encore à une question d'équilibre

Hors ligne

#83 25 09 2009 10:27:29

naturalmistic
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Oui c'est tout à fait cela Nirvana, ce sont ds "personnes que nous avons lésé" et tout autres considérations, rationalisations, jugement ou tout autres formes de procès masque certainement des peurs ou du ressentiment.

Je serais amené un jour à faire ds A H à une personne qui m'a lésé gravement; dans ce cas la seul chose qui m'importe c'est que moi même je l'ai lésé quelques que année plus tard.
Je lui pardonne se qu'elle m'a fait et je ne lui parlera d'ailleurs pas, la seul chose qui m'importe c'est d'écouter et d'accueillir les mots/maux de cette personne.

A un moment donné comprendre est plus importent que d'étre compris. (etape 8)


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#84 25 09 2009 10:37:14

nafz
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Nirvana a écrit :

il a touché l'argent et m'a dit, après, qu'il était super ému et content que je décide de le rembourser si longtemps après.

Nirvana a écrit :

J'attendais une forme de reconnaissance

c'est quand même quelque part ce qu'il t'as fait en te répondant qu'il était ému non?


Il ne faut pas chourrer le bien du voisin

Hors ligne

#85 25 09 2009 10:45:57

nafz
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

"marrant" le sens des amendes honorables je ne le voyais pas trop coté thunes...c'est vrai que de ce coté la  c'est plutôt moi qui attendrais quelques milliers d'amendes eurhonorables de gens qui ne me les feront certainement jamais big_smile
par contre, dans ma conso, lesé dans le sens "faire mal", agir comme une S.lope, délaisser et autres joyeusetés du genre, j'ai mon lot aussi et je suis loin d'en être fière.
Étonnant comme mon clean, même tout jeune me ramène et me fait me souvenir de pas mal de saloperies que j'ai pu faire et que j'avais zapé..


Il ne faut pas chourrer le bien du voisin

Hors ligne

#86 25 09 2009 17:32:46

laetty
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

je ne sais pas si sa concerne la 9eme ....c'est la 1ere fois que sa m'arrive ...

est ce qu'il y a toujours une suite a nos 9eme ?...

une suite ...une histoire a finir en 9eme ...est ce que je dois rechauffer mes assiette que je n'ai pas fini?meme si sa un gout amer?

est ce que quand ma PS me fais reculer de 10 case en arriere et que je tombe sur la case reparation est ce que je vais en prison si je repose ma carte ?

est ce que quand j'ai le coeur au bord du vide ...est ce que je dois continuer les yeux fermé?

est ce que je suis la seule a recoudre au gros fil blanc des morceaux de mon histoire differement ?

est ce que vous tremblez vous aussi quand vous recousez? est ce que vous vous etes deja piqué?

est ce que je dois laisser passer mon tour encor une fois parce que ma peur est plus forte ou mon inconfiance?

pourquoi je fais pas le saut ?c'est l'amour qui donne des ailes ?

pourquoi ma main d'adulte a peur de rejoindre celle d'un enfant ?

est ce que l'essentiel c'est l'essence -ciel?

est ce que vous aussi votre  PS vous guide entre les coleres et les tristesses?

...... pourvu que je passe celle ci avec amour ....

pourvu que je refasse pas les meme erreurs....

pourvu que je laisse ma  main toujours dans la votre...

pourvu que je ramasse pas a nouveaux mon petit coeur en mille morceaux et cet enfant aussi ...



j'ai simplement ecrit une lettre avec amour ...je ne voulais pas rejoindre mon passé .je ne souhaitais pas relier mon passé a mon present ...

j'ai peur ... je vois l'epreuve ....que je n'aurai jamais deviné....je sais le message...

Dernière modification par laetty (25 09 2009 17:33:55)


Tant que je suivrai cette voie , je n aurai rien a craindre

Hors ligne

#87 28 09 2009 16:47:04

cal
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Beuh voui ! j'imagine bienla scène Nirvana !
Tu t'en fais tout un plat ! Cette obssession, ça serait presque comme couper un cordon, qui semble te retenir dans ton rétablissement perso !
puis le jour ou tu poses l'acte, et que tu t'apperçois que finalement l'autres ou les autre n'y pensaient même plu ou s'en foutaient royalement, ben tu te dis que tu t'étais fait bien du cinéma pour pas grand chose. j'ai vécu le même genre cechoses c'est pour ça qu'aujourd'hui, je me fais de moin s en moins letour de france dans ma tête, et je sais que je ne peut compter que sur moi même, pour les questions de pognon !
surtout si les autres ne sont pas dans le besoin !
bisatous !


juste pour aujourd'hui !

