Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 12 11 2017 17:49:53

Hope13
Membre

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Je suis dépourvu de foi et ne puis donc être heureux, car un homme qui risque de craindre que sa vie ne soit une errance absurde vers une mort certaine ne peut être heureux. Je n'ai reçu en héritage ni dieu, ni point fixe sur la terre d'où je puisse attirer l'attention d'un dieu : on ne m'a pas non plus légué  la fureur bien déguisée du sceptique, les ruses de Sioux du rationaliste ou la candeur ardente de l'athée. Je n'ose donc jeter la pierre ni à celle qui croit en des choses qui ne m'inspirent que le doute, ni à celui qui cultive son doute comme si celui-ci n'était pas, lui aussi, entouré de ténèbres. Cette pierre m'atteindrait moi-même car je suis bien certain d'une chose : le besoin de consolation que connaît l'être humain est impossible à rassasier.


Stig Dagerman

Hors ligne

#2 12 11 2017 18:58:38

sassandra2
Membre

Re : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Hope13 a écrit :

Je suis dépourvu de foi et ne puis donc être heureux, car un homme qui risque de craindre que sa vie ne soit une errance absurde vers une mort certaine ne peut être heureux
Stig Dagerman

Tout dépend de ce que l'on met, selon moi, sur l'expression " errance absurde... Cela me fait penser à ma mère... Elle ne vit que dans le souvenir de ses morts et je crois que ce qu'elle aime par-dessus tout ce sont les chiffres car étant une forcenée du contrôle absolu , cela la rassure... Effectivement, je n'ai pas les mêmes valeurs et bien que je l'aime, je trouve que ce terme convient à ce style de vie, bien que je sois sensée par le programme à ne pas émettre de jugement négatif....

Hors ligne

#3 12 11 2017 19:02:26

sassandra2
Membre

Re : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Errance absurde... je ne regrette rien de ma vie de toxico antérieure : il y a beaucoup de choses que je n'aurais pas pu vivre et apprendre par la même occasion, si je ne mettais pas "défoncée"- sans faire l'apologie des toxiques-.... il fallait que j'en passe par là pour "capter..."Ceci dit: sur 15 années de toxiques,7 année suffisaient amplement pour l'apprentissage j'y inclus la dépendance  et le style de vie  que cela impliquait.... je reprendrai le sujet : " pas facile de philosopher avec un portable un micro et sans dents, ceci étant qu'une des conséquences directe de "l'errance absurde".... mon dentier trempe- merci à la sécu...

Dernière modification par sassandra2 (12 11 2017 19:20:17)

Hors ligne

#4 12 11 2017 19:17:58

Hope13
Membre

Re : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

J’aime ce texte car l’auteur  met le doigt sur la question de la croyance... je suis très emmerdée avec ça. Croire ou ne pas croire... et si tu crois, tu crois en quoi et pourquoi? Mais force est de constater qu’on a tous besoin de quelque chose de plus grand que soi. Et c’est encore plus le cas qu’on est dans la panade.
Je suis d’accord avec toi, il n’y a pas d’errance absurde. Et pas besoin de croire en quoi que ce soit pour que ma  vie ait un sens. Mais peut être bien pour avancer... et ce n’est que mon point de vue perso.
Je crois bien que tu as un problème avec ta mère!? Moi c’est mon père! Non ne me propose pas de divan je risquerais d’accepter et on en aurait pour la nuit ahah!

Hors ligne

#5 12 11 2017 19:31:10

sassandra2
Membre

Re : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

J'avais pas vu que tu avais posté entre-temps....Non; pas de divan de psychiatre...je suis en train de me demander si les références répétées  au sujet de mon appareil dentaire doivent être rangé dans la case provoc plus probablement dans la case remontée bipolaire- je te souhaite une bonne soirée, le sujet que tu as posté  étant très intéressant, j'y reviendrai car il y a matière à réflexion...Va bien et prends soin de toi...

Hors ligne

#6 12 11 2017 19:43:44

sassandra2
Membre

Re : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Pour le doute, les écritures de Descartes que je n'ai lu que concernant ce sujet m'ont intéressée,même si elles n'ont pas résolu le problème dans sa totalité... à plus...

Dernière modification par sassandra2 (12 11 2017 19:44:39)

Hors ligne

#7 13 11 2017 12:20:38

sassandra2
Membre

Re : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Hope13 a écrit :

je suis très emmerdée avec ça. Croire ou ne pas croire... et si tu crois, tu crois en quoi et pourquoi? Mais force est de constater qu’on a tous besoin de quelque chose de plus grand que soi.
Je suis d’accord avec toi, il n’y a pas d’errance absurde. Et pas besoin de croire en quoi que ce soit pour que ma  vie ait un sens. Mais peut être bien pour avancer...

Hors ligne

#8 13 11 2017 12:48:09

sassandra2
Membre

Re : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Je te donne un moteur de recherche:" de la spiritualité des associations anonymes:" En effet on aurait tort de réduire la spiritualité à un
comportement de soumission en attendant qu' une loi religieuse ou autre nous soit dictée... bien au contraire, il s'agit de découvrir sa voie, vivre sa "légende personnelle "...
De mon expérience, je décrirai cette formule ainsi: à l'heure actuelle, me connaissant de mieux en mieux ,je sais ce pourquoi je suis faite :
- pour l'harmonie ( et cela je l'exprime lorsque je peinds, photographie, danse ou quand je jouais de la guitare...)
- Pour la liberté et je le traduis par le fait de me donner la possibilité de pouvoir être entièrement moi-même malgré ma maladie psy...
- pour le changement perpétuel ou la capacité de ne pas stagner comme le font les vieux croûtons...

- Ces 3 valeurs sont directement induite dans La spiritualité dès associations anonymes... Pour faire court: elles sont les piliers de base de ma recherche et en tant que valeurs absolues, je peux considérer qu'elles sont plus grandes et plus puissantes que moi car je ne les atteindrais jamais à la perfection...

Dernière modification par sassandra2 (13 11 2017 13:09:52)

Hors ligne

Pied de page des forums