Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 25 05 2014 21:38:26

nam
Membre

Le détachement

"Le détachement n’est pas une dissociation de soi ou une fuite de ses problèmes et responsabilités.
Ce n’est pas une négation de l’amitié, ni même de la passion.
Le détachement est, dans son essence, détachement de la préoccupation de soi, de cette disposition d’esprit souvent inconsciente qui fait que je mets mon moi au centre de toute la création……..
Le détachement rend l’amour possible parce qu’il fait sortir de l’isolement, il libère de la complaisance envers soi-même….. de l’habitude d’utiliser autrui pour ses propres fins.
Mais par-dessus tout, le détachement est la libération de l’anxiété concernant notre propre survie en tant que moi.
La vie nous enseigne qu’aimer, c’est par essence se perdre dans la réalité plus vaste de l’autre, des autres….
Le détachement de l’égocentrisme nous rend libre pour aimer, si bien que nous ne sommes plus dominés par la quête animale de la survie.
Le détachement requiert le désir de lâcher prise, d’abandonner l’habitude de contrôler, il requiert aussi la force d’être…...
En apprenant à faire confiance, nous apprenons à être….."

JM, osb.


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#2 25 05 2014 22:24:39

Chipette
Membre

Re : Le détachement

Merci Nam pour ce thème essentiel mais tellement difficile des fois sad   

http://youtu.be/EqMIDlVPjbo


http://youtu.be/Mi2znzp3Jsg

Dernière modification par Chipette (25 05 2014 22:37:16)


Il n'est rien de constant si ce n'est le changement

Hors ligne

#3 15 06 2014 14:12:35

nam
Membre

Re : Le détachement

Andrew Harvey, A Journey in Ladakh, Houghton Mifflin,

"Considérer que cette rivière, ces rochers, cette lumière, ces montagne qui changent dans la lumière, « vont de soi » et s’en délecter : c’est cela que j’apprends lentement ici. J’apprends à ne pas jeter des noms sur les choses. Même lorsque j’écris ou pense, simplement, rocher, rivière, lumière, montagne, je commence à voir la chose à travers le mot, à accompagner la chose, le rocher, cette lumière sur mes mains, sans peur ni besoin de parler.

Les choses existent dans l’innommable. Parfois je suis libre, ou libéré par ce paysage, pour les voir comme elles sont, sans souhaiter les nommer. Parfois, quand les rochers rougeoient dans le soleil qui décline, ou la rivière lance soudain des éclairs entre les pierres, ou deux oiseaux se cachent dans une trouée de lumière au-dessus de ma tête, je comprends que tous les noms échouent à traduire l’éclat des choses. Et cette compréhension, tant qu’elle dure, est paix."


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#4 22 10 2014 10:11:33

nam
Membre

Re : Le détachement

"Le détachement est l’état dans lequel nous entrons par notre méditation, un état dans lequel nous ne sommes pas possédés par nos possessions, dans lequel nous ne sommes pas subjugués par le désir de posséder, de contrôler – un état d’esprit, un mode d’être absolument nécessaire pour pouvoir aimer… Nous ne cherchons pas à remodeler les autres à notre image et ressemblance, mais permettons aux autres d’être. En leur permettant d’être, nous les connaissons tels qu’ils sont. Et, les connaissant, nous les aimons. En méditant nous renonçons à notre désir de contrôler, de posséder, de dominer. Nous cherchons à être qui nous sommes........Accéder à cet état exige de notre part une grande générosité, la générosité de renoncer à nos projets, nos espoirs, nos peurs… Suffisamment détachés pour voir au-delà de nous-mêmes......."
J.M.osb


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#5 27 10 2014 16:26:54

Monserat
Nouveau membre

Re : Le détachement

Merci pour ce link. plein de sagˆesse.

Hors ligne

#6 11 07 2015 22:45:49

nam
Membre

Re : Le détachement

"Vouloir ce que l’on a n’est pas facile, mais j’en viens à penser
que l’on peut y arriver, à condition de commencer par de petites choses.

