Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 21 08 2014 16:53:11

Elisa
Nouveau membre

Valium-cannabis-alcool

Bonjour,

C'est tellement dur de résumer sa vie sur un bout de papier ... je vais peut-être attendre de voir si quelqu'un réagit.

Je vais essayer d'aller droit au but : je prends du valium depuis 2007 (j'ai commencé par du xanax en moyenne 4 mg par jour et là je suis à 6mg de valium/jour), accompagné de cannabis depuis 2.5 ans (pensant m'aider dans mon sevrage) et d'alcool depuis peu (depuis problème de couple).

Je vis très mal mon sevrage car ma vie de couple (nous fumons du cannabis, nous sommes des fumeurs pas heureux ...) m'entraîne dans un cercle vicieux. Du coup, par dessus mes médocs, mes shoot de medoc (donc grosse dose), mon cannabis, je me bois de la bière après le boulot en invoquant toutes les raisons possibles et imaginables ... parfois jusqu'au facteur ... vous me suivez?

Donc j'ai tenté de changer d'environnement et de copain depuis 2 ans mais il est toujours là ! Et puis lorsqu’il accepte de partir, il me "manque" car aucune de mes amies ne sont dispos ... oui je me retrouve très seule peu à peu alors qu'avant, c'est pas que c'était full mais j'avais des amis ... pas mal :-) maintenant plus!

Je sais que je dois vaincre ce dont j'ai peur. Le problème est que j'ai du mal à l'identifier ... Donc je vais réentamer une thérapie (c'est pas la première) apd de demain pour toxico ! En plus de mes consultations mensuelles chez mon dealer de médicaments (mon docteur mais que j'aime bien mais a part de cobaye, je vois pas à quoi je lui sers). J'ai toujours été en couple, la solitude me fout la trouille mais même avec des gens, je vais fumer, ... jer sais qu'il doit y avoir un peu de dépendance affective. Je m'égare, je suis désolée ...

Je me dis que je dois occuper mon temps mais même si je fais du sport, le ménage (oh ca me rend dingue !!!!!!!!!), ... je ne vais pas m'épanouir ... je vais replonger c'est clair je vais tenir mais qui tiens de force ne tiens pas ...

Ce qui me fait mal c'est que ces personnes pouvaient compter sur moi avant ...

Je me suis mise au reiki (il y a plus d'un an ... j'en ai reçu et j'ai fait le premier niveau ...), je fais du feng shui, du sport, lecture, quand j'ai l'énergie ...  mais je me suis refermée spirituellement ... et là vraiment je suis bloquée ....

Bref, je réalise que oui on peut se retrouve seul parfois même si deux semaines plus tard, vus me verrez à une fête avec 10 amis autour de moi ... quoi que ...

J'ai pas envie de retourner chez NA (j'y suis aller il y à 2 ans et super) car pour des raisons pratiques et perso, je ne peuxplus y retourner (c'est pas la porte à côté ...).

Je sais que personne ne sait m'aider ... mais à part la relaxation, pleine conscience, que puis-je faire? SVP, je cours à ma perte chaque jour où je bois un peu plus, je m'enfonce tout en le sachant et je suis loin d'être bête pourtant ... enfin avant.

J'espère que quelqu'un me répondra ...

Bonne soirée

Hors ligne

#2 22 08 2014 04:59:24

Elisa
Nouveau membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Coucou,

J'espérais vivement une réponse ... je vois qu'on m'a lue mais pas répondu ... et pourtant je pense être à ma place ici. Je veux pe tout tout de suite ...

Si quelqu'un a un témoignage ... si kk1 a du changer sa vie du jour au lendemain, trouver de nvelles activités pour pas craquer ... je suis preneuse.

