Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 28 05 2006 22:06:16

admin
Membre

Troisième tradition/ Tradition Third

La seule condition requise pour devenir membre de NA est le désir d’arrêter de consommer.

The only requirement for membership is a desire to stop using.

Hors ligne

#2 26 06 2006 06:43:28

Nico
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Pour moi, c'est certainement la plus belle des traditions parce qu'elle ouvre la porte à TOUS les dépendants... N'étant pas personnellement abstinent de tout produit modifiant le comportement puisque je suis sous métha, je suis heureux qu'une Fraternité m'accepte comme je suis aujourd'hui sachant que le but du "Jeu" c'est d'arriver au Clean Total.
LOVE
Toxicsurvivor


Yes, WE can !

Hors ligne

#3 02 07 2006 15:27:55

steeve
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

tout a fait d'accord avec toi NICO....perso, je suis toujours dependant a la nico et a la cafeine, car je n'eprouve aucun plaisir a continuer de consommer ces deux produits nefastes pour la sante qui en plus ne defoncent meme  pas......haha.....je ne me sens pas different de toi mon frere sauf que j'ai un produit de substit different du tien......la source reste la meme.....la route est longue pour ma part, mais grace a la 3eme, je ne suis plus seul........bonne 24 Nico

Hors ligne

#4 16 07 2006 08:03:07

Rodolphe
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Bien au contraire ! Pour ma part ma puissance superieure fut a une certaine epoque les residents du centre de cure 12 etapes ou j'etais, par la suite les dependants en reunion, puis mon parrain....aujourd'hui ma PS est propre a moi que je sois athee ou pas...elle est un tout.

En allant a des reunions tu dechanteras tres vite de croire que cette fraternite est une religion, bien au contraire, c'est entre autre ce qui est magique chez NA....

Je te souhaite une bonne route dans ton retablissement.


C'est en s'accoutumant à se défaire de son moi (Egocentrisme) que la lumière se fera d'elle-même.
Zhang Zai - philosophe chinois

Hors ligne

#5 29 07 2006 10:35:08

Ouessant
Nouveau membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Cette tradition insiste simplement sur un point essentiel de NA c'est à chacun de décider s'il se déclare membre de NA  ou pas et que la seule condition 'c'est le désir de s'arrêter de consommer", ici la question de Dieu ou de la puissance supérieure n''entre pas en ligne de compte dans cette tradition, y croire ou ne pas y croire en Dieu ses saints, la PS... n'est pas une condition  pour être membre. Etre clean ou pas non plus n'est pas une condition, et il n'y a pas de carte, ni un bureau d'admission. Moi c'est ce genre de considérations que je perçois dans cette tradition qui est pour moi la plus importante (c'est personnel) pour rester à NA. Merci à vous d'être là, fraternellement, Ouessant

Hors ligne

#6 01 08 2006 17:57:45

cal
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Dieu, boudha, allah...etc...etc...

Les croyances sont bonnes à partir du moment ou l'on ne tombe pas dans le fanatisme, ou le mysticisme !

Dans le programme de NA, je pense que c'est plus simple pour tout le monde de dire "Puissance supérieure". Ca facilite la

vie et les controverses, qui ne sont pas le but de ce programme.


juste pour aujourd'hui !

Hors ligne

#7 11 08 2006 14:45:15

Cro-magnon
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Cher Dom, pardon de ne pas embrayer sur cette discussion métaphysico-religieuse (très intéressante au demeurant), mais je ne suis pas sûr qu'il faille se poser trop de questions sur la nature religieuse ou non de la "PS" à NA... C'est juste un mot, qui peut recouvrer plein de sens, y compris la force du groupe NA, ou du groupe que tu as autour de toi dans une réu ! Par exemple, figure-toi que je suis croyant - comme toi je crois... Eh bien je ne "relie" même pas ma croyance un peu panthéiste d'un côté, à ma "PS" de chez NA... Et même, je dirais que ma "position" de croyant ne m'a même pas facilité la tâche pour comprendre et appréhender la notion de "PS" à NA ! Dans mon esprit (certes parfois encore embrumé !), ce sont deux choses complètement différentes ! Cela dit, il m'est arrivé de rentrer dans une église et de faire brûler un cierge en priant pour mon rétablissement, et plus largement pour le rétab' de tous les dépendants... Mais je crois que le propos de Janine (en réponse à tes interrogations) est juste : nous les anciens tox, on a en général un esprit assez tordu, compliqué... il nous faut à présent essayer de SIMPLIFIER un peu les choses; du moins ne pas AJOUTER de la complexité à ce qui est déjà complexe !!! Bises, mec.

Hors ligne

#8 11 08 2006 16:02:54

Cro-magnon
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Oui, Dom, à demain au quai d'Orsay. C'est super de savoir qu'on va (enfin !), aller à une réu ensemble ! Tu seras plus à l'aise que moi, car je suis une vraie bille en anglais ! Bonne soirée, mec, et bonjour à A.

Hors ligne

#9 12 08 2006 09:09:56

Cro-magnon
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Etre bloqué, ne pas pouvoir partager... ça arrive, et même assez souvent... et je crois que ça arrive à tout le monde... il m'est arrivé assez souvent de regarder tout le monde en me disant des trucs genre "Quelle bande de nazes", ou "Ces partages n'ont aucun interêt, qu'est-ce que je fous ici, au milieu de ces connards qui s'écoutent parler"... C'est vrai que parfois, on peut se poser des questions, quand un dépendant t'explique par le menu pourquoi il a mal dormi à cause du papier peint qui a été mal posé dans la chambre de son fils, ou l'énervement qui a été le sien quand son garagiste lui a facturé deux heures de main d'oeuvre pour le remplacement de la tête delco... (je dis n'importe quoi, je n'y connais rien en mécanique)... Bref, tu comprends l'idée... C'est vrai que beaucoup de dépendants ont du mal à faire court, à synthétiser un chouïa leur propos... Chez certains c'est la loghorrée, la diarrhée verbale, et le modérateur doit les interrompre parce que sinon, on y serait encore... Chez d'autres, c'est la culture du "blanc", comme on dit en radio pour désigner un silence... Ils s'abîment sous nos yeux dans des réflexions intérieures muettes et incompréhensibles, alors que l'horloge tourne et que plein de gens piaffent d'impatience pour partager (et finiront pour certains par ne pas y arriver, précisément par manque de temps)... Je trouve que ces pratiques sont à la limite de l'irrespect, d'ailleurs... Chacun doit essayer d'être conscient de la nécessité de FAIRE COURT pour que tout le monde puisse partager... On n'est pas seul... Surtout à Paris, où l'on est facilement quarante, voire cinquante... Personnellement, je fais dans les une minute trente, deux minutes. Jamais plus, absolument jamais (sauf une fois, pour mon expérience des trois mois). Je pense qu'en deux minutes on est capable de poser l'essentiel sur la table, à la fois le commentaire rapide de la pensée du jour (ou de la lecture du jour), ET notre mini-problématique perso... Evidemment pas en traînant, mais en essayant d'être un tant soit peu concis. Et comme ça tout le monde peut partager, il n'y a pas de gens qui repartent frustrés... On a toujours le loisir de compléter son partage auprès de ceux que ça intéresse APRES, devant la salle ou devant un bon thé fumant... Donc pour en revenir à ton "blocage" d'hier, je voulais juste te dire que ça arrive à tout le monde !

