Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 10 10 2017 10:40:29

sassandra2
Membre

témoignage viol

Sujet difficile à poster s'il en est....
Le programme nous invite à une meilleure connaissance de nous même
et à l'acceptation suivi de la résolution par ce biais de certains traumas
c'est en tout cas la façon dont je le perçois.

J'ai vu avant hier le film réalisé par Audrey Estrougo
"Une histoire banale" sur une jeune femme victime de viol....

Je me suis retrouvée dans les comportements destructeurs
jouées à l'écran: repli sur soi, boulimie , vomissements
scarification , agressivité soudaine , honte, comportements
niant l'estime de soi  etc etc
sans oublier la dépendance

Je me rappelle avoir lu "en littérature anonyme"
: "j'accepte la remontée de la vieille peine"
Bien que j'ai été extrêmement surprise de l'impact violent que ce film a eu sur moi
et sur des ressentis et émotions avec lesquels je croyais en avoir fini.
Je reproduis depuis deux jours des comportement inappropriés...
ça n'a en fait, jamais été "réglé...."
Jusqu'ici
J'avais  vécu ces agressions comme extérieures à moi même
et je pouvais en parler de façon détachée
mais l'impact de ce film sur mon comportement actuel me démontre
qu'il n'en est rien.

Je suis un peu désorientée...

Bonne 24 h

Dernière modification par sassandra2 (10 10 2017 10:44:24)


L' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Hors ligne

Pied de page des forums