Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 24 02 2017 17:03:45

FrançoisD
Nouveau membre

Reviens, ça marche ! (deux ans clean)

Salut à tous,
Il y a pile un an, le lendemain de ma première année de clean, je m’étais inscrit sur votre forum. J’allais, une dizaine de jours plus tard, témoigner en réu de cette première année d’une nouvelle vie.
Nouvelle vie qui, BIEN QUE ne consommant plus, n’était pas vraiment rose tous les jours. Mais nouvelle vie qui, PARCE QUE ne consommant plus, me laissait toucher du doigt l’espoir de rétablissement.

J’ai consommé des années, des décennies. Peu importe quoi, le produit ici n’est pas le problème - pas plus qu’il n’a été une solution pendant ma conso. Une vie de sevrages, de rechutes, de conso «contrôlée», de rechutes, de promesses, de rechutes, de « j’arrête demain », de rechutes etc, etc, etc…… Une vie à descendre, toujours plus vite, une pente toujours plus raide.

Et d’un coup (de folie), six mois avant le crash, il n’y avait plus de pente, plus de sol, je ne roulais plus de plus en plus vite. J’étais passé à la chute libre. Rien, personne ne pouvait plus m’arrêter. Ou plutôt une seule chose me stopperait : le crash, au fonds de mon gouffre. Vivant ? Mort ? Mais stoppé !

La chute libre, j’y suis venu par ma folie. Un rien, un prétexte que j’ai moi-même provoqué. Et le big clash avec mon fils (19 ans à l’époque). On se fout sur la gueule, coups, cris et hurlements. Et je le jette hors de la maison.
Cette honte !!!
Six mois de chute avant de m’écraser au fonds de mon trou, là où une étincelle de conscience, un semblant de réalisme, un restant de vie, m’a fait découvrir une évidence : j’avais un problème !

Et j’avais besoin d’aide.

Clinique, détox, et…. découverte des salles, des réus, des gens qui les composent, les remplissent de leur présence protectrice, de leur écoute, de leurs suggestions, de leur non-jugement, de leur amour. La découverte qu’une solution existe. Que cette solution marche. Qu’elle a marché pour eux depuis 6 mois, deux ans, 10 ans, 25 ans. Qu’elle marchera pour moi. Si je veux bien m’en donner la peine. Si je veux bien m’en donner la chance. Si je veux bien finir de casser mon déni, faire un sort à mon égocentrisme, affronter MES responsabilités, ne plus nier MA responsabilité. Bref, si je veux bien accepter que seul, je ne peux rien ; mais qu’ensemble tout devient possible. Faire cet effort, ce petit effort quotidien, de faire ne serait-ce qu’un truc, pour devenir meilleur.

Cette première année était faite d’espoirs. Je m’accrochais à ce crédo : si je veux que les choses changent, je dois rester clean. Et suivre ce programme. Ce simple programme. Fait par des gens compliqués – comme moi – pour des gens compliqués – comme moi.

Il y a eu de gros moments de doutes, de découragement. Cette impression de pédaler dans la semoule. Mon fils qui m’en veut (tu m’étonnes !), qui me fuit, qui ne veut plus entendre parler de moi. Cette porte que j’avais moi-même claquée et qui - je croyais - ne s’entrouvrirait plus.

Une année et un jour. Je m’inscris sur le forum. Content de graver cette coche. Un an et un jour de clean. C’est possible ! Mais toujours cette plaie béante : mon fils. Mon fils que je n’ai pas pu embrasser pour ses 20 ans. Mon fils qui me tourne encore le dos.

Et puis un an et onze jours de clean. Je m’apprête à témoigner. Dans deux heures. Le trac qui commence à s’inviter. Et un message : « Ce soir, je viens t’écouter à ta réu !»

Depuis mon entrée en clinique, j’avais entendu parler des « cadeaux du rétab ». J’y croyais moyen. Et là, il était là, ce cadeau. Assis à côté de moi ! Il entendait, il écoutait, il comprenait. Il entrouvrait cette porte.

