Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 08 04 2018 02:04:02

Ann09
Nouveau membre

Conso de crack

Bonjour je suis en couple avec quelqu'un depuis presque deux ans. Du crack jai commencé aen consommer quand javais 14 ans. J'ai arrêter environ vers 20 ans sans aucunes aide...je netais pas tellement enfoncer dans la conso. Voilà que maintenant depuis cette nouvelle relation jai recommencé a 34 ans...depuis 1 an et demi 1 fois par semaine. Je suis tellement mêlée et découragé de ma situation...de rester avec lui et d'avoir peur de tout perdre ou arrêter la relation pour me sauver...quelques fois j'ai esseyer de le faire cbanegr davis mais ca ne fonctionne pas. Lenvie est trop forte..lui qui est accro depuis plus de 20 ans...je suis en dépression et j'ai pratiquement perdu mon travail
Je ne sais pas si ce sera possible de m'en sortir tout en restant dans cette relation....

Hors ligne

#2 08 04 2018 04:03:03

sassandra2
Membre

Re : Conso de crack

Bonjour et bienvenue sur le forum narcotiques Anonymes, j'espère que tu trouveras ici ce que je trouve... bien que celui-ci soit un peu silencieux à l'heure actuelle....


L' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Hors ligne

#3 08 04 2018 04:16:58

Ann09
Nouveau membre

Re : Conso de crack

Merci sassandra, je suis au Québec de toute façon donc je vais au lit bientôt. Chez nous il est 11hpm. Merci pour le soutient

Hors ligne

#4 08 04 2018 04:24:26

sassandra2
Membre

Re : Conso de crack

Ann09 a écrit :

Je ne sais pas si ce sera possible de m'en sortir tout en restant dans cette relation....

Perso j'ai vécu ce genre de situations à plusieurs reprises... je n'étais à attirée que par les mecs à problèmes et je suis tombée dans la dope en partie à cause de ça... je sais maintenant , que s'agissant de moi , ce genre de relation telle que tu l'as décrit ici... a toujours été pour moi source de destruction et le problème était que , je voulais moi aussi" sauver la personne"... j'avais vécu avec un père alcoolique je suppose que c'était une répétition du passé mais ceci n'a guère d' importance... on apprend en narcotique anonyme que l'on peut se changer soi-même mais que l'on ne change pas les autres...

De mon expérience , tous les couples que j'ai vu fonctionner sur le binôme toxiques- amour ça ne fonctionne pas et c'est extrêmement destructeur pour celui qui ne consomme pas...

Je suis désolé d'être aussi  catégorique, mais la réponse que tu cherches est simplement énoncée dans ton message... tu y décrit que tu te détruis et tu sais ce qui est de la base de cette destruction... mon analyse perso, qui ne vient que de mon expérience et qui n'appartient qu'à moi est que, quoique tu fasses tu ne changeras pas le dépendant s'il ne l'a pas décidé de lui-même pour lui-même.... ton choix est simple : continuer dans cette relation malsaine et continuer à te saboter où prendre une relation radicale : en sortir.... il a bien une troisième : continuer à vivre avec le dépendant en acceptant pleinement tout ce qui découle de sa dépendance... mais ça perso , je n'ai jamais su le faire , mais jamais vraiment voulu, et cela a toujours été une base pour amorcer une consommation qui m'a amenée a la dépendance... maintenant quand ça arrive ( je le vis dans ma famille) je fuis à toutes jambes...

" la folie est de toujours recommencer la même chose en en escomptant un résultat différent" Einstein...

Que le vent te soient favorables... prends soin de toi


L' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Hors ligne

#5 09 04 2018 11:50:20

Ann09
Nouveau membre

Re : Conso de crack

Merci beaucoup d'avoir partagé ton experience avec moi sassandra. Une bonne reflexion s'impose. Pour le moment chaque journée sans consommer est une petite victoire. Merci ?

Hors ligne

#6 10 04 2018 04:33:12

sassandra2
Membre

Re : Conso de crack

Ann09 a écrit :

Pour le moment chaque journée sans consommer est une petite victoire. Merci ?

Bonjour,

On dit même que pour un dépendant , une journée sans consommer est un miracle...
Le souci , tel que je le conçois avec mon expérience et mon intuition pourrait se résumer ainsi:


J'ai mis le nez dans la dope- suite à des "turbulences" directement causées par le cas de figure qui est le tien et que tu as décrit dans ton premier Post....

Je faisais tout pour ne pas tomber accro physiquement style ( comme tu le décris au-dessus) une fois par semaine.... et effectivement , quand j'ai lâché la dope et son milieu je n'y suis plus jamais retournée , n'étant pas accro physiquement , et cela s'est passé très facilement....( d'après moi et et mon déni de dépendante)... en fait , je passais mon temps à gérer et si je me mettais en couple avec des dépendants ce n'était pas anodin.... mon père était alcoolo et je suppose que mes relations sentimentales avec des dépendants s'inscrivait dans le contexte inconscient :" je dois les sauver".... j'étais pas accro ok mais le jour de mon shoot hebdomadaire ou mensuel, j'étais fébrile , les tripes nouées etc,etc...