Merci à celui ou celle qui me répondra SVP

Hors ligne

#3 22 08 2014 06:01:16

lucky
Membre

Re : Valium-cannabis-alcool

bonjour Elisa merci pour ton partage va en Réunion ou tu à les réu en ligne aussi
bonne journée à toi


(((((((( Big Hug ))))))))

Hors ligne

#4 22 08 2014 22:33:26

furie
Membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Yo Elisa
Oui c'est calme en ce moment sur le forum, pourtant la maladie ne prend pas de vacances, elle! wink
Si tu connais NA, alors tu sais quoi faire: renoncer à gérer quoi que ce soit avec ta conso!
Pour accrocher à l'abstinence, ya les réus skype si t'es loin : http://www.narcotiquesanonymes.org/reunions/#REL
Les demi-mesures n'ont jamais marché pour nous......
Hug sister


"Personne ne peux m'atteindre, sauf si j'y consens..."

Hors ligne

#5 23 08 2014 03:15:10

Tess
Membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Dis,Elisa,tu sembles avoir bcoup d'atouts,humains.Pourquoi tu demanderais pas d'abord à ton doc une prescription de cure thermale,à la montagne,pour décrocher de ton milieu,te retrouver,marche,lecture,reiki,et tout?
Y VOIR CLAIR
et enlève l'alcool au moins tt de suite,tant qu'il est temps;
c'est trop sournois


your history doesn't determine your destiny

Hors ligne

#6 27 08 2014 18:11:22

Elisa
Nouveau membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Bonjour,

Merci de me rassurer quand au calme sur le forum et un grand merci pour le lien vers les discussions on line mais ce n'est que deux fois/semaines ...

J'ai été à une réunion de NA dimanche et je voulais y retourner aujourd'hui mais ca dur tard ... j'ai peur aussi du rejet des gens si je suis pas assez assidue, peut-être ne suis-je pas encre prête?

La cure n'est pas possible, je travaille plein temps et max de vacances c'est 3 semaines et je pense pas qu'on puisse se reconstruire en 3 semaines.

Je vous remercie bcp.

Je pense que j'aurai juste besoin d'un parrain ou d'une marraine en fait ... trouver kk1 à qui parler (vous me direz mles réunions NA mais personne ne me propose de devenir mon parrain/marraine) et comme je l'ai dit je ne pense pas que je pourrai être assidue.

Là je reviens de chez mon docteur ... je n'éai pas bu hier et je ne compte pas boire aujourd'hui mais pour aider, j'ai du prendre bcp de valium donc je suis triste et j'ai envie de reprendre ... c'est ca le pire !!

Je sais pas si je devrais y aller ... sous valium pas top ... ou je n'arrive pas avec les horaires ... y a trop de laps de temps entre mon boulot et les séances et c'est svt direct après le boulot que je craque et pas assez detemps entre les deux pour faire encore autre chose ...

Si quelqu'un sait encore me conseille SVP.

Merci d'avance

Hors ligne

#7 27 08 2014 20:09:50

Gul-o-Khaar
Membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Salut Elisa,

Rassure toi, on n'est pas là pour te rejeter, d'ailleurs on dit bien "reviens ça marche" et on sera content de te voir quand tu reviens, assidue ou non.

Quant au parrain/marraine, c'est normal que personne ne te le propose car c'est plutôt à toi de faire la démarche. Une chose parmi les autres belles choses que j'ai trouvées à NA c'est le respect absolu de ma liberté de choix. On n'a jamais tenté de m'imposer quoi que ce soit... Courage, reviens en réu et dis dans ton partage que tu cherches une marraine. Ne pense pas à être assidue, pense à "juste pour aujourd'hui" et les choses prendront tout leur sens.