Hors ligne

#10 12 08 2006 10:11:59

Cro-magnon
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Que signifie "caugh, caugh...", STP ? "Coco" ? Non, c'est impensable...

Hors ligne

#11 12 08 2006 10:14:40

Cro-magnon
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Je relis ton topic et je me dis qu'effectivement, ça doit être dur en ce moment... Courage, mec ! Tu vas y arriver ! Beaucoup de gens mettent quelques semaines ou quelques mois avant d'être clean ! Il n'y a aucune raison que tu n'y arrives pas !

Hors ligne

#12 08 01 2007 18:21:43

lucky
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Toutes les traditions sont liées, ont ne peut pas en discocier une, d'une autre les fondateurs les ont écritent  il y à longtemps en s'appercevant des erreures faites dans le fonctionnement du mouvement, ce sont des régles de conduite,  elle sont faites pour nous protéger et il faut "les appliquer pour quelles fonctionnent"


(((((((( Big Hug ))))))))

Hors ligne

#13 29 09 2007 16:37:43

Doisneau
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Ah sa oui, que tu sorte de la cuisse de jupiter ou de lucifer, si ta conso t'éloigne de toi et de tes vrai valeur quel te pousse vers les bas fond, vient posée ton cul dans les salles et prie que lenvie de consommer te soit enlever.
Hum!!!! le désir tout un programme!!!!!!!!

Bonne 24 heure  tous


Vivons heureux, maintenant, car demain il sera trop tard !!!!

Hors ligne

#14 02 12 2007 11:01:44

sankukai
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

...

Dernière modification par sankukai (02 01 2008 22:50:50)

Hors ligne

#15 17 12 2007 23:50:48

clean&sober
Nouveau membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

slt a tous. Je trouve personnellement que notre message se dilue trop souvent ds nos réunions. J'sais pas si c'est clair pour vous, mais on parle bien d'arrêter de consommer de la DROGUE. Je ne suis pas arrivé ds NA pcq j'ai perdu la raison en faisant des achats de vêtements compulsif et que ça m'a amené à la folie. Il y a beaucoup de non dépendants/es aux drogues ds NA. Des dépendantes affectives, des acheteuses de bébelles incontrôlables, des gamblers qui se servent de notre programme. C'est correct. Y faut être vigilant. Cette année j'ai perdu deux bons amis mort de la maladie de la dépendance aux DROGUES. L'un après 18 de meeting et l'autre après 21 mois de meeting. Tous deux déploraient le fait qu'on ne parle presque plus de drogues et des conséquences de l'usage abusif des drogues ds nos meetings. Ça fait 8 ans que je fais du meeting. J'suis d'accord à prendre les contributions volontaires, vendre notre marchandise et avoir du cul avec les non dépendantes aux drogues. Mais, cessons de leur donner la parole. Ces personnes surfent en douce sur le rétablissement et nos 12 étapes. C'est beaucoup moins glamour DAA, GA ou Alanon  que NA. Les 2/3 des personnes qui fréquentent nos salles de meeting actuellement ne seront pas là l'an prochain. Les touristes visitent et retournent là d'où ils viennent. Ce programme est fait pour les drogués qui veulent s'en sortir, pas pour ceux qui peuvent s'en sortir.

Hors ligne

#16 18 12 2007 01:18:17

addict0
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

NA est fait pour les dépendances aux substances psychoactives et le camembert au lait cru, même moulé à la louche n'en fait pas partie, pas plus que les batons de zan et le Kobaïen.


"You never know what is enough unless you know what is more than enough" W. Blake

Hors ligne

#17 18 12 2007 12:50:24

sigal
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

c'est quoi le Kobaien....une nouvelle drogue ?, je ne connais pas ? je dois essayer ?

Hors ligne

#18 18 12 2007 13:07:48

thalassa
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Celui ou celle qui se la raconte conso glorieuse  encore en réu après plusieurs années d'abstinence me fatigue grave. Ca m'est arrivé dernièrement en réu et il/elle m'a donné envie de consommer. Ce qui m'intéresse, c'est comment vous vous rétablissez et je préfère mille fois écouter la souffrance de quelqu'un qui a transféré sa maladie sur le jeu, l'affectif, le sexe, les achats compulsifs et qui est à la recherche de solutions. J'apprends beaucoup de ces personnes pour ne pas faire les mêmes erreurs. Ceci dit, bien sûr que nous sommes là pour des problèmes de drogues.

Dernière modification par thalassa (18 12 2007 13:21:29)


La voix est libre !!!

Hors ligne

#19 18 12 2007 21:34:38

colin f
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

tous le s dépendants sont effectivement les bienvenus, mais ds la réalité, l'identification est difficile à trouver( mais pas impossible) ds les salles NA concernant d'autres dépendances...
les feedback sont différents, en + ds certaines fraternités il existe des outils concrets.
pour ma part, concernant une dépendance, si j'avais suivi les suggs de mon parrain et de mes amis NA (totalement à l'opposé des sugg et outils de mon autre fraternité) j'aurais été ds le mur!

Hors ligne

#20 20 12 2007 03:23:21

clean&sober
Nouveau membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Mon groupe d'appartenance est un groupe fermé. L'animateur fait cette déclaration à chaque réunion : Vous assistez à une réunion de NA pour dépendant aux drogues seulement et ceux qui croient avoir un problème avec la drogue. Si la drogue est devenue un problème majeur dans ta vie, tu es à la bonne place. Si tu n'es pas dépendants aux drogues il y a ici une liste de réunion qui te dirigera vers une réunion ouverte à tous.

Ainsi nous pouvons partagés entre dépendants abstinents sans auto censure, sans touristes ni enfants. C'est pour ça que c'est mon groupe d'appartenance. Nous n'hésitons pas à rediriger les visiteurs vers une réunion ouverte à tous. Récemment nous avons reçu la visite de trois étudiantes en toxico, nous leur avons demandés de quitter la salle. La semaine dernière une membre est arrivée avec ses deux filles de 8 et 10 ans, nous avons exiger qu'elle respecte notre format. Elle a due quitter. C'est notre format, nous le respectons. C'est pas négociable ! Nous ne pouvons être complaisant ds un cas et ne pas l'être ds un autre.

Nous sommes une vingtaine hebdo et acceuillions une vingtaine de nouveaux par année. Dans notre région il y a 56 réu hebdo, dont 5 pour dépendants aux drogues seulement. Les touristes, les mono parentales, ont un vaste choix.

Au moins une fois par année, des nouveaux membres croyant qu'on a peu d'ouverture d'esprit, proposent un changement de format vers un format ouvert. Ça passe jamais. Nos postes d'officiers sont presque toujours comblés. La moyenne de temps clean de nos membres assidus est de 9 ans et tous travaillent les étapes de NA. C'est un groupe d'étapes avec de vieux membres. Le secrétaire tient à jour le registre d'anniversaire de nos membres et nous l'annonçons un mois à l'avance dans le groupe. Ça prévient le sabotage de gâteaux.