Hors ligne

#88 07 08 2010 09:32:14

sankukai
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Bonjour à tous, c'est après-midi je vais partager la fin de la 9ème étapes.
Depuis quelque temps, je sens un changement dans mes comportements, un état d'esprit en évolution, j'ai n'ai plus envie du rester dans des relations ou j'ai un sentiment de mal-être.
J'ai plus de détachement qu'auparavant et comme j'ai compris que toute façon je ne peux changer ce qui m'entoure, je lache prise plus facilement.
Par contre grâce à mon investissement personnel dans NA ou professionnel dans mon travail, je peux contribuer au changement.
Je m'aperçois également que je suis idéaliste et que le jugement qui accompagne cette façon de penser est la cause de mes souffrances émotionnelles actuelles qui restent cependant assez légères.
Dans le service c'est pareil, après quatre années à servir l'association et à m'enrichir spirituellement, j'ai n'ai plus le désir de servir en structure de service, mais plûtot de participer à l'ouverture de nouveaux groupes comme celui qui vient d'ouvrir à l'hopital Corentin Celton.
Informer le public et mieux faire connaître Narcotiques Anonymes au niveau locale est ce qui m'interesse de faire aujourd'hui.
Je me sent en pleine transformation, mes  comportements addictifs  ne m'apporte plus ce dont j'ai besoin et j'en suis lassé, j'ai de nouveaux désirs.
Voilà, et malgré cette petite amertume que je sent au fond de moi ce matin, je ressent une certaine satisfaction pour la vie que j'ai aujourd'hui.
Ce que j'ai obtenu jusqu'a maintenant est grâce aux actions que j'ai effectué depuis mon arrivée dans le programme.

LA SOURCE EST EN NOUS                             Sankukaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Dernière modification par sankukai (07 08 2010 09:38:45)

Hors ligne

#89 07 04 2011 06:15:25

confiance
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

smile bonne journée

Hors ligne

#90 07 04 2011 09:14:17

Drusilla
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Ça, c'est un cadeau...! smile.

Hors ligne

#91 08 04 2011 22:53:14

Claire
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Nirvana a écrit :

Mon père qui m'aide à trouver une voiture. Emotions. 10 ans qu'on ne se parlait plus.
Merci la 9e

C'est dingue! Merci à toi de faire marcher le programme.

Hors ligne

#92 08 04 2011 23:01:18

Claire
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Hs

Dernière modification par rougeetnoir22 (25 07 2011 23:47:55)

Hors ligne

#93 27 07 2011 05:49:48

dominette50
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

mon père était alcoolique...c'était un homme quand  même tendre et présent malgrès sa dépendance, il l'était plus que ma mère qui était sobre...ma mère n'était ni tendre ni présente, elle nous aimait mais je commence juste à le coprendre maintenant à 52 ans

ce qui était douloureux pour moi, et angoissant de façon terrible, c'était de voir cet homme que j'ai tellement aimé, dans ses périodes éthyliques, devenir un personnages hors limite, avec une images pas très belle pour un enfant... un enfant a besoin d'être rassuré et aimé, de se sentir aimé, mon père nous donnait quand même ça, mais un enfant  a besoin d'avoir des repères stables

l'alcoolixme d'un proche, comme la dépendance d'un proche à un produit est un manque de stabilité , un manque de repères terribles ...mes premières crises d'angoisse, le fait que je demeure quelqu'un d'angoissé vient de ça je crois

étonemment c'est à ma mère que je commence réellement à pardonner, mon père malgrès sa dépendance était quelqu'un d'incroyablement humain et propre et altruiste, je lui ai toujours pardonné "ses écarts", mes frères et l'entourage aussi...

par contre c'est cette souffrance de l'avoir vu ainsi, qui m'a aidé dans mon abstinence avec l'alcool, car je ne voulais pas faire vivre ça à ma fille, je n'ai pas arreté ce produit pour ça, on arrete pour soi même d'abord, mais il me semblait inconcevable de ne pas me dégouter si à ouveau je faisais vivre ça à ma fille...

il n'empeche que on abstinence n'a été effective que lorsqu'elle avait quatre ans et que c'est à  cet age là que tout se marque et s'inscrit....mes rapports avec elle sont douloureux et difficile peut etre une résultante

va bien

Dernière modification par dominette50 (27 07 2011 05:51:20)