Courage

Jean

Hors ligne

#8 28 08 2014 22:00:58

nam
Membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Bonsoir Elisa
Bienvenue sur le forum et merci pour ton partage....c'est drôle, ça me rappelle une époque de ma vie!
Toutes ces questions que tu te poses, toute cette peur qui t'empêche de poser un acte, c'est ça la maladie de la dépendance
La maladie va te trouver des milliers de bonnes raisons pour ne pas arrêter de consommer, pour ne pas aller en réu, pour ne pas demander d'aide
et surtout pour t'isoler, rester avec toi-même et cette putain de maladie qui te raconte n'importe quoi
Comme dit Gul, pour nous, c'est juste pour aujourd'hui, je ne consomme pas un jour à la fois et je vais le plus possible en réu partager ma souffrance
ce qui va se passer demain, j'en sais rien, l'important c'est aujourd'hui, je n'ai pas consommé
et si pour aujourd'hui, c'est trop difficile de tout arrêter, tu peux quand même aller en réu
la seule condition pour être membre NA, c'est d'avoir le désir d'arrêter de consommer et ya que toi qui peut le dire
ya que toi qui peut prendre soin de toi...
ça marche si tu le fais marcher smile
à bientôt de te lire
Bises


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#9 29 08 2014 09:37:13

Elisa
Nouveau membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Bonjour,

Merci de me rassurer. Je pense que je compte bien y retourner dimanche qui arrive.

J'ai un travail. Je travaille à l'accueil d'une administration et mon chef n'est pas contente du tout de moi. On s'est énervé l'un l'autre j'ai vachement hausser le ton. Il m'a fait comprendre qu'il ne voulait plus de moi ... Je ne sais pas quoi faire ... trop peur du chômage. Ce boulot, c'est lui qui m'a plongé dans les médocs et là aussi je m'en sert comme excuse ...

Je ne sais pas ce que je dois faire par rapport à mon travail ... Apprendre à gérer sans consommer certainement .... mais je n'y arrive pas.

J'ai eu des époques sans emploi et là je consommais du cannabis donc je sais que ca ne m'aiderait pas d'être sans emploi ...

J'aurai du il y a des années faire une bonne cure de 9 mois. Je sais qu'il n'est jamais trop tard mais là c'est impossible dans mon cas pour une infinie de bonnes raisons.

J'ai cherché des articles ou témoignages ou livres sur la guérison de la dépendance mais je n'ai rien trouvé ...

Vous avez des liens intéressants?

Merci bcp

Hors ligne

#10 29 08 2014 11:04:33

Gul-o-Khaar
Membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Bonjour Elisa,

Je te souhaite du courage. Si tu peux, pourquoi ne pas aller en réu dès aujourd'hui ?

Elisa a écrit :

J'ai cherché des articles ou témoignages ou livres sur la guérison de la dépendance mais je n'ai rien trouvé ...

C'est un peu normal. La dépendance n'est pas guérissable, il n'y pas que NA qui l'affirme. On peut juste arrêter sa progression et ses conséquences.

Elisa a écrit :

Vous avez des liens intéressants?

Oui : http://www.na.org/?ID=ips-fr-index, en particulier http://www.na.org/admin/include/spaw2/u … FR3105.pdf

Lâche prise et donne-toi une chance. Nous sommes des milliers et des milliers pour qui ça marche.

Hors ligne

#11 30 08 2014 18:31:33

solam
Membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Bonjour Elisa,
Entre tes lignes je lis aussi beaucoup d'impatience, ça me rappelle comme j'étais dans mes débuts...Je voulais avoir la sérénité des anciens tout de suite...mais je ne suis pas devenue dépendante en un jour et de même, il faut se donner du temps pour ce travail à faire sur soi..
Tess te disait que tu as beaucoup d'atouts humains...j'en suis persuadée alors mets tes qualités à ton service.
Pour commencer viens en réunion, crée du lien comme tu le fais avec ce forum, notre première étape nous dis de capituler devant le produit, il est plus fort que nous, je suis dépendante et si j'en prends un peu, je ne sais plus m'arrêter, lorsque j'ai accepté cela que je ne peux même pas en prendre un tout petit peu...et j'ai pu arrêter de consommer et Y VOIR CLAIR !
C'est arrivé, ça s'est fait lorsque j'ai lâché prise, j'ai fait confiance aux amis, j'ai arrêté de vouloir tout gérer.
Courage...Reviens ça marche !
Big Hugs


be happy !

