Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 15 10 2016 13:11:40

rnw
Nouveau membre

j'y arrive pas

ben bonjour, enchanté, je sais pas comment ça marche
mais tout est dit

Hors ligne

#2 15 10 2016 19:30:11

Balthazar
Membre

Re : j'y arrive pas

Bienvenue à toi rnw.

Comme tu sais, NA, c'est d'abord des réunions, des partages, de l'écoute, et une panoplie de bouquin qui t'offrirons les clés de compréhension et surtout d'action pour arriver à vivre clean.

"j'y arrive pas" = première parti de la première étape : "nous avons admis que nous étions impuissant, que nous avions perdu la maîtrise de notre vie".

La plupart des dépendants passent toute leur existence à essayer de contrôler le produit, comme pour rester dans des limites 'raisonnables', mais à long terme, malgré des fenêtres où il leur semblent qu'ils y parviennent, dans la durée ça redevient toujours extrême, brutal, triste, glauque, etc.

Pour un dépendant, reconnaître qu'il ne maîtrise pas sa consommation est un pas de franchi.
Mais, le paradoxe est qu'après un temps d'abstinence, beaucoup on l'impression qu'ils peuvent utiliser le programme pour arrêter quand ils le veulent, et s'imagine alors qu'ils sont armés pour reconsommer, cette fois 'modérément' espèrent-ils.
Mais l'expérience collective cumulée montre qu'un grand nombre de ceux qui s'y risque, par petites touches d'abord, puis complètement, repartent dans le cycle infernal pour beaucoup plus longtemps que ce qu'ils avaient prévu, ou n'en reviennent pas.

Plus insidieusement encore, certains n'ont pas conscience quand ils rechutent sans s'éterniser dans le 'train fantôme' qu'ils se manipulent eux-même, et que ce coup d'essai peut aussi bien être une façon inconsciente de se prouver qu'ils sont capables de faire des incursions dans l'univers de la conso qu'ils avaient abandonné, et d'en revenir sans heurts...
Si ces dépendants ne font pas un très gros travail sur eux-même, pour soigner au niveau de leurs bases, ce qu'ils ont toujours négligé de traiter, ils rechuteront encore...
Si ces dépendant font un très gros travail sur eux-même, d'où résulte normalement un retour de l'estime personnelle, c'est à dire le sentiment que chacun peut avoir de sa propre valeur en tant qu'individu, alors ils réaliseront ce que je viens  de dire...
(qu'ils sont bercés et bernés par leur 'maladie')
(si l'on veut, même si j'aime pas trop 'personnifier' le produit, car c'est une manière de déresponsabiliser. L'inconscient est bien là, nous sommes tous baladés par cette autre partie de nous-même, mais je considère qu'il s'agit toujours de nous-même, et que les gens qui sont le plus sous l'emprise de leur face sombre sont surtout ceux qui ont négligé d'agir bien, 'constructivement', et le milieu social ou l'éducation me semblent davantage expliquer qu'excuser.)

Et, peut-être qu'en faisant comme toi, la première partie de la première étape, ils seront toujours clean dans quelques temps, et heureux là-dedans.
(heureux, je veux dire qu'ils auront l'impression d'être des personnes dignes d'amour, et même la conviction qu'ils sont intéressant pour leurs semblables, qu'ils plaisent à l'autre sexe ou au même, ils se retourneront sur le passé fier de leur bilan, et porteront sur l'avenir un regard confiant, des projets pleins la tête, mais du genre de ceux qui sont concrets, réfléchis, en route, et se réalisent un moment, avec des rebondissements quand certains périclites, qui amènent d'autres aventures encore, de nouveaux apprentissages, mais qui vont avancer.)
Et je dis que l'estime personnelle à quelque chose d'objectif, par opposition à subjectif.
Certains ont en ont beaucoup qui ont raison dans le jugement qu'ils portent sur eux-même.
Certains essaient de faire croire qu'ils en ont, mais ceux qui en ont vraiment voient comme le nez au milieu de la figure ces tentatives désespérées et pitoyables.
Certains en ont pas, qui savent qu'avec leur vécu, ils n'ont pas grand chose à faire valoir, et humblement, entame ce chemin dans les salles, pour recueillir les trésors qui s'y distribuent gratuitement.
Et certains qui en avaient beaucoup, à grand renforts de diplômes, de professions élevées, s'effondre comme des châteaux de cartes ;
alors que d'autres qui n'avaient rien pour eux, mais qui ont bossé le programme, 'rattrapent le temps perdu', et, même si ce que je dis là n'est pas très 'programme' (au sens de conforme au message 'main stream' standard, ou à la doctrine si tu veux) mais il est possible pour les 'derniers' de 'rattraper' les premiers. On a beau dire ce qu'on veut, la vie reste une sorte de 'course'. Et on a beau dire qu'il faut pas se comparer, que chacun est en lutte contre lui-même pour se dépasser, que les singularités font que la compétition est entre soi et soi, aujourd'hui, j'en reviens, de cette novlangue.
On ne peut pas éviter de se comparer, c'est comme çà, ce peut être un moteur, ou une massue, ou ce que vous voulez, mais : "l'Homme est la mesure de toute chose" comme disait l'autre.
On marche, ou on fait du boudin, mais si on reste seul en contestant sans avoir d'autres règles acceptables collectivement, on fait de la merde.

J'espère pour toi (même si je m'en fou un petit peu en vrai comme tu peux te l'imagine, et je suis sûr que tu m'en voudras pas de ne pas être atteint par malheurs d'un inconnu) mais ce serait bien si tu accrochais à ce programme, en y allant A FOND, en pensant NA matin, midi, et soir. En organisant ta vie autour du programme comme elle l'était avant autour de la conso, il est impossible de ne pas réussir à être clean et en gagnant chaque jour un peu plus ou beaucoup plus (parfois) de cette ESTIME PERSONNELLE qui me paraît au coeur de nos désirs et pulsions (créatrices ou destructrices).

<<<big hug>>>

Hors ligne

#3 16 10 2016 06:21:04

joël de montpellier
Membre

Re : j'y arrive pas

bienvenue

Hors ligne

Pied de page des forums