Il y a eu un drame de sang directement induit par la dépendance de mon conjoint,  j'ai changé de milieu, et ne suis plus jamais retournée vers celui de la came.... le souci est que je me suis mise à picoler et ceci, sans plus aucune tentative de contrôle... je savais que la dope était une drogue mais ne me posais aucune question, malgré mon vécu familial douloureux, au sujet d'une drogue licite.... en fait , j'étais déjà accro à la dépendance et en quelques années je suis devenue complètement dépendante de " ma drogue de choix", pour ne pas nommer le produit comme cela est suggéré en NA...

Dernière modification par sassandra2 (10 04 2018 05:04:34)


L' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Hors ligne

#7 10 04 2018 04:57:50

sassandra2
Membre

Re : Conso de crack

Avec ton témoignage, je retrouve le cas de figure vécu : deux dépendants vivant ensemble et entretenant une relation amoureuse...

C'est kif-kif- perso , avec le recul , m'etant retrouvée dans la même situation, je dirai : ( n'oublions pas que je ne parle que de mon expérience ...) :
- ce qui me reliais â mes  conjoints pourrait se résumer ainsi :
- une relation perverse : tu consommes ,je consomme mais moi, beaucoup moins que toi ( sous-entendu ;" je suis pas accro ,  je suis ta victime ; regarde dans quel état tu me mets et qu'attends-tu pour décrocher"

Relation pervertie et perverse : je choisissais des "alter ego"( des gens comme moi), que je voulais sauver , auxquels je demandais d'être à l'image des fantasmes que je projetais sur eux ce qui ne pouvait être bien sûr... De plus , moi, pauvre petite victime des méfaits de leur dépendance,  Je  m'acharnais dans un combat qui n'avait aucun sens... avec le recul , ce qui nous reliait était La dope et toute la violence du déni dans toute sa splendeur( et là je parle du mien)...

Voilà en gros, ça fait beaucoup et merci si tu arrive à me lire dans ma totalité... que les vents te soit favorable...

Dernière modification par sassandra2 (10 04 2018 05:07:21)


L' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Hors ligne

#8 10 04 2018 12:36:01

Ann09
Nouveau membre

Re : Conso de crack

Wow...je te lis et je me relie à toi...beaucoup....l'âme de sauveuse...moi aussi je l'ai et la victime aussi....c'est très malsain comme relation en faite..je me sens très confuse en ce moment..j'apprécie vraiment beaucoup ton opinion. On croit toujours que ça va bien jusqu'à la prochaine rechute...cest ça qui arrive. L'âme de sauveuse je l'ai tpujours eu aussi et ça m'a causé des ennuis dans ma vie...des fois j'ai l'impression de me nourir avec le malheur car je retourne toujours à des situations comme ça. Cest comme un pattern qui ne part pas. Quand ça va trop bien dans ma vie je sabote. Je ne comprends pas encore pourquoi je suis comme ça. Je suis perdue mais je veux arrêter ça. Je rencontre une ts la semaine prochaine. Pour la première fois...je crois que j'ai beaucoup de travail à faire sur moi-même. Ton témoignage m'ouvre un peu plus les yx sur la relation que j'ai en ce moment par contre et je l'apprécie beaucoup. Ce pattern dautodestruction et dautosabotage est très malsain mais je dois comprendre pourquoi je suis comme ça. Dans tes mots aussi tu me dis que ça finit en sang...j'ai peur moi aussi de ça. Surtout lorsque l'on est pas ajeun...
Je suis désolé d'avoir mentionné le mot de la drogue. Je suis très débutante pour ce qui est des na..je n'ai jamais été à des meetings non plus. Je suis gênée d'en parler et devant tous ces gens. Merci beaucoup