Hors ligne

#94 27 07 2011 10:11:34

cal
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

La meilleure amende honorable que  je puisse faire aujourd'hui c d'être clean, et de donner du bonheur à ceux que j'aime. Ceux de mon passé que j'ai pu lésé, je pense qu'ils ne se souviennent même plus de moi, y'a tellement longtemps et nos routes ne se recroiseront sans doute jamais donc si ça se présente je réagirai, mais sinon je ne courrai pas après. je vais quand même pas alleer faire une amende honrable à mon dealer parce que je lui ai piqué de la came. Ou alors comme je l'ai entendu denièrement faire une amende honorable à une ex, en couchant avec, puis en me cassant, le gueule de l'amende... Non juste ceux qui m'ont aidés que j'ai déçu et fait souffrir indirectement, mais rien que de voir leurs visages en me recevant je sais qu'ils m'ont pardonné !


juste pour aujourd'hui !

Hors ligne

#95 20 04 2012 17:03:26

neanderthal
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Essai d'explication sur ce que je crois avoir compris des amendes honorable et de l'hypothèse du karma :
Admettons que je fasse une saloperie à l'instant T et qu'il existe une échelle de souffrance S graduée de 0 à 5 :
T + 1 mois = S5, T + 2 mois = S4, T + 3 mois = S3,
T + 4 mois = S2, T + 5 mois = S1 et T + 6 mois = S0
Pour moi, il est préférable d'accepter de souffrir plutôt que de demander à un « dieu » prétendument « tout-puissant » d'effacer mes « pêchés » parce que, apparemment, ce genre de dieu n'a QUE le pouvoir de suspendre temporairement la souffrance. Il s'agit donc d'un achat en leasing, ni +, ni moins.
Je note aussi que la souffrance dispose au pêché et que l'ignorance vis-à-vis de ces choses-là favorise l'accumulation et la fuite en avant.
Bon, ça ne me dispense pas de réparer mais c'est très compliqué. J'ai essayé de reparler des saloperies que j'avais faites aux gens concernés. Leur réaction a été de m'exprimer leur haine probablement parce que je leur en donnais l'occasion et que je paraissais disposé à ne pas réagir par la violence. Eh oui, la plupart des « gens biens » n'hésitent pas à se conduire comme des porcs dès ils sont assurés de l'impunité. Alors bon, depuis que j'ai appris que la méditation était la seule chose qui pouvait effacer le karma, je médite et je laisse tomber les parties du programme qui n'ont jamais marché ni pour moi, ni pour pour les autres (d'après ce que, moi, j'ai vu).
Pour faire un tour d'horizon du programme, tel que je le vis actuellement, je ne prononce plus le mot « dieu » que quand je lis un texte NA en réu ou que quand on me demande de fermer la réu. Dans ma tête, j'ai remplacé le concept « dieu » par une expiration lente et profonde et au moins, avec ça, j'ai pas l'impression de faire du cinéma. Il me semble tout de même que je fais de moins en moins de choses qui risquent de m'apporter de la souffrance en retour parce que, les douleurs en tout genre, je trouve que ça va bien comme ça.
A part ça, je regrette de ne pouvoir aider efficacement les  gens qui vont plus mal que moi, mais il faut reconnaître qu'on est seuls, même quand on n'est pas seuls et que ça a toujours été comme ça. Aujourd'hui, j'en suis conscient, je l'admets mais pour l'instant, je suis un peu triste parce que ma prise de conscience sur ce sujet est assez récente.
Je prends ce qui marche et j'ose dire que je laisse ce qui ne marche pas, c'est mon service. Merci service.


J'ai raison, tu as raison et d'ailleurs ... tout le monde a raison.

Hors ligne

#96 03 06 2012 03:37:36

Law
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

"A court terme, quels sont mes projets d'amende honorable envers moi-même ?
A long terme, ai-je des objectifs pouvant aussi être considérés comme des amendes honorables personnelles ?"

Me pardonner.
Je me suis trompée.
J'y ai cru mais je me trompais.

Lorsque je consommais, je pensais ne pas pouvoir faire autrement.
J'étais dans l'erreur car j'ai eu la chance de rencontrer ce programme et de vous rencontrer.