Hors ligne

#12 19 06 2015 05:31:09

musino
Nouveau membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Bonjour,


Elisa je ne sais pas si tu es toujours présente ici mais ton texte m'a touchée, je me reconnais tellement c'est toi qui m'a motivée à venir ici.

ca me fait drôle (enfin..) d'être ici. il est 5h30 du matin, normal, de toute façon je suis la personne qui ne dort jamais. aucune discipline, horreur d'aller me coucher, alors je fume . je fume.. je déprime.. je suis en colère .. je ne veux pas prendre de médocs (évidemment les psy et ma famille me disent que je suis bipolaire, c'est la mode), j'ai pris du xéroquel mais aucun intérêt.

j'ai 44 ans, c'est honteux !! je fume depuis que j'ai 25 ans. J'ai essayé de le cacher à ma fille de bientôt 15 ans avec qui je vis seule mais je me suis voilée la face, elle m'a grillée et l'horreur est qu'elle .. s'y est mise aussi, vraiment rarement mais régulièrement je crois.. je l'ai appris il y a peu de temps, j'ai honte affreusement honte, je me hais en vrai.. alors je viens ici.
Ma fille commence a avoir de sérieux problèmes scolaires alors que j'ai fait de bonnes études, mon père était médecin etc, je viens d'une famille nombreuse un peu aristo catho et moi, la chute complètement.. !!

J'ai dit à ma fille que c'est extrêmement grave parce qu'irréversible sur les cerveaux d'ados en construction mais bref, je suis pathétique et lamentable. Je ne fume pas du tout devant elle, bien sûr, mais elle m'a surprise la nuit plusieurs fois.. quand je fumais sur le balcon. quelle honte et quel aveu d'échec mais quoi lui dire .. ?? elle me voit pleurer en permanence .. bon, c'est l'enfer en vrai.

Son père, dont je suis divorcée, fume aussi. Ma fille le sait, c'est n'importe quoi.. Je me demande comment j'ai pu en arriver là...!!!!

Je n'ai pas de problème d'alcool, j'aime juste le bon vin mais pas d'excès enfin en même temps, je fume.. et j'ai toujours de quoi fumer. je ne peux pas imaginer ma vie sans

Je contrôle quand même, je fais un peu de sport mais impossible impensable invivable de pas savoir que je vais être récompensée de cette vie difficile tellement pas solidaire tellement vide de sens, je veux dire, par un bedo ou plutôt 2 ou 3 le soir.


Je suis au chômage après avoir dirigé ma boite pendant 12 ans , que j'ai du liquider il y a 1 an et demi, et depuis je sombre vraiment dans l'horreur;
je suis déprimée, je n'arrive plus à payer mon loyer, je suis en procédure d'expulsion, j'ai des dettes de PV qui m'étranglent, je gère tout ca, je tiens ma maison un peu mais c'est tellement dur je suis vraiment à bout là, la preuve.

Et j'ai un conjoint avec qui je ne vis pas, qui me persécute intellectuellement pour des raisons parfois justifiées mais souvent pas du tout et j'encaisse.. comme une bonne droguée qui a l'amour universel et inépuisable en elle ... bref je vais extrêmement mal, je n'arrive pas à comprendre où est le fil pour dérouler cette pelote, j'accepte d'être ultra mal traitée, je suis esclave de ce type, je passe ma vie à m'excuser de vivre, je n'ai aucun respect pour moi même.. je me sens incapable de retrouver un boulot, minable et pourrie.. je me déteste, aucune motivation à vivre et des pulsions de mort en permanence pour que s'arrête ce combat ridicule mais j'ai une fille, alors je dois bien trouver un moyen de faire autrement

je me dis que c'est cette merde de shit qui grignote ma vie, mais je n'en suis pas sûre non plus. Je connais plein de gens autour de moi qui gèrent très bien. Et JE gérais très bien avant.. en fait, le duo chômage / shit est mortel peut être..