Hors ligne

#9 10 04 2018 13:49:44

Ann09
Nouveau membre

Re : Conso de crack

Je suis en arrêt maladie maintenant pour depression et anxiété crise de panique...7 ans de ça j'avais perdu mon permis de conduire pour alcool. J'ai été 5 ans sans travailler à cause de ça..ma lâcheté et ma honte car j'avais encore saboté. Depuis 3 ans cette année je travail dans une banque alimentaire. J'étais fière demoi de m'en être sortie de cette spirale infernale..j'étais fière de travailler dans une place où on aide les gens...amede sauveuse encore...j'étais tres valorisée. C'est la que j'ai rencontré mon conjoint aussi. 13 ans plus vieu que moi. Un homme au passé trouble avec 25 ans de dépendance...je croyais être assez forte...mais voilà que j'ai recommencé et c'est une descente aux enfers qui a commencé et qui n'est toujours pas terminée. Moi aussi j'ai un problème dalcool. Quand je bois j'arrête que lorsque jemendors...ca peut durer longtemps parfois. Bref..jeme rend compte que je suis retourné ala case départ dans mon cheminement. Mon emploije n'y retournerai pas car j'ai honte..mes collègues étaient bien conscients que je consommais...manqué des journées de travail à cause de cette merde. J'ai peur de tout tout perdre. J'ai quand même entrepris de m'inscrire à l'école pour me reprendre en main...avoir un métier car je n'ai pas fini mon secondaire..lâché l'école...j'ai 34 ans et je ne suis toujours pas placé dans vie...je regarde mes amies je me compare et ca n'a pas dbon sens ce que je fais. Je rêve du jour où tout sera terminé. Où tout sera rentré dans l'ordre...facture completement payé. Ma faillite payé et juste être heureuse avec mes enfants...car ils ne méritent pas d'avoir Une mère comme ça. Ce sont des anges et je dois les protégés. Jai manqué à mon rôle en fesant ce que je fais. La nourriture et le loyer c'est tout se qui se paye pour le moment. Ils ne manquent de rien mais je suis tellement préoccupé par se qui pourrait se passer queje ne suis pas là mentalement...tu comprend. Je me sens tellement mal..j'ai vraiment honte de dire ça car je ne suis pas une bonne mère. Les mères ne devraient pas consommer..en fait dans tout ça c'est ce qu'on revient a dire que lautosabotage et se victimiser fait parti de moi...je dois trouver des solutions pour arrêter tout ça. Si je regarde ma jeunesse je ne vois rien qui a pu me mener où je suis maintenant dans ma vie...par contre c'est sûr quavec les années de consommation ya des blessures qui se sont formé..mais c'est juste bizzare pourquoi avoir été attiré par la drogue à 14 ans je fumais ma première poff..16 ans lâché l'école..ca n'a aucun sens dans ma tête. Et j'ai tellement peur de mon futur. C'est décourageant parfois. Je te remercie énormément de m'écouter. Car cest pas tout le monde qui comprennent et les amies ça leur fait plus de mal que d'autre chose quand je n'en parle et je ne veux pas les blesser...
Merci sassandra

Hors ligne

#10 10 04 2018 13:52:46

Ann09
Nouveau membre

Re : Conso de crack

Mais je te vois quand même comme une amie maintenant avec tout le partage que tu as fait avec moi. Je te remercie beaucoup

Hors ligne

#11 11 04 2018 00:08:56

sassandra2
Membre

Re : Conso de crack

Bonsoir ça me fait plaisir de voir que tu as répondu mais là , je vais me coucher , il est 1h08 du matin... cette conversation est très intéressante et je te souhaite une très bonne soirée ou journée , je ne sais pas très bien le décalage horaire avec le Québec... à très bientôt


L' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Hors ligne

#12 11 04 2018 00:18:53

Ann09
Nouveau membre

Re : Conso de crack

En ce moment il est 19h08..bonne nuit ?

Hors ligne

#13 12 04 2018 05:20:54

sassandra2
Membre

Re : Conso de crack

Ann09 a écrit :

. On croit toujours que ça va bien jusqu'à la prochaine rechute...

Quand je te lis ,( je n'ai pas l'impression que tu sois dans un processus de sortir de la dépendance) ...aucun jugement de ma part à ce sujet, mais avec ces paroles amicales , me revient juste en tête le passé... il y a plus de 20 ans je ne compte plus... maintenant que je suis abstinente , et que je jette un coup d'œil en arrière , c'étais carrément l'enfer..
Ces angoisses , cet mal êtres, ces désespoirs, et ce déni de moi vis-à-vis de moi.... si j'avais été plus lucide quant à une situation personnelle, qu'il ne tenait qu'à moi de mettre en cause , j'aurais entrepris plus tôt une démarche en allant voir  un addictologue, et en poussant la porte d'une réunion... au lieu de cela , je me complaisais dans ma situation de merde... j'étais jeune d'accord, et je n'étais pas prête à une bonne analyse de ma situation perso... donc je ne regrette rien mais quel enfer!!! Et je mets de côté les violences conjugales entraînées en grande partie par les manques.... je suis encore vivante car j'ai eu l'intuition qui fallait que je me barre et c'est une autre femme qui a pris les coups de couteau... précédemment , comment ai-je pu accepter les coups de ceinture , les etranglements et toute une série d'actes de violence que je ne dirai pas ici, aucun intérêt... les produits de substitution n'existaient pas à l'époque ,... à l'heure actuelle, je me remémore le passé : de la pure folie et merci à ma PS, aux soignants et à la fraternité anonyme d'être sortie de cette enfer...

Je t'embrasse bien fort , je reprendrai tes écritures point par point- peut-être serait-il nécessaire que nous la transportions dans le topic partage et discussion... mais ne t'affole pas à ce sujet, rien de dramatique....

Dernière modification par sassandra2 (12 04 2018 05:22:53)


L' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Hors ligne

Pied de page des forums