Il n'y a que les ruptures affectives et les rechutes qui causent des tracas, des départs ou des démisisions comme dans tous les groupes. Nous n'avons aucune autre ligne de conduite que les étapes, les traditions et les concepts de service de NA et ça marche très bien comme ça. Nous fournissons à la structure de service de notre région les ressources humaines, fiancières et spirituelles, car nous sommes unis et confiants.

Hors ligne

#21 21 12 2007 01:50:59

Modérateur
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

L'ensemble des posts constituants d' une polémique irrespectueuse autant que hors sujet, a été supprimé.
Il est aimablement recommandé à tous de relire le guide de bon usage du forum.
Les usagers du forum ayant déjà fait l'objet de sanctions pour la non observance de la règle commune, sont invité à observer qu'il existe une échelle dans l'éventail de ces sanctions, et que nous n'hésiterons pas à les appliquer.

Bons partages et bon rétablissement à tous.

En service

Hors ligne

#22 21 12 2007 07:12:44

MEZAN
Nouveau membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation Capitulation


J’en ai rêvé je l’ai fait

Hors ligne

#23 21 12 2007 16:24:06

Modérateur
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Nouveaux posts supprimés par Modérateur, dans un but de clarification et d'apaisement impartial et général des humeurs.
Merci pour votre bonne volonté à faire que les débats conservent leur sérénité.
bon rétablissement à tous.

en service

Hors ligne

#24 22 12 2007 01:47:49

CLAC
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Le forum ca marche vraiment, un jour à la fois.

Hors ligne

#25 24 12 2007 23:46:57

sankukai
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

...

Dernière modification par sankukai (02 01 2008 22:51:24)

Hors ligne

#26 25 12 2007 02:13:53

Modérateur
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Bonjour panthère of Bezons 2
Tes photos nous paraisse déplacées, nous les retirons, bon partage, bon noël

Bonjour sankukai, chaque groupe est autonome.

Hors ligne

#27 26 12 2007 01:50:02

Doisneau
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Photo de Yan Arthus Bertrant.
Tirez du livre La Terre, très beau livre sur notre planète, il a parcouru le monde entier et a effectuer que des prises de vue aérienne, a feuilleté a la fnac ou galerie si ta pas les tunes pour l'acheter;
Ma mére me la offert il y a déja quelque année 3 ou 4 je croit, le temps passe???

Bonne 24
Panthére respecte les modérateur arrête de les canaliser sur toi, il on autre chose a foutre qu'a te surveillé.
Tes dur de la feuille quand méme???


Vivons heureux, maintenant, car demain il sera trop tard !!!!

Hors ligne

#28 03 01 2008 05:33:40

Lilooo
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Modérateur a écrit :

L'ensemble des posts constituants d' une polémique irrespectueuse autant que hors sujet, a été supprimé.
Il est aimablement recommandé à tous de relire le guide de bon usage du forum.
Les usagers du forum ayant déjà fait l'objet de sanctions pour la non observance de la règle commune, sont invité à observer qu'il existe une échelle dans l'éventail de ces sanctions, et que nous n'hésiterons pas à les appliquer.

Bons partages et bon rétablissement à tous.

En service

Je pense qu'une de mes messages a été supprimé, je pars sur l'apriori que cela était fondé, néanmoins, serait-il possible de me renvoyer le contenu de ce post : (ADRESSE MAIL SUPPRIME PAR MODERATEUR), afin que je prenne la mesure de l'irrespect ou du hors sujet de mon propos afin d'en tirer des conséquences constructives si cela était justifié ou du moins que je puisse entre vous et moi défendre mon point de vue, même si je me doute que vous avez un regard plus lucide que le mien pour préserver les na de dérives déshinibées par la prise de produits. Consciente de vous demander de fournir un surcroît de travail qui vous semble certainement inutile, avoir la possibilité de me relire quand je tiens des propos innappropriés me serait très profitable et me mettrait face au miroir des effets pervers de certaines désinhibitions. En vous remerciant par avance...
Lilooo

Hors ligne

#29 03 01 2008 05:49:19

Modérateur
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Lilooo,
j'ai supprimé ton adresse mail pour la protection de ton anonymat.
nous avons pour règle de ne jamais mettre en ligne ni noms, ni adresse, ni numéro de téléphone. (voir le guide de bon usage du forum & la charte des usagers du forum)

d'autre part, les posts supprimés sont conservés et peuvent à tout moment être consultés par les usagers. Tu dois pour cela envoyer un mail au modérateur, qui t'enverra ce que tu lui demandes. Pour cela, clique sur "modérateur" au dessus de son avatar.

bon rétablissement.

en service

Hors ligne

#30 24 05 2008 15:38:33

sankukai
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Je vous salue bien bas !!!
Je suis en train d' écrire cette 3è tradition , c' est celle que je prefère ...
Elle parle de désir .
Je pense qu' a mon arrivée a Narcotiques Anonymes mème si je n'avais pas encore le désir d' arreter de consommer de la drogue (je savais meme pas que c'était possible de vivre dans l'abstinence totale) j' avais quand meme le désir de me sortir de cet enfer ...
Je pense aujourd'hui que sans désir profond de vivre ce programme ,il me sera difficile de rester abstinent a long terme et de me rétablir .
Je pense que c' est la meme chose dans la vie ,le désir est primordial pour accomplir un but ,un rève et que ce désir se doit d'etre renouvellé afin de reprendre un nouvel élan sinon je pense que la flamme finis par s'éteindre , c' est juste ma façon de voir les choses...

LA SOURCE EST EN NOUS               Sankukaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Hors ligne

#31 24 09 2008 09:27:45

pinny
Nouveau membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Guide aux Douze Traditions de Narcotiques Anonymes
Guide de Travail des Douze Traditions de NA

Non-approuver par la Conférence ou la Fraternité

Mars 2008

pour révision

Troisième Tradition
« La seule condition requise pour être membre est le désir d’arrêter de consommer. »

Le désir est le mot clé, le désir est la base de notre rétablissement. Narcotiques Anonymes offre le rétablissement aux dépendants autour du monde. Nous nous centrons sur la maladie de la dépendance plutôt que sur une drogue en particulier. Notre message est suffisamment d’envergure pour attirer des dépendants de n’importe quelle classe sociale ou la nationalité. Lorsque les nouveaux membres viennent aux réunions, notre seul intérêt est en rapport à leur désir d’être libéré de la dépendance active et  comment nous pouvons leur aider.

La Troisième Tradition aide  NA à offrir le rétablissement aux dépendants en nous libérant d’avoir à juger sur l’éventuel

potentiel d’être membre. Elle élimine le besoin de comités de demandes d’adhésions. Nous ne sommes pas appelé à prendre des décisions au sujet de l’aptitude à se rétablir d’un individu. Puisque la seule condition requise pour être membre est le désir d’arrêter de consommer, nous, à titre de membres, n’avons aucune raison de se juger les uns les autres.