Je pense quand même au fond qu'on ne peut pas régler la dépendance sous un angle exclusivement médical. Les fumeurs sont souvent plus gentils, plus à l'écoute, plus chaleureux, plus humains, plus compréhensifs que les autres. je suis convaincue que le cannabis en tout cas, permet aussi de se désinhiber de quelque chose. L'énorme paradoxe est que le bédo me donne une vision très idéaliste de la vie, pure, humaniste, généreuse, aimante, j'ai compris avec le bedo le sens de la bonté, la fraternité, la générosité l'écoute et certains concepts sont devenus clairs.. mon éducation m'avait verrouillée alors qu'en réalité, la vie est dure et froide. voilà ce qui exactement me rend malheureuse.

j'ai peur de cette vision médicalisée ou exclusivement scientifique de l'addiction, parce que je ne la pense pas complète. Je pense que si certains l'appelaient le calumet de la paix, c'est que la drogue a aussi des vertus positives et les nier rend pour moi impossible la compréhension de cette attirance et la justification de son interdit absolu.

Si certaines personnes fumaient, je suis certaine que beaucoup de choses se régleraient dans le consensus. Le problème est que les autres sont souvent égoïstes, blessants, inflexibles, inhibés, étriqués, à cause de l'éducation qu'on leur a donnée.
Et la drogue permet parfois de voir les choses sous un angle plus universel, donc moins faux.. et de façon plus chaleureuse parce qu'on a besoin de chaleur .. de douceur.. de calme.. de discussions.. Le bedo favorise ca.. l'échange humain, le rituel...la simplicité dans un monde de fous, quand même !


qu'en pensez vous .. ? je sais que j'ai un discours d'ado, mais c'est seulement que j'écris mal, au fond ma pensée est construite autour du sujet MAIS je dois admettre qu'on ne peut pas fumer dans un monde où tout le monde ne fume pas ??!!


2 joints ou 3 par jour c'est grave oui non ? j'en mets vraiment à peine, d'ailleurs pour que vous vous rendiez compte, je fume entre 20 et 40€ par mois en shit de plutôt bonne qualité. jamais la journée sauf exception, mais le soir. du coup je ne me couche pas etc..

Je ne sais pas si c'est le shit qui est responsable et c'est la raison pour laquelle je viens ici en parler, ou si c'est moi qui était déjà inutilement compliquée / mal fabriquée à l'origine, mais je suis désespérée, parce que je suis en train de rater ma vie et celle de ma fille, et je suis tellement seule et blasée, mais là j'ai 44 ans !!!  et ca n'arrange pas mes affaires d'attirance cette réflexion là ..

Merci pour votre écoute.. j'écris comme je pense, soit n'importe comment, pardonnez moi, c'est juste la première fois.

J'ai vu qu'il y a avait une réunion demain à 19h vers vaugirard je crois, mais j'ai pas envie de me retrouver avec des accros à l'héroïne, là non vraiment je ne peux pas. Je suis ultra émotive dépressive malheureuse honte de moi et là ce n'est pas possible.. et puis vraiment ce n'est pas comparable quand même .. ??

Hors ligne

#13 19 06 2015 09:29:23

Elisa
Nouveau membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Salut Musino,

Je ne viens plus sur le site mais j'ai reçu ta notification.
Perso ma situation est vraiment statu quo ! Pas de changement, et comment je pourrai ...

Tu sais je n'ai été que quelques fois chez NA. Il y a de tout et l'important c'est de ne pas juger ... surtout les autres. C'est vrai que j'ai souvent ressenti une curiosité : des membres du groupe se rapprochent et te demande de quoi tu souffres. Je n'ai rencontré personne accro au benzo ! Encore un truc à part ... et on est tous si différent.

Ceci-dit, on a tous un point en commun : nous sommes dépendants. Que tu sois dépendant de x ou y, perso, je m'en fiche. Ce qui importe c'est de ne plus être esclave de cette dépendance qui nous fait souffrir. Je te lis en souffrance. Je pense que la balance avantage/bénéfice n'a pas encore penché en ta faveur, cad où tu vas voir le produit comme un poison.