Depuis, des fils se sont tissés. Depuis, la confiance s’est réinstallée. Depuis, il est revenu habiter à la maison. Depuis, je suis parti en voyage avec lui. Depuis, nous nous parlons. Depuis, nous nous comprenons. Depuis, j’ai vécu une deuxième année de clean beaucoup plus légère. Une deuxième année dont je vais à nouveau témoigner, dans une dizaine de jours. Certainement qu’il sera là. Certainement que ce sera fort.

Alors oui, ENSEMBLE, NOUS POUVONS ! C’est cet espoir, cette réalité, dont je veux témoigner, que je veux transmettre. Ma vie n’est pas facile tous les jours. J’ai des emmerdements. Comme tout le monde, dépendant ou non-dépendant. Mais j’apprends, un pas après l’autre, à avancer quand même. Mais j’apprends, un jour après l’autre, à vivre.

Un océan de gratitude. Pour ce programme. Pour la fraternité. Pour ses membres, ma seconde famille, mes amis. Sans eux, sans vous, je serais mort, à n’en pas douter. Grâce à eux, grâce à vous, je vis. Heureux. Debout.

REVIENS, CA MARCHE !!!!


L'important, ce n'est pas la possession de l'outil, mais l'usage que j'en fais.

Hors ligne

#2 25 02 2017 12:16:56

Nt
Membre

Re : Reviens, ça marche ! (deux ans clean)

Bonjour,
et merci, c'est bien écrit,
du positif, pour tenir.

Hors ligne

#3 25 02 2017 13:19:39

nam
Membre

Re : Reviens, ça marche ! (deux ans clean)

Bonjour FrançoisD
Bravo pour tes deux ans et un grand merci pour ton partage.
J'ai rencontré moi aussi des difficultés avec mes proches, j'ai attendu 3 ans pour que ma fille me reparle...
Quelque soit le temps que ça prend, l'important aujourd'hui, c'est de garder l'espoir et ça marche.
Si je fais ma part: capituler en demandant  l'aide régulièrement, confier ma vie pour m'aider à accepter qui je suis,
alors les cadeaux du rétab arrivent tout naturellement, sans que j'ai besoin de demander,
Faut juste que je garde les yeux et l'esprit ouverts pour les voir et les apprécier....
Belle journée à tous
Gros Bizhugs


"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux"

Hors ligne

#4 25 02 2017 14:46:45

FrançoisD
Nouveau membre

Re : Reviens, ça marche ! (deux ans clean)

Merci Nt. Ne baisse pas les bras. Et continue à partager tes difficultés: elles sont moins lourdes quand les autres t'aident à les surmonter.

Merci nam pour ton retour. C'est vrai, faire ma part, demander de l'aide, garder l'esprit ouvert, faire preuve de bonne volonté. Jouir de la vie quand elle est plus douce, et apprendre d'elle quand elle se montre plus exigeante. Etre patient. Tout ça ma parle.
La patience est peut-être ce qui m'a été le plus difficile à apprendre et à apprivoiser, mais c'est aussi et surtout ce qui m'a apporté mes plus beaux cadeaux. (voila pour la référence au "Petit Prince" que tu semble apprécier...)
Belle journée


L'important, ce n'est pas la possession de l'outil, mais l'usage que j'en fais.

Hors ligne

#5 27 02 2017 22:59:14

naïs
Membre

Re : Reviens, ça marche ! (deux ans clean)

Bravo François,
Je te félicite et je suis contente de partager mon rétablissement avec toi.
C'est une belle histoire qui m'a énormément émue.
Merci et big hug

Hors ligne

#6 28 02 2017 08:45:47

lucky
Membre

Re : Reviens, ça marche ! (deux ans clean)

Continue sur ce chemin smile


(((((((( Big Hug ))))))))

Hors ligne

#7 28 02 2017 11:53:28

FrançoisD
Nouveau membre

Re : Reviens, ça marche ! (deux ans clean)