Quelle est la condition requise pour être membre dans Narcotiques Anonymes ?
Qui détermine qui peut être membre de Narcotiques Anonymes ?
En tant que membre NA, avons-nous le droit de juger qui peut ou ne peut pas être membre ? Pourquoi ?
De quelle façon ai-je jugé les autres dans leurs recherches d’adhésion ?
Le désir n’est pas une commodité qui est mesurable. Il réside dans le cœur de chaque membre individuellement. Parce que nous ne pouvons juger la seule condition requise pour être membre, nous sommes encouragés à ouvrir toutes grandes les portes de nos réunions à n’importe quel dépendant qui souhaite y adhérer. Nous nous soucions d’offrir aux autres le  bien-être qui nous a aidés à  trouver un sentiment d’appartenance. La Troisième Tradition aide NA à grandir en nous encourageant à accueillir les autres inconditionnellement.

Que se produit- il lorsque je tente de mesurer le désir des autres ?
Qui décide si je peux être membre de Narcotiques Anonymes ?
De quel façon la Fraternité grandit- elle comme résultat de la Troisième Tradition ?
De quelle façon puis-je me soucié des autres pour engendrer un sentiment d’appartenance chez le nouveau arrivé ?
L’adhésion est une décision personnelle libre d’être prise par chaque individu. Nous pouvons faire beaucoup pour permettre la liberté aux dépendants de prendre cette décision et de réaffirmer leurs engagements envers leur rétablissement. Nous pouvons les aider à se sentir confortable dans nos groupes en les accueillant à la porte, en partageant avec eux avant et après la réunion, et en échangeant nos numéros de téléphones. Nous essayons de s’assurer que chaque dépendant qui assiste à nos réunions ne soit pas retourné de bord. Autant que  possible, nous facilitons l’accès au dépendant pour venir assister à nos réunions. Nous choisissons un format qui reflète un ton invitant à tous peux-importe l’âge, la race, l’identité sexuelle, la croyance, la religion ou absence de religion. Surtout, nous encourageons chaque dépendant à revenir.

Pourquoi est-ce si important que je génère une atmosphère de rétablissement ?
Qu’est ce qu’un ton invitant ?
Quel rôle puis-je jouer dans ce processus ?
Quelles sont certaines des autres choses que je puisse faire pour aider le nouveau arrivé à se sentir le bienvenu ?
La force du désir de n’importe quel membre ne provient pas nécessairement d’une circonstance extérieure. Qu’est-ce qui fait qu’un dépendant reste « clean » ou abstinent tandis qu’un autre retourne consommer ? Aucun d’entre-nous peux juger qui restera pour se rétablir et qui retournera à la dépendance active. Il n’y a aucune garantie basée sur les types de drogues consommées ou l’histoire de consommation. Nous ne pouvons prédire un taux de réussite pour les dépendants d’un certain âge, ou ceux qui ont consommés pendant un certain nombre d’années, ou les femmes plutôt que les hommes ou aucun autre facteur extérieur. Tout comme nous ne sommes pas capable de mesurer le désir d’un autre pour rester « clean » ou abstinent, nous ne pouvons pas non plus décider qui devrais adhérer à la fraternité. Nous offrons de l’accueil plutôt que du jugement.

Pourquoi est-ce que l’expérience des membres n’est pas un facteur mesurant leurs chances de se rétablir?
Que se produit- il lorsque je place des attentes sur les chances d’un autre à se rétablir?
Est-ce important quel était ma drogue de choix ? Pourquoi ?
Pourquoi est-ce impossible pour moi de déterminer qui restera « clean » ou abstinent ?
Nous cherchons les moyens d’aider et nous nous encourageons à ne pas juger. Notre tâche est d’attiser la flamme du désir, non pas de l’étouffer. Peut-importe le dépendant qui entre dans une réunion, il démontre ainsi un niveau de bonne volonté qui ne peut être négligé. Tout en maintenant une emphase  sur l’importance de l’abstinence totale, les dépendant qui consommes toujours sont les bienvenus dans nos salles de réunions avec un encouragement spécial à revenir. Plusieurs dépendants en rétablissement n’ont pas accès à des réunions régulières en raison d’une incarcération, des raisons géographiques, des incapacités physiques, ou raison d’emploi. Ces dépendants sont des membres dans tout les aspects aussi longtemps qu’ils ont le désir de cesser de consommer, et ils ont droits aux mêmes considérations et appuis que n’importe quels autres membres.

Les dépendants assistent à leurs premières réunions pour plusieurs raisons. Nos motivations pour venir à NA ne sont pas particulièrement importantes. Le désir de cesser de consommer peut ne pas être clairement réalisé ; il se peut que ça ne soit pas plus qu’une envie subtile de répit de la douleur. Mais cette envie nous mène souvent à rechercher des solutions que nous n’aurions jamais  considérées autrement. Souvent, l’expérience d’entendre d’autres dépendant partager à propos du  rétablissement allumera le désir de cesser de consommer. D’autres viennent à une réunion, entendent le message et retournent à la dépendance active. Ceux qui retournent aux réunions après une rechute disent souvent que leur désir d’arrêter de consommer est né de la douleur de la rechute. Nous venons à NA pour plusieurs raisons, mais nous restons pour nous rétablir lorsque nous trouvons et gardons le désir d’arrêter de consommer.

Pourquoi ne nous importe-t- il pascomment nous arrivons à N.A.
Comment est-ce que l’honnêteté, l’ouverture d’esprit et la bonne volonté figurent-elles dans le désir d’arrêter de consommer ?
Qui est le bienvenu d’assister à nos réunions ?
Le groupe n’est pas le juriste du désir. Nous ne pouvons mesurer ou arbitrer la bonne volonté. La bonne volonté de n’importe lequel dépendant d’assister à une réunion devrait être un indice suffisant du désir. Il se peut que ça prenne du temps pour un dépendant à trouver le désir qui le gardera dans Narcotiques Anonymes. Aucun dépendant devrais nier  l’opportunité d’un autre de rester assez longtemps pour développer ce désir. Nous pouvons nourrir ce désir avec de l’acceptation bien-aimante.

Le choix de mots de la Troisième Tradition reflète l’intention large de notre Première Étape. Elle est écrite simplement pour inclure des dépendants de tous les pays et cultures, peut-importe quelles drogues ils consommaient. Avant de trouver le rétablissement dans NA, plusieurs dépendants ne pensent pas que l’alcool est un problème. D’autres abusent des médicaments prescrits, pensant que les drogues « légal » sont correctes. En raison du choix de mots de cette Tradition, nous sommes capable d’attirer et d’accueillir des dépendants qui peuvent penser ne pas avoir consommé les « bonnes » drogues pour se qualifier comme membre dans NA. Chaque dépendant devrait pouvoir décider si NA est la réponse pour lui ou elle. Nous ne pouvons prendre cette décision pour les autres.

Qu’est ce que le groupe peut faire pour aider dans le processus du désir pour les nouveaux membres ?
Est-ce que le groupe a le droit de décider qui peut ou ne peut pas être un membre ?
Plusieurs d’entre nous savent, lorsque nous entrons à notre première réunion, que nous sommes dépendants. Ce n’est pas quelque chose que nous devons décider ; c’est un fait de la vie. D’être membre, par contre, signifie plus que d’être dépendant, ça veut dire prendre une décision. Si nous nous identifions avec ce que nous entendons dans NA et que nous nous identifions avec les gens que nous rencontrons, nous allons vouloir ce que NA a à offrir. Aussi longtemps que nous avons le désir d’arrêter de consommer, nous sommes libre de prendre la décision d’adhérer à Narcotiques Anonymes. Ensuite, une fois que nous avons pris cette décision, nous avons besoin de poursuivre  avec un engagement aux principes de NA. Avec cet engagement, nous sommes installés directement sur la route du rétablissement.