Je hais le cannabis ! Oui moi aussi je connais des personnes que ca booste mais pour ma part, on est loin du compte ! Je nage dans l'imbécilité la plus totale car je consomme du cannabis, ca me détruit et j'en reprends !!
L'important n'est pas la quantité (tu dis que c'est pas grave 2-3 joints /jour) mais ton rapport au produit avec ses incidence sur ta vie et là je pense qu'on est juste bien dedans. Tu es en souffrance. Ecoute toi ... tu souffres ...

Je comprends ta peur d'affronter des personnes dépendante à l'héroïne et qui s'en sont sorties !!! Waouhhh ! C'est "rien" à côté de ta petite dépendance d'après toi. Mais toutes ces personnes qui consomme "dur" - pour moi il n'y a pas de dure ou de douce mais bon- fumaient aussi leur joint pour la plupart.
Donc ces personnes ont du se libérer d'une substance bcp plus dure et du cannabis entre-autre. Ne penses-tu pas qu'elles sont pleines de ressource? Ne penses-tu pas que ces personnes ont du trouver une sorte de force à un moment donné et ont la volonté de partager en allant aux réunions NA?

Rohhh je dois partir, je serai bien restée pour t'écrire quelque chose de réconfortant car tu te juges beaucoup ... mal ... et ca ne sert à rien l'auto flagellation !

Toi, moi, les membres, nous avons tous des vies différentes avec des caractères différents, d'horizon différent, ... mais nous avons une chose en commun ; nous nous battons pour la liberté ! Nous nous battons contre nos (vieux) démons !

Et là je pense que la prise de substance ne doit surtout pas diviser car finalement on s'en fiche de ce que tu prends (l'idéal ... mon idéal). L'important n'est pas de se dire : oh il a plus souffert que moi, j'ai plus souffert ... ce n'est pas un concours où une couronne est décernée à celui qui aurait pris le plus. Justement, à celle qui fera face à son démon, à son petit monstre et aura décidé de lui faire la peau. 

Arrête de t'excuser :-))) Teste, tu n'as rien a perdre et tout à gagner. Va à une réunion ... ca fait du bien et même si tu te peux te sentir jugée par une personne : c'est sa vision, tu lui la laisses bien à elle, toi tu sais que le combat est le même et que l'union fait la force ! Mais en tous cas je ne suis pas du tout pour les étiquettes ! Un dépendant c'est .... un dépendant point ! Nous sommes toutes deux dépendantes mais nous avons bcp de chose en commun ! Nous sommes accro à une "bête substance" aux yeux de bcp et nous en souffrons ! Je ne laisserai personne dire que mon combat est de la foutaise et je ne pense pas non plus que quelqu'un ici se permettra de le faire et même de le penser car nous sommes avec des personnes différentes mais qui nous ressemblent. Comme toi, je n'ai pas encore fait pencher la balance du bon côté ! J'utilise le cannabis pour me sevrer de mon valium de merde qui revient à un sevrage d'opiacé donc héroine, pour moi c'est du pareil au même mais ca peu de personne le savent soit !
J'ai envie de garder contact avec toi ... dis moi si c'est réciproque pour toi. Je fais mes recherches, je suis sur deux forums ... à la recherche de personne qui prennent du cannabis comme moi mais souvent ces personnes le vivent bien.

J'ai été 2/3 fois cette année et des mois après, un membre prenait encore de mes nouvelles. C'est un amour !! Depuis le début, j'aimerai le rencontrer seul à seul car je n'ai pas osé parler au réunion ... je n'en avais pas besoin ! Lâche prise, laisse toi tentée, c'est gratuit ...