Aujourd'hui, je me répare dans tous les domaines de ma vie.
Je suis une dépendante en rétablissement. Je suis riche d'un programme, d'une marraine, de filleules, d'amis(ies) que j'aime et qui m'aiment, de réunions, de services, d'étapes, de traditions, de prières, de principes spirituels et d'une Puissance Supérieure qui m'aime, qui se soucie de moi et qui me veut du bien. J'agis en regardant ma part de responsabilité et la nature exacte de mes torts dans mes actes, je vis mes défauts et Dieu me les allège, je fais amende honorable en reconnaissant mes erreurs.
Je suis une mère aimante et présente. J'ai une jolie relation avec mon fils et hier, j'ai repris contact avec son père qu'il ne connait pas.
Je suis une salariée responsable et productive. Un nouvel emploi se profile. Ne tiens qu'à moi de passer ce coup de téléphone. De plus, je me suis mise en quête d'un logement à acheter.
Je suis une femme autonome qui s'est retrouvée (enfin) : je retrouve le corps que j'aime, je prends soin de moi (sport, danse, massage, alimentation équilibrée), je lis, je visite, je découvre et je sors, je commence un nouveau cursus universitaire.

Je ne suis pas parfaite et ne le deviendrai pas.
Je peux me tromper ; je peux me bercer d'illusions et de chimères; je suis naïve et crédule.
En revanche, je grandis de mes erreurs.

Alors me pardonner, c'est ne plus avoir besoin d'électrochocs pour comprendre que je suis sur la mauvaise voie. C'est capituler de nouveau et m'en remettre à Dieu.
Me pardonner, c'est reconnaître que je suis faillible et vulnérable, et arrêter de me juger.
Me pardonner, c'est être douce avec moi et me considérer comme étant la personne la plus importante, aimable et aimante.
Me pardonner, c'est me respecter et ne plus rester dans des situations inconfortables, toxiques, abusives ou maltraitantes que je connais par cœur.
Me pardonner, c'est m'aimer et vous aimer par là même.

Aussi, aujourd'hui, et juste pour aujourd'hui, malgré la tristesse de mes dernières capitulations, je peux dire "je me pardonne et je m'aime".
Je vous aime.
MERCI.

Law.   wink


Errare humanum est et humana sum.

Hors ligne

#97 03 06 2012 09:08:02

lily
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

smile


Aussi longtemps que je suivrai cette voie, je n'aurai rien à craindre

Hors ligne

#98 03 06 2012 09:55:31

nam
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Merci Law
C'est des partages comme cela qui me font grandir
Hug


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#99 03 06 2012 10:00:53

kikiopays
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Merci ma Law smile
Love


" La clef du bonheur est de jamais y renoncer et d'accepter qu'il ne soit ni total ni immédiat "

Hors ligne

#100 03 06 2012 10:25:30

Antigone
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Merci !


Les pieds par terre et la tête dans les étoiles.

Hors ligne

#101 08 08 2012 07:20:42

MJ
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Riche discussion hier avec ma marraine, après avoir bien râlé contre elle de pas m'expliquer davantage cette étape  big_smile
A travers notre partage, j'ai réussi à capter que l'une de mes façons de léser les autres est d'avoir des attentes irréalistes à leur égard et de leur "faire payer" leur inaptitude (supposée ou réelle). Par moment, je me demande même si ma dépendance ne m'emmène pas vers des situations a priori foireuses pour justifier la non responsabilité de ma vie.
Bref, je vais essayer de pas trop mariner dans l'analyse, ça ne me réussit pas en général mais j'espère que, via la 9e, je vais commencer à me pardonner d'être qui je suis et pardonner à mes parents d'être qui ils sont.

Hors ligne

#102 08 08 2012 11:51:43

neanderthal
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

La 9° consiste à ne parler QUE de mes torts et surtout pas de ceux des autres. Je pense que la colère "rentrée" et la culpabilité sont à l'origine de tous mes problèmes de santé, y compris ceux "purement physiques". A mon avis, les émotions apparentées à la colère concernent les étapes 6 et 7, les sentiments de culpabilité concernent 8 et 9. Mon actualité, c'est de me maintenir TOTALEMENT prêt en refusant la voie sans issue du "J'travaille sur mes défauts de caractère" qui m'a toujours bien fait rigoler.


J'ai raison, tu as raison et d'ailleurs ... tout le monde a raison.

Hors ligne

#103 16 08 2012 16:45:08

Yichine Puntso
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

neanderthal a écrit :

...refusant la voie sans issue du "J'travaille sur mes défauts de caractère" qui m'a toujours bien fait rigoler.