Que signifie être membre de Narcotiques Anonymes pour moi ?
Qu’est ce que signifie l’engagement dans le contexte de la Troisième Tradition ?
Pourquoi est-ce si important de continuer à m’identifier comme dépendant ?
Appliquer les principes spirituels à la Troisième Tradition

La Troisième Tradition encourage la liberté du jugement. Elle nous mène sur le sentier du service vers une attitude aidante, d’acceptation, et d’amour inconditionnel. Tout comme nous l’avons vue dans les Traditions précédentes, notre voie de service provient de l’application des principes. Certains des principes qui appuient cette Tradition incluent la tolérance, la compassion, l’anonymat et l’humilité.

La tolérance nous rappel que le jugement n’est pas notre tâche. La maladie de la dépendance n’exclue personne. NA, aussi ne peut exclure n’importe lequel dépendant qui désire cesser de consommer. Nous apprenons à être tolérant envers des dépendants de différents milieux, nous rappelant que nous ne sommes pas meilleur que n’importe lequel des autres dépendants dans une réunion.

La dépendance est une maladie mortelle. Nous savons que les dépendants qui ne  trouvent pas le rétablissement ne peuvent s’attendre à meilleur que les prisons, les institutions et la mort. De refuser l’entrer à n’importe lequel dépendant, même celui qui vient que par curiosité peut être une condamnation à la mort pour ce dépendant. Nous apprenons à pratiquer la tolérance envers des dépendants qui ne nous ressemble pas, ne pensent pas comme nous, ou ne partagent pas comme nous. Nous enseignons par l’exemple. De mettre de la pression sur les nouveaux membres d’agir ou de parler d’une telle façon peut les retourner à la rue. Ça leurs nient le droit de se rétablir et d’apprendre de leur propre façon.

Comment pouvons-nous pratiquer la tolérance en tant que groupe ?
Que signifie la tolérance pour moi en tant que membre ?
Que puis-je faire, en tant que membre, pour faire preuve de tolérance ?
Comment  l’intolérance peut affecter l’individu et le groupe dans son ensemble ?
La compassion prête la générosité à tous nos efforts de service envers les autres. Avec la compassion comme fondement de nos actions, nous apprenons à appuyer les membres à travers n’importent quelles difficultés qu’ils peuvent expérimenter. Trop souvent, nous sommes rapide à juger la qualité du rétablissement d’un autre ou sa bonne volonté. La Troisième Tradition nous demande de mettre de côté notre pharisaïsme (self-righteousnous). Car la seule condition requise pour être membre est une qualité que nous ne pouvons mesurer, le droit de juger le désir d’un autre nous est nié. Notre attitude devrait en être une d’acceptation bienveillante envers tous les dépendants, peut importe n’importe lequel des autres problèmes qu’il peut expérimenter. La généreuse application de compassion est plus thérapeutique au dépendant qui souffre qu’une application gratuite de jugement.

De quelle façon puis-je faire preuve de compassion envers ceux qui ont le désir d’arrêter de consommer ?
Qu’est ce que la compassion dans le contexte de la Troisième Tradition ?
Qu’est ce que l’amour inconditionnel ?
Pourquoi est-ce si important que je fasse preuve de compassion ?
L’humilité nous rappel que nous ne sommes pas Dieu ; nous ne pouvons prédire l’état d’un autre, d’être prêt à entendre le message. Nous tentons de nous rappeler  notre propre peur et confusion dans notre première réunion. Nous avons besoin de l’aide et l’encouragement de l’un et l’autre, non pas la critique ou le rejet. Notre conscientisation de nos déficiences, pratiquée dans l’humilité, nous aide à s’en souvenir. L’acceptation de soi qui accompagne souvent l’humilité nous rend souvent réticent à juger les autres sévèrement.

Comment c’était pour moi lorsque je me suis rendu à ma première réunion ?
Quel rôle l’humilité joue-elle dans la Troisième Tradition ?
Comment est-ce que d’être conscient de ma propre déficience, m’aide à voir les autres sous un œil différent ?
L’anonymat est le principe qui supporte l’ouverture de nos groupes et notre liberté d’accueillir tout le monde comme des égaux. NA n’a pas de classe de membre et n’a pas de membre de seconde classe. Le dénominateur commun dans NA est la maladie de la dépendance. Nous sommes tous sujet à sa dévastation. Nous partageons un droit égal au rétablissement.

La pratique de l’anonymat assure l’intégrité de la Troisième Tradition. Dans l’esprit de l’anonymat nous nous rappelons qu’aucun membre ou groupe d’individu, n’est plus important que le message que nous transmettons. La simple condition requise pour être membre aide à nous assurer qu’aucun dépendant n’est à mourir sans avoir eu la chance de se rétablir. Nous célébrons notre égalité et la liberté que nous partageons en accueillant n’importe quel dépendant qui a le désir d’arrêter de consommer.

La Troisième Tradition signifie la liberté pour les membres de NA. Elle établie la seule condition requise pour être membre dans le cœur de chaque individus. Nous n’avons pas à décider pour aucun autre. Nous n’avons à dépenser ni temps ni énergie à décider qui devrais rester ou qui nous devrions aider. Au lieu, nous sommes libre d’offrir une assistance bienveillante à qui que ce soit qui entre dans une réunion désirant la liberté de la dépendance.

Comment s’applique l’anonymat à la Troisième Tradition?
Que puis-je faire pour m’assurer que l’anonymat est appliqué?
Pourquoi l’anonymat est-elle si importante aux Traditions?

http://na12.org/Traditions/Narcotics%20 … ree_NA.htm

Hors ligne

#32 01 11 2008 13:06:26

sankukai
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Merci pinny pour la richesse de ce qui est écrit dans le post précédent,je vous fait part du questionnaire de 3e tradition sur lequel j'ai travaillé avec mon parrain.

1-Cherche les définitions de tous les mots de cette tradition dans le dictionnaire et note les .

2-Que signifie pour toi "etre membre de NA"?

3-Pourquoi parle-t'on d'une seule condition requise?

4-Qu'est ce pour toi que le désir de consommer?

5-Donne tes définitions des principes spirituels suivant puis regarde leurs définitions dans le dictionnaire:

-Tolérance
-Acceptation
-Compassion
-Humilité
-Anonymat

6-Ecris sur ces principes spirituels dans le contexte de la 3e tradition.

7-Ecris sur l'amour inconditionnel et l'aide apportée aux autres.

8-Ecris sur ta compréhension de cette tradition .

9-Ecris sur la relation 3e etape,3e tradition.

