Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 07 09 2009 15:44:38

jimig
Membre

Erreur

Erreur

Dernière modification par jimig (07 09 2009 17:30:37)


le ridicule ne tue pas l orgueil si

Hors ligne

#2 07 09 2009 16:04:50

Max-Havelaar
Membre

Re : Erreur

Ouais, la province elle est bonne à servir ces messieurs dames de la capitale.
Essaie plutôt l'inverse : nous on a l'habitude de faire un peu de tout, en province, à Paris y a du monde qui ne connaît pas le "service", juste bons à poser le cul en réu, sans jamais s'impliquer dans quoi que ce soit...
Bonne chance !


Ach, la life, gross malheur !

Hors ligne

#3 07 09 2009 16:52:18

killbille
Membre

Re : Erreur

Et tiens prends ça !!!
MDR...
L'est grognon Monsieur MaxHavelarr mais il n'a pas tout à fait tort !


Love is action...

Hors ligne

#4 07 09 2009 16:59:23

lucky
Membre

Re : Erreur

Des Dependant(e)s de salon ça s'appelle !! lol
ont en à meme en Province


(((((((( Big Hug ))))))))

Hors ligne

#5 07 09 2009 17:26:15

jimig
Membre

Re : Erreur

Max Tes Toujours Aussi Con DerriÈre Ton Écran Mais Je T Aime


le ridicule ne tue pas l orgueil si

Hors ligne

#6 08 09 2009 02:21:06

Sophie des isles
Membre

Re : Erreur

lucky a écrit :

Des Dependant(e)s de salon ça s'appelle !! lol
ont en à meme en Province

Ah bon ??? Tu les envoies Lucky.

Bonne nuit à tous les 4.


Nous trouvons notre vraie valeur en étant nous même

Hors ligne

#7 21 09 2009 13:57:57

pierre45
Membre

Re : Erreur

Hoaaa......... quelle énergie la pronvince  oui il y fait si bon vivre avec le désire de rester zen
juste la present dans sa vie être clin et partger avec des gens cline et comprendre la souffrance des dépendant qui souffre et qui éssaie de vivre
mais enfin se que je me dit a l instant éssaie de comprndre le chose que tu ne peut pas changer comme disait renaud laisse béton
vas surfer va lire ses quelque poéme.

La plume dit à la feuille blanche :
« J'évolue, fine et nerveuse,
...Sur toi dont la passivité me déconcerte,
...Tu passes ton temps à attendre
...La venue d'un texte, quelques mots,
...D'un poème, juste une pincée de rimes ;
...Tu ne prends jamais d'initiative,
...Comment peux-tu te croire utile ? »
La feuille répondit :
« Ma sérénité, ma platitude,
...Permettent tes évolutions,
...Montre toi moins immodeste,
...Moins moqueuse, moins arrogante !
...Comment traduirais-tu une pensée,
...Esquisserais-tu un portrait,
...Dessinerais-tu un paysage,
...Sans l'aide de mon support ? »

Provoquée, la plume se perdit alors
En arabesques aériennes,
En courbes sans avenir,
Brillants traits d'impuissance ;
Une butineuse sans fleur ...
La feuille savoura cet instant,
Elle retint ses moqueries cependant :
Sur elle, aucun mot, pas un trait ;
Une fleur sans venue d'abeille ...(1)

Relisant cela l'auteur songe...
À ces tristes claviers sans traces
Non effleurés par quelques doigts,
Aux écrans qu'on n'allume pas ;
En le sien s'ouvre une fenêtre
Laissant s'envoler quelques vers :
« Parfois, est ce l'effet du vent?
...Feuilles et plumes vont volant ;
...Il arrive trop rarement
...Qu'elle prennent même chemin
...Laissant un message commun
...Juste des mots vraiment humains. »

D'où vient la plume en notre esprit ?
Où donc en nous chercher la feuille ?

pierre

Hors ligne

Pied de page des forums