Du savon qui nettoie. Du soleil qui réchauffe.
Quelqu’un qui se souvient de votre nom.

Ensuite, en devenant plus fort et plus assuré, on passe
à du plus grand : le regret, par exemple, et la surprenante douceur de son pincement,

ou éventuellement la souffrance –
comment elle peut temporairement diminuer, vous laissant le temps
de remarquer un champ où quelqu’un marche et se retourne en vous voyant.

Vous vous voyez : vous tenez un oiseau dans la main.
Il est sans crainte, il attend dans votre paume qui s’ouvre."

Annie Lighthart, « To Want What You Have »


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#7 17 07 2015 15:40:46

celtic29mikael
Membre

Re : Le détachement

Je viens de remettre 1 clean de 12 jours hier je suis retourner en réunion NA cela faisait 1 moment que j'avais pas mis mes pieds , je vais bientot re-écrire ma 1ère étape accompagné de mon parrain . Hug Mika

Hors ligne

#8 17 07 2015 20:42:39

nam
Membre

Re : Le détachement

Yo, Mika
C'est des bonnes news!
Accepter les gens comme ils sont  wink
Bizhug


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#9 21 08 2015 21:36:19

nam
Membre

Re : Le détachement

"..... l’humilité est la limite ultime.

Je perds toute trace de suffisance, tout éclat d’arrogance, toute maîtrise, toute sûreté, tout contrôle et toute soif de l’identique, et je reviens finalement à l’émerveillement embarrassé, le pays béni qui fut celui de l’enfance ; voilà le vrai travail.

Être embarrassé mais pas effrayé ; travailler de toute son âme pour utiliser ses outils spéciaux et personnels contre les ténèbres, mais savoir que ses outils sont empruntés et doivent être rendus ; aimer de tout son cœur, mais ne rien posséder ni personne ; voilà le vrai travail.

Savoir que votre tout n’est rien sans l’amour ; voilà le vrai travail.

Faire, de tout son pouvoir, et attendre un rien tonitruant en retour, hormis le plaisir d’avoir bien fait ; voilà le vrai travail.

Savourer, siroter, admirer, fêter, chanter, se battre, défendre, voir, témoigner, se tendre la main et se traîner les uns les autres pour revenir sur la rive frémissante ; voilà le vrai travail.

Je ne vous apprends rien que vous ne sachiez déjà. Ce n’est pas l’argent, le pouvoir, l’estime, la gloire, les voitures, les bateaux, les maisons, les louanges et les honneurs, c’est à quel point vous avez travaillé dur pour rien de ce que le monde peut offrir. La seule récompense est l’amour, sous toutes ses formes inexplicables. C’est l’exultation. Si nous pouvons renoncer à une part suffisante de nous-mêmes....."

Brian Doyle, « La limite ultime »


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#10 22 08 2015 17:33:23

celtic29mikael
Membre

Re : Le détachement

Grand merci bises

Hors ligne

#11 23 08 2015 06:39:16

nam
Membre

Re : Le détachement

"Considérer que cette rivière, ces rochers, cette lumière, ces montagne qui changent dans la lumière, « vont de soi » et s’en délecter : c’est cela que j’apprends lentement ici. J’apprends à ne pas jeter des noms sur les choses. Même lorsque j’écris ou pense, simplement, rocher, rivière, lumière, montagne, je commence à voir la chose à travers le mot, à accompagner la chose, le rocher, cette lumière sur mes mains, sans peur ni besoin de parler.
Les choses existent dans l’innommable. Parfois je suis libre, ou libéré par ce paysage, pour les voir comme elles sont, sans souhaiter les nommer. Parfois, quand les rochers rougeoient dans le soleil qui décline, ou la rivière lance soudain des éclairs entre les pierres, ou deux oiseaux se cachent dans un éclat de lumière au-dessus de ma tête, je comprends que tous les noms échouent à traduire l’éclat des choses. Et cette compréhension, tant qu’elle dure, est paix."

Andrew Harvey


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

Pied de page des forums