Les concepts divisent et l'expérience rassemble.

Le jour où j'ai entendu en partage une personne parlant de systèmes de survie périmés à la place de défauts de caractère, j'ai éprouvé un soulagement comme si le mal de bide, la peur partait d'un seul coup.

Pour moi le pathos de dépendance a une dimension familiale qu’il ne faut surtout pas négliger.
Les expériences de ma famille en amont ainsi que les énergies négatives transmises dans ma petite enfance constituent la base, les fondations de ma maladie l'inné. L'acquis arrive par la suite, comment je me suis virtuellement construit ou comment je me suis réellement détruit : mes expériences.

Le seul reproche que je ferais à ce programme qui a sauvé ma vie est celui-ci : il est trop WASPi (White Anglo Saxon Protestant),  je dirais même à la limite Calviniste. J’ai des défauts de caractère, c’est entièrement de ma faute, j’ai des déficiences, je suis responsable à 100% de ce qui m’arrive etc.… etc.…une sorte de prédestination à la stratégie de l’échec dans le savoir être qui constitue la base du lien social.

Travailler sur ses défaut de caractère, en utilisant sa propre réflexion équivaut à toujours approcher le problème avec la logique qui l'a crée: nous ne sommes pas assez bien. C'est pourquoi le schéma habituel ne se désarticule jamais lui-même quand nous essayons de nous améliorer, parce que nous nous y prenons avec exactement le même style habituel que celui qui a enclenché toute la souffrance : C’EST DE MA FAUTE, JE SUIS RESPONSABLE, JE DOIS CHANGER, plus connu sous le nom de grande culpabilisation (2000 années de judéo-christianisme implantées dans notre inconscient)

La solution pour moi est de m’entraîner à voir les autres comme des petits soldats de la vie, nous sommes tous en quête de bonheur, parfois nous nous battons n'importe comment, parfois nous nous chions dessus, parfois nous sommes cruels, parfois nous avons la riposte juste, en tous les cas, nous avons droit à l’erreur. S’entraîner à la compassion et à l’altruisme développe un pardon qui montera naturellement à son rythme, surtout celui-ci ne doit pas être conceptuel (il doit monter sans réflexion et sans cogitations mentales). Ce n’est qu’une fois que j’aurais pardonné à tous ceux qui pour moi (je dis pour moi, car mes vues sont susceptibles d’être erronées) m’ont fait du mal, que je serais en place et détendu dans le lien pour aller au devant des personnes pour leur faire amendes honorables.

Sinon bravo pour tes 9 mois.


A

Hors ligne

#104 01 09 2012 18:15:28

XYZ
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Merci Yichine Puntso ... bien souvent lumineux ... pour moi ce que tu enonces

Je ne sais pas trop si c' est hors sujet, mais je relisais une "Lettre du Ciel" (ou servez Dieu avant le passé) que m' avez envoyé un copain AA.

"Il est essentiel que vous lâchiez vos erreurs passées. Peu importe combien vous regrettez, peu importe que l' erreur soit négligeance, qu' elle soit délibérée, vous devez la laisser aller. Sinon, vous vous accrochez au passé et vous restez attachés là. Ce n' est bon ni pour vous ni pour tout autre homme. Seflagller soi-même est improductif. Cela renforce l' erreur. Dites à l' erreur, "Retire-toi".

Hug
Guy



Texte entier :

Il est essentiel que vous lâchiez vos erreurs passées. Peu importe combien vous regrettez, peu importe que l’erreur soit négligence, qu’elle soit délibérée, vous devez la laisser aller. Sinon, vous vous accrochez au passé et vous restez attachés là. Ce n’est bon ni pour vous ni pour tout autre homme. Se flageller soi-même est improductif. Cela renforce l’erreur. Dites à l’erreur, « Retire-toi. »

Si vous deviez être punis, en réalisant l’erreur de votre acte ou non acte vous l’êtes déjà suffisamment. Ne vous gardez pas dans le fauteuil du cancre. C’est inutile. Vous êtes quelqu’un qui a appris quelque chose. La personne qui a fait l’erreur et la personne qui regrette son acte ne sont plus la même personne aujourd’hui. Regrettez votre erreur une fois, et finissez-en,

Il faut laisser aller le passé. Vous devez vous libérer. Pour Mon bien, lâchez le passé et ses erreurs.