10-Ecris sur ton ou tes désirs:

-A ton arrivée à NA

-AUJOURD'HUI

LA SOURCE EST EN NOUS                              Sankukaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Dernière modification par sankukai (01 11 2008 13:07:55)

Hors ligne

#33 24 01 2010 15:29:20

Andjie
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

admin a écrit :

La seule condition requise pour devenir membre de NA est le désir d’arrêter de consommer.

condition indispensable pr s'en sortir
si on est pas encore ds le désir, c'est qu'on est pas encore prêt à arrêter


Andjie
http://www.youtube.com/watch?v=Md7iv0Rg1LU Innocent when you dream

Hors ligne

#34 24 01 2010 23:52:11

brunoportugal
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

oui stafilo 1 , mai au bout de six mois ou un mec sympa vient á chaque fois pas clean, dans une de mes réu tu es confronté. Alors mon nami et la bonne volonté? etc. bien sur sans agressivité.
+24 heures pour toi. clean c'est plus beau.


vivre libre.

Hors ligne

#35 24 01 2010 23:53:12

brunoportugal
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

quand je dis mes réus c'est pas les mienes, c'est ou je vais-:). la rechute est à un pas de mon clean.


vivre libre.

Hors ligne

#36 13 11 2010 16:53:42

stephane L.
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

La seule condition requise pour etre membre est d'avoir le désir darreter de consommer       


Partout dans le monde,Narcotique Anonymes propose son programme de rétablissement aux dépendant .Nous nous concentrons sur la maladie de la dépendance et non sur une drogue en particulier.Notre message est d'un caractere suffisamment universel pour que des dépendants de toutes classes sociales ou nationalités lui trouve de l'attrait.Lorsque de nouveaux membres arrivent pour la pour la premiere fois en réunion,nous nous interessons seulement a leur désir  de se libérer de la dependance active et a ce que nous pouvons faire pour les aider.(reference ''comment et pourquoi,3eme tradition)                       



on ne leur demande meme pas darreter.il nont pas dengagement a signer et de promesses a faire a qui que ce soit.de toute facon tant quil asiste au reunion regulierement le progres se feras a la longue sil est vraiment interresser a ce que le programme lui offre.nest-il pas ecrit que ceux et celle qui assistent regulierement a nos reunion demeurent abstinent.laissons le programme faire son oeuvre sur chacun en son temps et sa facon. qui somme nous pour juger un autre? un dependant qui en juge un autre! (nos bonnes idées nous on conduit dans une salle de meeting.le jugement on peut sen passé!)

Dernière modification par stephane L. (13 11 2010 16:57:39)


JUSTE POUR AUJOURD'HUI, grace a N.A. j'essaierai d'envisager la vie sous un jour meilleur.

Hors ligne

#37 13 11 2010 20:43:08

brunoportugal
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

en effet, mais il peut exister une "confrontation"? que faire quand tu as un dépendant qui vient pendant 6 mois piquer du blair dans les reus? tu laisse le programme faire son oeuvre, ou tu fais parti de "l'oeuvre" et tu lui demande si vraiment il a envie d'arrêter? pas de jugement .

Dernière modification par brunoportugal (13 11 2010 20:43:38)


vivre libre.

Hors ligne

#38 13 11 2010 23:06:55

stephane L.
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

cest sur que le pré requis pour voir des changement dans le programme cest darreter de consommer pour voir les changements et jimagine que les personnes le savent en allant aux reunions mais on peut pas exiger a personne et si une personne nest pas determiner a vouloir passer a laction cest son retablissement a elle qui navance pas.on peut pas obligé personne. on peut seulement aidé ceux qui veulent s'aidé eux meme. quand je disais loeuvre je parlait dattrait...je pense que quand ya du positif ca peut incité une personne  a prendre certaine resolution.            je comprends ce que tu veux dire et je nai pas plus raison qu un autre...hug!

Dernière modification par stephane L. (13 11 2010 23:12:16)


JUSTE POUR AUJOURD'HUI, grace a N.A. j'essaierai d'envisager la vie sous un jour meilleur.

Hors ligne

#39 14 11 2010 01:13:30

brunoportugal
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

yop stephane, je suis d accord avec toi,c'est l’attraction , mais aussi l'amour firme, parfois un petit coup de pouce, et ça marche.


vivre libre.

Hors ligne

#40 14 11 2010 02:23:29

stephane L.
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

c vrai que le coup de pouce est important ya pas mieux qu un dependant pour en comprendre et en aidé un autre! japprecie l'interaction de nos point de vue c interressant merci


JUSTE POUR AUJOURD'HUI, grace a N.A. j'essaierai d'envisager la vie sous un jour meilleur.

Hors ligne

#41 14 11 2010 13:56:44

lily
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

la complaisance c'est pas lié au jugement, je n'aime pas être complaisante avec quelqu'un qui consomme, ça ne veut pas dire que je le juge, ni que je l'aime pas, d'ailleurs souvent c'est le contraire...quand on aime pas, on s'en fout (moi en tout cas !)
juste qu'un coup de pied au cul, de temps en temps ça peut aider...


Aussi longtemps que je suivrai cette voie, je n'aurai rien à craindre

Hors ligne

#42 14 11 2010 18:24:43

nafz
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

lily a écrit :

juste qu'un coup de pied au cul, de temps en temps ça peut aider...

a le faire fuir oui....
je ne crois pas qu'un coup de pouce passe par le coup de pied au cul, ni par la conplaisance d ailleur. un coup depouce,(pour moi en tout cas) c est tout sauf ce coup de pied au cul. c est du positif, du positif du positif dans tout et pour tout. meme les emmerdes.
l'espoir c'est ce dont nous avons tous besoin, l'espour ou se raccrocher d'autant plus un dependant en debut de clean ou qui essaie d etre clean.

Dernière modification par nafz (14 11 2010 20:07:34)


Il ne faut pas chourrer le bien du voisin

Hors ligne

#43 14 11 2010 19:40:18

stephane L.
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

si un membre vient pour les bonne raison et qu il y met un un certain effort ca va finir par marcher mais en dehors de ca si il fait rien de ca peut -etre il na pas encore touché comme il faut son bas fond mais au moins il est deja conscientisé qu il y a un programme qui fonctionne. c est vrai que cest dommage de voir quelqu un qui attends et qui pense que tout va se faire tout seul...on peu pas se retablir pour un autre.
                                                           pour ce qui est du desir darreter de consommer je trouve ca important parce que je ne suis pas arrivé a N.A sobre de plusieurs 24 heures je suis arrivé alors  que jetais encore dans ma dependance active et si on maurais obligé a arreter du premier coup jaurais peut etre pas reussis . jai commencé a arreter juste pour aujourdhui et progressivement jai fini par tenir le coup. hug

Dernière modification par stephane L. (14 11 2010 19:43:19)


JUSTE POUR AUJOURD'HUI, grace a N.A. j'essaierai d'envisager la vie sous un jour meilleur.

Hors ligne

#44 14 11 2010 20:14:57

lily
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

quand je disais coup de pied au cul, je parlais pas littéralement quoique ça pourrait être rigolo smile, juste que pour moi, ce qui a marché, c'est pas de me dire "oh, ma pauvre petite, mais c'est terrible !" mais plutôt "allez, bouges-toi, tu peux faire quelque chose en regardant les choses en face," ce qui n'empêche pas d'ajouter "on peut t'y aider". Après chacun son parcours mais ce qui m'aurais fait fuir, c'est sans aucun doute le "oh, pov ptitite !".