Merci Naïs. Moi aussi, je suis content que tu partages ton rétab avec moi smile. Et de pouvoir partager mes doutes comme mes joies avec toi.
Sans dec, tu fais partie de ceux et celles qui m'ont tellement soutenu, motivé à m'accrocher pendant toute ma première année, à me filer aussi des coups de pied au c.. quand c'était nécessaire big_smile, bref de ceux et celles qui ont fait qu'aujourd'hui je suis vivant et que je peux transmettre l'espoir qui m'a été donné. Merci pour ça.
Ca m'a vraiment fait du bien de te voir hier soir. Et te savoir sur le forum, eh bien je m'y sens encore plus comme à la maison. C'est encore mieux, quand je frappe à la porte d'une maison que je ne connais pas et que c'est un ami qui ouvre smile

Merci à toi aussi, Lucky. J'en ai bien l'intention ...

Des bises et des hugs


L'important, ce n'est pas la possession de l'outil, mais l'usage que j'en fais.

Hors ligne

#8 28 02 2017 16:18:28

naïs
Membre

Re : Reviens, ça marche ! (deux ans clean)

Lorsqu'une histoire de famille finit bien, et que malgré les blessures passées, chacun de nous pouvons nous remettre en cause et faire en sorte de pardonner pour les uns et de se comporter d'une autre façon grâce à ce qu'on apprend dans le programme pour les autres. Et qu'au final, on puisse se retrouver et entretenir des liens sains aimants et constructifs, c'est le plus beau des cadeau du rétab. A mon avis !
Ce que j'ai eu aussi la chance de vivre avec ma fille et jamais avec mes parents biologiques.
De l'espoir, je me nourris de ces belles histoires de vie comme la tienne et je peux avancer malgré toutes les difficultés.
Nous sommes tous des êtres de chair, fait de sensibilité, et je pense que pour survivre à certaines épreuves, il est nécessaire de voir l'aspect positif au quotidien dans ma vie, et aujourd'hui tes mots m'ont réconforté car je n'ai jamais pensé avoir été un élément actif pour ton rétablissement car j'ai juste été celle que je suis.
Et si je t'ai foutu des coups de pieds au c., et bien c'est sans m'en rendre compte !
J'ai pensé plutôt être trop gentille car je me suis laissée un peu trop vampirisé par des nouveaux membres qui ne sont d'ailleurs (pour l'instant) plus présent en réu.
Ca été plusieurs expériences difficiles, et au final, j'ai décidé de prendre un peu de recul afin de me positionner et d'aller voir en moi: Le pourquoi ?
Car je ne crois pas à ce genre de hasard.
Et j'ai compris qu'il y avait une part de moi qui acceptait de porter les personnes en grandes difficultés émotionnelles.
Les évènements se sont passés si vite, j'ai accepté d'être marraine sans savoir évidement les antécédents de la personne, et 10 jours après, la dite-personne était en train de faire une TS en direct avec moi, au téléphone. Je ne savais ni son nom, ni son adresse.
Je te laisse imaginer.
Après, heureusement, la personne a appelé les secours.
Et comme c'était pas le première expérience extrême mais certainement celle de trop !
Je voudrais pas décourager les candidats pleins de bonne volonté sur le parrainage, et chacun fera ses propres expériences. Je ne fais que relater des faits personnels qui m'ont choqué à cause de mon passé, je ne peux qu'essayer de me protéger.
Il est rare que je me plaigne, et je parais être je pense une personne sensée et  suffisamment équilibrée. Peut-être que de ce fait, certain pensent que j'ai la baquette magique.
Mais, je ne suis qu'un être humain, et si j'aime rire, cela ne signifie pas que je n'éprouve jamais de souffrance.
Alors, j'aurais dû être plus dur, plus radical mais c'est comme tirer sur l'ambulance...
Je peux pas faire ça, alors j'ai renoncé et toi, tu me dis que je t'ai aidé, alors que j'ai l'impression d'avoir juste fait acte de présence dans la même réunion que toi ?
En tout cas, encore merci et bonne continuation.
Big hug

Hors ligne

Pied de page des forums