N’est-il pas vrai que jusqu’ici vous avez été implacables avec vous-même? Maintenant, Je vous en prie, laissez aller la culpabilité. Je vous disculpe. Vous avez tout expié. Vous ne referez pas la même erreur. N’est-ce pas suffisant?

Pourquoi frapper la main, se battre la poitrine, s’enfoncer un couteau dans le cœur encore et encore, pour quels résultats?

Chaque fois que vous marquez une erreur dans votre cœur, vous la rendez plus profonde. Vous en faites une rotogravure. Il vaut mieux l’effacer Voyez-vous l’humanité et l’esprit pratique de ce que Je dis? Ne gardez pas d’erreur en vous. Ne la renforcez pas. Ne la nourrissez pas, encore et encore. Lâchez.

Vous ne donnez pas d’excuses, mais il faut laisser aller l’erreur. Félicitez-vous d’être aller plus loin que vous n’étiez. Ne pouvez-vous pas être heureux des progrès réalisés?

Je vous félicite. Je vous félicite d’avoir une vision plus grande maintenant. Je vous félicite d’avoir fait cette erreur. Vous ne marcherez pas dans la même flaque d’eau. Allez-y maintenant, et achetez-vous de nouvelles chaussures brillantes. Récompensez-vous.

Vous avez obtenu un diplôme pour l’erreur. Avant vous l’ignoriez, et maintenant vous êtes moins ignorants. Maintenant, vous êtes plus sages.

Dans le monde, vous n’avez pas à être parfaits. Vous êtes ici sur Terre pour apprendre à vivre divinement dans un monde humain. Ce n’est pas toujours facile, mais, très chers, ne vous le rendez pas plus difficile. Il n’y a pas de bénéfice en cela, ni pour vous, ni pour quiconque.

Lorsque vous avez atteint un échelon de plus dans l’échelle, vous l’avez atteint. Montez, ne descendez pas. Pensez à plus grand bien et non à votre pénitence.

Comment s’asseoir dans un coin, ronger vos ongles, vous fouetter le dos, éprouver du regret et de la douleur – comment cela sert-il le monde? Cela ne marche pas. Cela peine le monde. Pourquoi ne pas bénir le monde? Dites:

« J’ai fait une erreur. Je suis désolé, profondément désolé. Maintenant, j’efface mon erreur de la surface de la Terre. Je ne voudrais pas alourdir le monde plus longtemps avec mes regrets. Je jette ce fardeau, loin de moi et du monde. J’ai vaincu le dragon. L’époque du dragon est terminée. Et maintenant je vais de l’avant sur Terre et je tue tous les dragons de mon passé, laissant un terrain propre pour moi et pour d’autres, à jamais.

« Avant j’étais un coquin. Maintenant, j’ai avancé. Je ne garde pas les dragons de mon passé dans une cage où je peux les voir. Je ne suis pas un taxidermiste. Je vis la vie, et je sers Dieu, pas mon passé. C’est suffisant.

Hors ligne

#105 01 09 2012 21:48:23

MJ
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Avec la 9e étape, mes rapports deviennent qualitatifs alors qu'avant c'était que du quanti càd du remplissage. Je ne deviens pas associale, juste plus sélective. Il y a certaines valeurs voire une forme d'éducation qui me sont indispensables et que j'ai besoin de partager sinon ça ne fonctionne pas.
Je constate aussi que si ça ne passe pas avec quelqu'un ça ne sert à rien que j'essaie de lui expliquer mon point de vue, juste prendre mes distances gentillement. Ne pas en vouloir à l'autre d'être tel qu'il est et basta cosi.
Cette 9e est vraiment une mine d'or pour un relationnel plus riche et me sert en ce moment dans tous les domaines de ma vie.

Hors ligne

#106 01 09 2012 22:36:22

XYZ
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Vous avez tord parce que vous voulez inconsciement avoir raison  ... ne pas expliquer son point de vue ... je dis que " si ça ne passe pas avec quelqu'un ça ne sert à rien que j'essaie de lui expliquer mon point de vue " veut dire je ne t' aime pas et va fancoulo Je dis que l' on peut, si on aime, s' enfoncer jusqu' à avoir raison/tord au point de trouver son point de vue complétement inutile.
Mais quand on cherche à avoir raison en prenant pretexte le programme on perds son temps.
En effet juste prendre mes distances du moment que l' autre respecte les miennes.
Ce qui se passe à Lyon est un lynchage par envie de domination

