Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 30 07 2015 05:35:11

lyroberta
Nouveau membre

je voulais juste renter et ne plus me sentir là.

-Si vous voulez dormir ici, la vosine à des chambres libres.

-Je pense que je vais rentrer.
C'est mon père. Mort aujourd'hui mercredi 29 juillet 2015 à 15h47.
Moi j'ai ccompris « si jamais vous voulez vraiment rester... » et la vrai vrai version était : «  on va s'arranger pour que tout le monde soit là et que l'on reste ensemble ».
Hier j'ai appelé papa, il m'a dit qu'ilétait moins fatigué que lundi. Alors j'ai parlé de mon chat Charlie qui vomit et éternue sur mes murs blancs. Et du boulot. J'avais finis 30mn plutard pour convaincre un client d'acheter un forfait qui lui revenait aussi cher que celui qu'il avait.
Bref.... Papa a compris l'histoire. J'    i continué de lui raconter ma journée. Je savais qu'il ne couperai pas. Mon père à des principes. Et pourtnt avoir des princpes à 60 ans il savait que ça lui coutait. Mais il s'y tient.
Oui je mélange présent et passer J' »en ai conscience et en même termps je ne veux pas m'en rendre compte.
Ainsi est mon père. Passé pour beaucoup
. Présent pour beaucoup.
Subjonctif pour ceux qui en bavent.
Hir j'ai appelé mamie. Je ne l'appelell jamis dans la semis en ce moment.
Hier j'ai insister jusqu'à l'avoir.v Je ne sis pas ourquoi.
Le chat nh'a pas arrété d'ettnue et r. eclamer des clins.
Aujourdh'ui j'ai appelé tatie berthe j'    ariivais pas à joindre mame. J'en ai profiter pour lui demander des nouvelles de martines et ses malaises. Puid j'ai reusi a avoir mamie.
N fait je crois que j'avais appelmer tatie. Je sais ps.
Bref aujourdh'ui je soerttait d la assurane. Je voulais raconter ma bonne affaire a pap. 'et idile aqu m'a rpondu. Elle réqu    ait. Il avait fait une crise d'angoisse. Il avait casse sa perf et en voyant le sang couler il croyait une hemorragie. Il a refuse l'hispitalisation. Le doc a dit banco sur la morphne.
Odile attendit un lit medialiser. Et l'oxygene pouyr si jamais il avait de dnouveuax des crises d'ngoisses. Elle l'a portait sur son dos pour le ramener au lit.
Iil lui a chatouiller la jambe ? Il lui a demabnder de le rejoindre au lit pour des bisous.
Puis il a vou aller ux toilettes.
Et pelle est arrive. Il s'est vidé. Elle l'a supplié de reseter avec elle.
Il a repris son souffle.
Et il ert parti.
Elle  essaye de le ramener auy lit.Lui ont interdit de renter.
Son cote droite etait chaud le gauche etait froid.
J'ai touche son cœur en voualnt ecouter ce aque qui n'etait plus ?
J'i senti un souffle de ses bnarines qui n'existait plus.
J'ai vu tremblement de sa bouche et de son œil qui n'existait plus.
Mais je suis la

Et maintenant ?
Le jour d'apres ?
Qu'est ce'qu'il doit arriver ?

Hors ligne

#2 17 08 2015 06:34:12

Inconico
Membre

Re : je voulais juste renter et ne plus me sentir là.

Rien de plus que de laisser vivre ceux qu'on aime a l'intérieur de nous de les aimez encore plus, de vivre cette tristesse et accepter l'impuissance face à la mort ne se sentir responsable de rien et de vivre un jour à la fois. Ne pas laisser la colère nous faire ré consommer.
Mon père est décéder dans mes bras le 22/07/2014  et mon fils de 17 ans le 26/07/2015.
Mon seul remède aujourd'hui est de ne pas rester seul de partager et d'avancer un jours à la fois sans m'isoler ni consommer je laisse beaucoup de question pour plus tard parce que de toute façon je n'ai pas les réponses quoi qu'il arrive je ne veux pas ré consommer mais ma tête me raconte une autre histoire, sans N A c'est moi quoi me laisserai mourrir de tristesse et de ressentiment.

Prend soin de toi et ne reste pas seul.


Aussi longtemps que je suivrai cette voie je n'aurais rien à craindre.

Hors ligne

#3 19 09 2015 21:36:57

lyroberta
Nouveau membre

Re : je voulais juste renter et ne plus me sentir là.

C'est la première fois que je reviens ici depuis. J'avais oublié pas mal de lettre dans mon message...
Merci Inconico.
Je ne peux pas comprendre ce que tu vis. Un Fils, un Père dans tes bras. J'avoue je suis incapable ne serais ce qu'imaginer.
MAis la douleur je la comprends.
Le temps de na la rendra pas plus fraiche je suppose.
JE ne m'adresse pas à toi, je m'adresse à personne en fait.
Je parle dans le vide, parce que c'est moins nocif.
Ca allait mieux, et puis mercredi c'était sur le parking du boulot "non je ne peux pas".
Je suis en arrêt jusqu'à lundi.
Et je me motive pour y retourner lundi.
Et j'ai soutenu tout le monde et tout le monde m'a soutenu.
Mais je ne peux pas m'abattre sur ceux qui vivent la même chose que moi.
Alors je me retiens, je colère, je cherche un truc pour tenir.
La mort n'est qu'un  fait, prévu à l'avance. C'est animal.
La mort ne vient que parce que l'on est vivant.
Faut juste faire avec. ET je refuse mes habitudes d'avant. Et je refuse faire ce que je faisais avant.
Et je m'interdis "avant". PArce que je ne veux pas que la vie suive son cours, je ne veux pas que mon père soit au passé.
Tant que je m'interdis, tant que je refuse il est ^résent.
Je regarde ses photos, j'écouté sa voix et il n'est pas loin.
C'était hier la dernière fois qu'il m'a dit "Bisous".
J'emmerde le temps, les bons penseurs, les psy etc... C'est mon présent et personne n'a a m'obliger ce que je vis.

Hors ligne

#4 20 09 2015 10:31:12

naïs
Membre

Re : je voulais juste renter et ne plus me sentir là.

"Que les choses continuent comme avant, voilà la catastrophe"

Charles Baudelaire
La poésie parle à nos âmes meurtries.
Big Hug

Hors ligne

#5 20 09 2015 22:22:18

lyroberta
Nouveau membre

Re : je voulais juste renter et ne plus me sentir là.

Oui.
Merci.
Cela résume la contradiction.
Merci nais.

Hors ligne

#6 04 10 2015 22:01:42

naïs
Membre

Re : je voulais juste renter et ne plus me sentir là.

Courage lyroberta, une petite pensée pour toi et ton chagrin. J'espère que tu trouves des petits moments de répits et réconfort dans ces moments difficiles que tu dois traverser.
Big hugs

Hors ligne

Pied de page des forums