Aussi longtemps que je suivrai cette voie, je n'aurai rien à craindre

Hors ligne

#45 12 09 2011 14:41:37

Yichine Puntso
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Si Kadhafi arrive à la sourdière, en disant j'ai le désir d'arrêter la morphine, hé ben on devra lui dire bienvenu, c'est toi même qui va te déclarer membre de NA. N'empêche qu'on sera pas dans la merde avec Interpol dans la salle, ça risque d'être chaud.
Et ça on n'oublie trop souvent de le préciser que les traditions c'est pas facile à respecter parfois.


A

Hors ligne

#46 12 09 2011 16:15:29

Claire
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

lol

Hors ligne

#47 12 09 2011 17:29:23

dominette50
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Là, je trouve l'émoticone franchement et marrrant, désopilant, sympathique quoi....j'étais en train de roupiller ça me réveille...je vais aller faire un tour au rade local écouter leurs conneries...ya pompon le garçon de ferme 80 ans qui vient d'acheter un portable, et qui me bigophone toutes les 20 secondes carrément ravi des progrès de la technique parceque voulant lui rendre service et lui prouver que l'engin fonctionnait, j'ai rentré mon no....va falloir que j'y mette le no d'un autre.....

Dernière modification par dominette50 (12 09 2011 17:30:58)

Hors ligne

#48 03 10 2011 21:12:39

dominette50
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

pinny a écrit :

Guide aux Douze Traditions de Narcotiques Anonymes
Guide de Travail des Douze Traditions de NA

Non-approuver par la Conférence ou la Fraternité

Mars 2008

pour révision

Troisième Tradition
« La seule condition requise pour être membre est le désir d’arrêter de consommer. »

... ... ...
L’adhésion est une décision personnelle libre d’être prise par chaque individu. Nous pouvons faire beaucoup pour permettre la liberté aux dépendants de prendre cette décision et de réaffirmer leurs engagements envers leur rétablissement. Nous pouvons les aider à se sentir confortable dans nos groupes en les accueillant à la porte, en partageant avec eux avant et après la réunion, et en échangeant nos numéros de téléphones. Nous essayons de s’assurer que chaque dépendant qui assiste à nos réunions ne soit pas retourné de bord. Autant que  possible, nous facilitons l’accès au dépendant pour venir assister à nos réunions. Nous choisissons un format qui reflète un ton invitant à tous peux-importe l’âge, la race, l’identité sexuelle, la croyance, la religion ou absence de religion. Surtout, nous encourageons chaque dépendant à revenir.

Pourquoi est-ce si important que je génère une atmosphère de rétablissement ?
Qu’est ce qu’un ton invitant ?
Quel rôle puis-je jouer dans ce processus ?
Quelles sont certaines des autres choses que je puisse faire pour aider le nouveau arrivé à se sentir le bienvenu ?
La force du désir de n’importe quel membre ne provient pas nécessairement d’une circonstance extérieure. Qu’est-ce qui fait qu’un dépendant reste « clean » ou abstinent tandis qu’un autre retourne consommer ? Aucun d’entre-nous peux juger qui restera pour se rétablir et qui retournera à la dépendance active. Il n’y a aucune garantie basée sur les types de drogues consommées ou l’histoire de consommation. Nous ne pouvons prédire un taux de réussite pour les dépendants d’un certain âge, ou ceux qui ont consommés pendant un certain nombre d’années, ou les femmes plutôt que les hommes ou aucun autre facteur extérieur. Tout comme nous ne sommes pas capable de mesurer le désir d’un autre pour rester « clean » ou abstinent, nous ne pouvons pas non plus décider qui devrais adhérer à la fraternité. Nous offrons de l’accueil plutôt que du jugement.

Pourquoi est-ce que l’expérience des membres n’est pas un facteur mesurant leurs chances de se rétablir?
Que se produit- il lorsque je place des attentes sur les chances d’un autre à se rétablir?
Est-ce important quel était ma drogue de choix ? Pourquoi ?
Pourquoi est-ce impossible pour moi de déterminer qui restera « clean » ou abstinent ?
Nous cherchons les moyens d’aider et nous nous encourageons à ne pas juger. Notre tâche est d’attiser la flamme du désir, non pas de l’étouffer. Peut-importe le dépendant qui entre dans une réunion, il démontre ainsi un niveau de bonne volonté qui ne peut être négligé. Tout en maintenant une emphase  sur l’importance de l’abstinence totale, les dépendant qui consommes toujours sont les bienvenus dans nos salles de réunions avec un encouragement spécial à revenir. Plusieurs dépendants en rétablissement n’ont pas accès à des réunions régulières en raison d’une incarcération, des raisons géographiques, des incapacités physiques, ou raison d’emploi. Ces dépendants sont des membres dans tout les aspects aussi longtemps qu’ils ont le désir de cesser de consommer, et ils ont droits aux mêmes considérations et appuis que n’importe quels autres membres.

Les dépendants assistent à leurs premières réunions pour plusieurs raisons. Nos motivations pour venir à NA ne sont pas particulièrement importantes. Le désir de cesser de consommer peut ne pas être clairement réalisé ; il se peut que ça ne soit pas plus qu’une envie subtile de répit de la douleur. Mais cette envie nous mène souvent à rechercher des solutions que nous n’aurions jamais  considérées autrement. Souvent, l’expérience d’entendre d’autres dépendant partager à propos du  rétablissement allumera le désir de cesser de consommer. D’autres viennent à une réunion, entendent le message et retournent à la dépendance active. Ceux qui retournent aux réunions après une rechute disent souvent que leur désir d’arrêter de consommer est né de la douleur de la rechute. Nous venons à NA pour plusieurs raisons, mais nous restons pour nous rétablir lorsque nous trouvons et gardons le désir d’arrêter de consommer.

Pourquoi ne nous importe-t- il pas comment nous arrivons à N.A.
Comment est-ce que l’honnêteté, l’ouverture d’esprit et la bonne volonté figurent-elles dans le désir d’arrêter de consommer ?
Qui est le bienvenu d’assister à nos réunions ?
Le groupe n’est pas le juriste du désir. Nous ne pouvons mesurer ou arbitrer la bonne volonté. La bonne volonté de n’importe lequel dépendant d’assister à une réunion devrait être un indice suffisant du désir. Il se peut que ça prenne du temps pour un dépendant à trouver le désir qui le gardera dans Narcotiques Anonymes. Aucun dépendant devrais nier  l’opportunité d’un autre de rester assez longtemps pour développer ce désir. Nous pouvons nourrir ce désir avec de l’acceptation bien-aimante.

Le choix de mots de la Troisième Tradition reflète l’intention large de notre Première Étape. Elle est écrite simplement pour inclure des dépendants de tous les pays et cultures, peut-importe quelles drogues ils consommaient. Avant de trouver le rétablissement dans NA, plusieurs dépendants ne pensent pas que l’alcool est un problème. D’autres abusent des médicaments prescrits, pensant que les drogues « légal » sont correctes. En raison du choix de mots de cette Tradition, nous sommes capable d’attirer et d’accueillir des dépendants qui peuvent penser ne pas avoir consommé les « bonnes » drogues pour se qualifier comme membre dans NA. Chaque dépendant devrait pouvoir décider si NA est la réponse pour lui ou elle. Nous ne pouvons prendre cette décision pour les autres.