Hors ligne

#107 02 09 2012 08:48:16

MJ
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

ça c'est de l'interprétation codalice  wink
je dis juste que léser les autres, c'est aussi essayer de leur imposer mes propres normes et qu'en prenant mes distances, je leur fous la paix et à moi aussi par la même occasion.
De toute façon, plus je vieillis moins j'ai envie de fréquenter de Dep' hors du contexte spécifique du rétablissement ... j'ai déjà assez à faire pour me supporter  big_smile

Hors ligne

#108 02 09 2012 14:46:03

thalassa
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Ceux qui veulent m'imposer leur point de vue sans tenir compte de mien me font bien rire, je n'aime pas les égocentriques. En général, il n'y a no way par la suite et je les retrouve quelques temps plus tard dans la merde... A l'inverse, cela ne me dérange pas que quelqu'un ait un point de vue différent de moi, j'adore ça quand c'est fait dans la règle de l'art et de l'ouverture d'esprit bien sûr au cours d'une discusion constructive. Cela m'enrichit et m'évite de faire les même erreurs que l'autre ou cela m'aide à avancer dans ma vie. C'est ce que j'appelle vivre ensemble, en société, être humain quoi... Le meilleur moyen de mettre en application cela est le milieu du travail, c'est mon terrain d'entraînement et je fais des expériences que je retranscris dans ma vie de tous les jours pour preuve, hier, je me suis bien marré avec ma buraliste que je trouvais un peu froide et ce sont des situations qui se répètent régulièrement. Vivement demain que je retrouve mes copines de boulot !


La voix est libre !!!

Hors ligne

#109 25 11 2012 13:11:37

Sénévé
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Simone Weil a écrit : "Il faut accepter le mal qu'on nous fait comme un remède à celui que nous avons fait". (La pesanteur et la grâce).

Le rétablissement me guérit de la souffrance.


Nowhere - Now Here

Hors ligne

#110 21 01 2013 22:13:43

interval
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Neuvième étape….le sentiment de vivre ce passage en étant en travail de dixième…faire un pas de géant en écrivant et un pas de fourmis en vivant…Juste pour aujourd’hui je voudrais être libéré de ce passé, le mensonge, le sentiment d’abandon, une vie de couple de 20 ans.. ; Alors les amendes honorables permettent certainement de changer mais pas de se libérer du passer…oui j’en suis sur…par contre capituler est du domaine de la troisième alors juste pour aujourd’hui que ta volonté soit faite et non la mienne. Gratitude à la fraternité et à ce programme.

Hors ligne

#111 22 01 2013 09:00:17

Tara Verte
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Salut,

J'écris en réponse à Interval, mais j'avoue n'avoir pas lu tous les autres partages sur ce fil de discussion (en fait j'ai lu ce post "par hasard"... J'en suis pas à la 9ème étape du tout, j'écris encore ma 1ère. Néanmoins des pardons j'en ai fait de nombreux dans ma vie, et évidemment avec ce que NA appelle des "amendes honorables").
Donc je ne suis pas sûre que mon partage soit spécifique à cette 9ème étape, puisque je n'en suis pas encore là, pas sûre à 100% que le terme "amende honorable" tel que défini par NA soit exactement ce que j'en comprends actuellement (mais ça doit être proche, j'en ai entendu parler dans des partages en réunion).
C'est donc au sujet du pardon en général que je vais parler.

Selon moi, demander pardon aux autres & réparer ses tors... tant que c'est possible sans nuire à qui que ce soit (y compris soi-même), c'est UNE chose... mais il y a aussi une autre personne qu'on doit pardonner et à qui faire amende honorable également : soi-même !

Selon moi, le pardon (& faire amende honorable) est effectivement ce qui permet de changer :
- Pardonner aux autres est ce qui permet de mettre ses ressentiments "à la poubelle", donc se libérer de cette partie du passé vis-à-vis des autres,
- Demander pardon aux autres et leur faire amende honorable, du mieux que cela nous est possible (car il ne nous est jamais demandé dans la vie de faire plus que de notre mieux), nous libère de la partie du passé où l'on a fait du mal aux autres, nous faisant changer afin d'éviter de recommencer les mêmes erreurs qui ont fait souffrir d'autres personnes)
- Se pardonner à soi-même, et se faire à soi-même amende honorable, cela libère également d'une autre partie du passé : celui de nos propres regrets... car il est une personne que l'on a énormément fait souffrir dans notre vie : c'est soi-même !