Tu sais quoi, tu me redonnes l'envie de retourner chz NA même si je suis pas clean (c'est pour ca que j'y allais pas car j'avais honte d'être sous cannabis et forcément sous valium puisque je ne peux pas faire de cold turkey avec ca et vu que je bosse pas possible de faire des grosses diminutions.

Ah tu me donnes envie ...

Tiens moi au courant et situ veux qu'on garde contact par email privé. Tu es une nana comme moi tu dois être sensible à la relaxation, aux huiles essentielles, .... et tant de méthodes alternatives. On peut s'échanger tout ca :-)) faire la méthode coué ensemble et s'échanger les effets, j'ai plein de piste de relaxation que je peux t'envoyer par wetransfer, ...Bizarrement j'aide bcp les autres, je leur donne des conseils que je suis incapable d'appliquer à moi-même.

Gros gros bisous, prends soin de toi et ai de la gratitude pour toi. le fait que tu fumes ne fais pas de toi une maman indigne ! Si ta fille fume, ce n'est pas parce qu'elle t'a vue et super que tu aies pu essayer de la mettre en garde mais ces ados !! Encore une fois tu rencontreras des membres qui sont surement confronté à la même chose (moi j'ai pas d'enfant - tu crois que je me sens pas nulle de juste pas avoir d'enfant et d'être pas comme tout le monde avec un super couple d'amour et un bébé et tout le tralala, oh j'en rêve, j'en pleure tu sais !!

Bon vmt je dois filer, dsl

PS : tu vois la substance avec des avantages. tu dis que c'est social, ... ca te permet d'altérer ton état de conscience ... mais pourtant cette substance attaque tout ce qui est en croissance et la bloque et de là tu veux protéger ta fille. Alors même pour toi qui à 40 ans, tu penses que c'est safe? Médite la dessus ... cette substance c'est de la merde, sorry mais j'ai pas d'autre mot : du shit c'est du shit !
Dommage qu'on ne soit pas du même endroit :-(

Hors ligne

#14 19 06 2015 09:30:54

Elisa
Nouveau membre

Re : Valium-cannabis-alcool

dsl pour les fautes d'ortho :-((
Je suis à la bourre

Hors ligne

#15 23 06 2015 05:27:37

musino
Nouveau membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Merci Elisa d'avoir pris le temps de me répondre,

oui, restons en contact, ca me ferait trop plaisir. pour l'instant je ne dors plus de la nuit, la preuve, je suis malheureuse à l'extrême, je crois que je veux aller en cure de ne je sais pas quoi mais partir d'ici de Paris ou de chez moi,


tu habites dans quel coin ?

A bientôt,

Bérengère

Hors ligne

#16 23 06 2015 07:28:58

florent
Membre

Re : Valium-cannabis-alcool

musino a écrit :

oui, restons en contact, ca me ferait trop plaisir. pour l'instant je ne dors plus de la nuit, la preuve, je suis malheureuse à l'extrême, je crois que je veux aller en cure de ne je sais pas quoi mais partir d'ici de Paris

Bérengère

Tu habites Paris ? Avant de partir en cure, tu peux aller aussi en réunion ! Y en a tous les jours !

Hors ligne

#17 01 07 2015 18:08:31

Elisa
Nouveau membre

Re : Valium-cannabis-alcool

Salut,

Moi non plus je ne dors pas bien en ce moment mais je vais sur un mieux :-)

Quand tu t'écoutes? Qu'est ce qui d'après toi te ferait le plus de bien et te permettrait de changer? As-tu besoin de soutien? Alors les réunions peuvent t'aider. As-tu besoin de te retrouver seule avec toi-même? Une retraite peut être envisagée ... les choix sont vastes !

Si tu veux mon avis mais mon avis ne reste qu'un avis ! Je ne suis pas une référence mais je te fais part de mon ressenti : l'hôpital n'est pas une solution. Par contre, je pense qu'une thérapie te ferait du bien. Pas un psychiatre mais un psychologue ou psychothérapeute pour te guider.

Je viens du Nord :-)))

Hors ligne

Pied de page des forums