Qu’est ce que le groupe peut faire pour aider dans le processus du désir pour les nouveaux membres ?
Est-ce que le groupe a le droit de décider qui peut ou ne peut pas être un membre ?
Plusieurs d’entre nous savent, lorsque nous entrons à notre première réunion, que nous sommes dépendants. Ce n’est pas quelque chose que nous devons décider ; c’est un fait de la vie. D’être membre, par contre, signifie plus que d’être dépendant, ça veut dire prendre une décision. Si nous nous identifions avec ce que nous entendons dans NA et que nous nous identifions avec les gens que nous rencontrons, nous allons vouloir ce que NA a à offrir. Aussi longtemps que nous avons le désir d’arrêter de consommer, nous sommes libre de prendre la décision d’adhérer à Narcotiques Anonymes. Ensuite, une fois que nous avons pris cette décision, nous avons besoin de poursuivre  avec un engagement aux principes de NA. Avec cet engagement, nous sommes installés directement sur la route du rétablissement.

Que signifie être membre de Narcotiques Anonymes pour moi ?
Qu’est ce que signifie l’engagement dans le contexte de la Troisième Tradition ?
Pourquoi est-ce si important de continuer à m’identifier comme dépendant ?
Appliquer les principes spirituels à la Troisième Tradition

La Troisième Tradition encourage la liberté du jugement. Elle nous mène sur le sentier du service vers une attitude aidante, d’acceptation, et d’amour inconditionnel. Tout comme nous l’avons vue dans les Traditions précédentes, notre voie de service provient de l’application des principes. Certains des principes qui appuient cette Tradition incluent la tolérance, la compassion, l’anonymat et l’humilité.

La tolérance nous rappel que le jugement n’est pas notre tâche. La maladie de la dépendance n’exclue personne. NA, aussi ne peut exclure n’importe lequel dépendant qui désire cesser de consommer. Nous apprenons à être tolérant envers des dépendants de différents milieux, nous rappelant que nous ne sommes pas meilleur que n’importe lequel des autres dépendants dans une réunion.

La dépendance est une maladie mortelle. Nous savons que les dépendants qui ne  trouvent pas le rétablissement ne peuvent s’attendre à meilleur que les prisons, les institutions et la mort. De refuser l’entrer à n’importe lequel dépendant, même celui qui vient que par curiosité peut être une condamnation à la mort pour ce dépendant. Nous apprenons à pratiquer la tolérance envers des dépendants qui ne nous ressemble pas, ne pensent pas comme nous, ou ne partagent pas comme nous. Nous enseignons par l’exemple. De mettre de la pression sur les nouveaux membres d’agir ou de parler d’une telle façon peut les retourner à la rue. Ça leurs nient le droit de se rétablir et d’apprendre de leur propre façon.

Comment pouvons-nous pratiquer la tolérance en tant que groupe ?
Que signifie la tolérance pour moi en tant que membre ?
Que puis-je faire, en tant que membre, pour faire preuve de tolérance ?
Comment  l’intolérance peut affecter l’individu et le groupe dans son ensemble ?
La compassion prête la générosité à tous nos efforts de service envers les autres. Avec la compassion comme fondement de nos actions, nous apprenons à appuyer les membres à travers n’importent quelles difficultés qu’ils peuvent expérimenter. Trop souvent, nous sommes rapide à juger la qualité du rétablissement d’un autre ou sa bonne volonté. La Troisième Tradition nous demande de mettre de côté notre pharisaïsme (self-righteousnous). Car la seule condition requise pour être membre est une qualité que nous ne pouvons mesurer, le droit de juger le désir d’un autre nous est nié. Notre attitude devrait en être une d’acceptation bienveillante envers tous les dépendants, peut importe n’importe lequel des autres problèmes qu’il peut expérimenter. La généreuse application de compassion est plus thérapeutique au dépendant qui souffre qu’une application gratuite de jugement.

De quelle façon puis-je faire preuve de compassion envers ceux qui ont le désir d’arrêter de consommer ?
Qu’est ce que la compassion dans le contexte de la Troisième Tradition ?
Qu’est ce que l’amour inconditionnel ?
Pourquoi est-ce si important que je fasse preuve de compassion ?
L’humilité nous rappel que nous ne sommes pas Dieu ; nous ne pouvons prédire l’état d’un autre, d’être prêt à entendre le message. Nous tentons de nous rappeler  notre propre peur et confusion dans notre première réunion. Nous avons besoin de l’aide et l’encouragement de l’un et l’autre, non pas la critique ou le rejet. Notre conscientisation de nos déficiences, pratiquée dans l’humilité, nous aide à s’en souvenir. L’acceptation de soi qui accompagne souvent l’humilité nous rend souvent réticent à juger les autres sévèrement.

Comment c’était pour moi lorsque je me suis rendu à ma première réunion ?
Quel rôle l’humilité joue-elle dans la Troisième Tradition ?
Comment est-ce que d’être conscient de ma propre déficience, m’aide à voir les autres sous un œil différent ?
L’anonymat est le principe qui supporte l’ouverture de nos groupes et notre liberté d’accueillir tout le monde comme des égaux. NA n’a pas de classe de membre et n’a pas de membre de seconde classe. Le dénominateur commun dans NA est la maladie de la dépendance. Nous sommes tous sujet à sa dévastation. Nous partageons un droit égal au rétablissement.

La pratique de l’anonymat assure l’intégrité de la Troisième Tradition. Dans l’esprit de l’anonymat nous nous rappelons qu’aucun membre ou groupe d’individu, n’est plus important que le message que nous transmettons. La simple condition requise pour être membre aide à nous assurer qu’aucun dépendant n’est à mourir sans avoir eu la chance de se rétablir. Nous célébrons notre égalité et la liberté que nous partageons en accueillant n’importe quel dépendant qui a le désir d’arrêter de consommer.

La Troisième Tradition signifie la liberté pour les membres de NA. Elle établie la seule condition requise pour être membre dans le cœur de chaque individus. Nous n’avons pas à décider pour aucun autre. Nous n’avons à dépenser ni temps ni énergie à décider qui devrais rester ou qui nous devrions aider. Au lieu, nous sommes libre d’offrir une assistance bienveillante à qui que ce soit qui entre dans une réunion désirant la liberté de la dépendance.

Comment s’applique l’anonymat à la Troisième Tradition?
Que puis-je faire pour m’assurer que l’anonymat est appliqué?
Pourquoi l’anonymat est-elle si importante aux Traditions?

http://na12.org/Traditions/Narcotics%20 … ree_NA.htm

Dernière modification par dominette50 (03 10 2011 21:14:12)

Hors ligne

#49 04 10 2011 20:57:42

militi
Membre

Re : Troisième tradition/ Tradition Third

Je me suis sentie moins seule,la confiance est revenue puis le courage et la foi en ma ps et en na est revenue également,merci Pinny merci Dominette merci NA

Dernière modification par militi (04 10 2011 20:58:44)


fleurs d'un jour...a la fois

Hors ligne

Pied de page des forums