.......Comme l'on a pardonné aux autres, comme l'on a fait amende honorable aux autres, comme on s'est pardonné à soi-même également : sans ressentiments ni vis-à-vis des autres ni vis-à-vis de soi-même, ayant changé pour éviter de recommencer les mêmes erreurs, le passé peut se libérer beaucoup plus facilement... non pas oublier, jamais il ne faudrait oublier par là où l'on en est passé : Mais juste pouvoir s'en souvenir sans que cela fasse mal et ainsi pouvoir aussi comprendre ceux qui passent par ce même chemin sans les juger, sans en souffrir soi-même, le partager avec eux car si c'est possible pour nous c'est aussi sans doute possible pour eux aussi.

C'est pourquoi je partage mon expérience, car des choses qui ont fait souffrir les autres j'en ai fait des tonnes moi aussi... durant ma vie j'ai finalement pardonné beaucoup aux autres, j'ai aussi demandé pardon à la plupart des autres (en faisant amende honorable, évidemment) ET je me suis aussi pardonnée une très grande partie de mes tors... En fait, je dirais même que j'ai commencé par me pardonner à moi-même avant de demander pardon aux autres, je ne sais pas s'il en est ainsi pour tout le monde mais pour moi c'est ainsi plus facile de demander pardon et de faire amende honorable APRES que j'aie commencé à me pardonner (je dis "commencer à me pardonner" car vis-à-vis de moi-même j'ai besoin de me recommencer à me pardonner plus souvent, de me faire amende honorable encore plus régulièrement et souvent qu'aux autres pour réussir à me pardonner vraiment moi-même)

Après... je ne sais pas encore ce que dit NA dans le programme, juste je sais que moi aussi je suis quelqu'un ayant besoin de pardon et d'amende honorable... et pour moi, une grande partie de ma propre amende honorable vis-à-vis de moi-même est de faire de mon mieux pour me rétablir un jour à la fois.

Bonne journée

Hors ligne

#112 23 01 2013 20:41:04

interval
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Merci Tara pour ce partage, gratitude..à ce programme d'étre dans ma vie..big hug

Hors ligne

#113 06 12 2014 20:03:08

gregwar-is-over
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

être malade ou avoir développé la maladie
être fragile ou avoir été fragilisé
naître dépendant ou le devenir

pour moi cela fait une différence
sans vouloir tomber dans l'apitoiement
ni consommer la rancune et la vengeance (qui font partie de mes nombreux défauts)
je crois avoir développé cette maladie, comme d'autres la psychose ou autre maladie psychique, par nécessité adaptative face à des  maux inaccueillables.
Je me met en colère encore, car au fond cela me rend triste de constater où j'en suis du fait d'avoir cette maladie et ça me remet le couvert du pourquoi du comment, etc..culpabilité?

au tournant de la 9ème étape, (acceptation, pardon) vos expériences et propres vécus de malade dépendant tentant avec bonne volonté de se rétablir m'intéressent.


fais comme tout le monde: démerdes toi, pries et tente de rester en vie.

Hors ligne

#114 25 01 2015 10:19:08

tiger
---

Re : Neuvième étape / Step nine

gregwar-is-over, pour moi cette étape a été une des étapes de la liberté  (re)trouvée...
vivre sans ses vieilles valises pleines accrochées aux bras!

Hug

#115 25 08 2017 05:04:09

sassandra2
Membre

Re : Neuvième étape / Step nine

Il y a une amende honorable qu'il faudrait que je fasse
Ma vie et mes comportements de bipolaire avant que je sois diagnostiquée
et que j'ai eu un traitement adéquat
a du largement déstabiliser ma fille toxicomane..
Avoir une mère qui dort deux mois d'affilés (les downs)
et qui tout d'un coup se réveille en proie à une énergie débordante
avec l'impression qu'elle peut tout faire et que rien ne va lui résister
n'est certainement pas un cadre sécurisant pour un enfant.

Je devrais lui faire amende honorable à ce sujet
mais j'ai rompu avec elle
sa toxicomanie , et la bipo dont je crois qu'elle est atteinte
ne me permettent plus quelque contact que ce soit avec elle
tant que je vois qu'elle n'a pas changé
et qu'elle aie fait un minimum le point sur sa situation
et sur les comportements violent engendrés à mon égard...

Faire cette démarche équivaudrait
à relancer des contacts que j'ai rompu
pour mettre ma personne "en sûreté"

En ligne

Pied de page des forums