Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 17 07 2011 15:54:47

cnash
Nouveau membre

Drogue legales ou pas

Quand je me suis retrouvé avec une aiguille dans la veine j'ai appuyé sur le piston et le jour a disparu  tandis que je m'allongeais pour compter les étoiles
La nuit tiede et sucrée m'a tendu la main. J'ai vu des fusées eclairantes dans un repli du ciel.
Mes parents la société ma famille m'ont stigmatisé
- un drogué dans la famille !!! Jamais plutot le tuer . 4321 Trop tard j'etais deja mort.
Oh dieu oui ca faisait tache On me cachait pas dans un placard mais j'etais déclalé log out en route pour l'eternité le paradis et l'enfer. les gens s'ecataient de moi .
La drogue avait pour nom Heroine ...je ne sais toujours pas combien d'etoiles eclairent la nuit font vibrer l'univers en une suite d'echo à répétion ....
Je ne dis pas que c'est bien .
La drogue c'est dangereux on peut mourir.
Mais ce n'est pas un probleme moral .. pourquoi l'alcool legal, les tranquiiisants legaux
Pourquoi as t-on declaré  l'heroine illegale.?
Ce n'est pas comme braquer une banque ou tuer quelqu'un de sang froid.     
Si je bois un whisky personne ne va "tiquer" . Alors pourquoi une seringue fait elle aussi peur ?
Ce n'est pas une question philosophique, encore moins methaphysqique ou théologique.
C'est une simple question de droit penal.
Je sais qu'il n'y a pas de reponses binaires - la reponse est surement complexe.
POurquoi faut il toujours se tenir sur ses gardes.
Ah je fais un truc illégal je peux aller en prison etc.
Merci d'avance pour votre comprehension.

Hors ligne

#2 18 07 2011 09:21:46

lily
Membre

Re : Drogue legales ou pas

salut et bienvenue cnash, j'ai aucune réponse pour toi, par contre, je me dis que tu avoir une sacrée souffrance à anesthésier et ça me rappelle d'où je viens, essaie les réu, ça a l'air idiot comme ça, mais ça marche, on peut vraiment changer de vie et se sentir mieux, évidemment, ça vient pas tout seul et c'est pas toujours le cas mais quelques journées éparpillées où je me sens bien valent mieux que ces années entières que j'ai passé à être si mal tous les jours.
Et non je te dirai pas que la drogue c'est vilain, tu le sais déjà, et c'est pas ça le souci, le souci c'est comment faire pour être mieux avec soi-même et dans sa vie, le reste...


Aussi longtemps que je suivrai cette voie, je n'aurai rien à craindre

Hors ligne

#3 18 07 2011 09:33:58

Gul-o-Khaar
Membre

Re : Drogue legales ou pas

Bienvenue Cnash

va en réunion

Bonne journée... hugs

Jean

Hors ligne

#4 20 07 2011 10:46:26

evie
Membre

Re : Drogue legales ou pas

Bienvenue cnash !
bon auj


Merci NA

Hors ligne

#5 20 07 2011 11:48:29

florent
Membre

Re : Drogue legales ou pas

salut cnash.

Ce n'est pas ici que tu trouveras des gens complaisants face à ta conso. Ici, tu ne trouveras pas de gens qui ont accepter de consommer et qui veulent continuer.

Il n'y a que des gens qui ont presque tout perdu en étant dans la conso et qui ont le désir d'arrêter de consommer.

je ne peux même pas te souhaiter de tenir la route dans ta conso parce que ca me semble tellement impossible et destructeur, que j'ai plus de peine en lisant ton post.

Je peux simplement te dire : Fais attention à toi.

Dernière modification par florent (20 07 2011 13:34:50)

Hors ligne

#6 25 07 2011 15:59:05

cnash
Nouveau membre

Re : Drogue legales ou pas

@ Florent et à tous les autre lily evie...

Je vous remercie.
Vais je continuer vais je arreter?
D'une certaine façon j'ai deja arreté je ne suis plus qu'un toxico temporaire -Mais Si la conso quotidienne est dure à gerer c'est en grande partie en raison de son statut moral.
De son statut pénal. Illegale c'est le paradis des dealers et la course au fric !!! - vrai.
C'était qoui la prorhibition ? mettre l'alcools illegal sans changer le vie misérable des petites gens
(Les raisins de la colere est: mon fruit favori)
Ce n'est pas aussi simple puisque il m'est arrivé d'en avoir a volonté et sans payer ( apres un voyage en Asie du sud est) ...Quand j'en ai eu disons 200 grammes. Je me suis aperçu que ma vie se reduisait a me faire des injections que je ne sentais plus. Je passais mes journées allongé sur un matelas a regarder le plafond ...je prenais des doses de plus en plus élevées ..;Ca me faisait plus aucun effet. C'est à ce moment que j''ai décidé de stopper en suivant une cure de 2 mois une des premieres cures  de methadone. Je n'avais plus aucn amis. Mes copines ne s'approchaient plus. La cure a ete dure mais ca s'est bien passé. EEt surtot j'avais une porte de sortie. Un chemin de fuite ou un plan B. J'ai été invité dans un petit pays du moyen orient.
Au sud l'Egypte au nord la Syrie le Liban. Je me suis refais une santé. J'ai vraiment cru m'en etre tiré. Et toc un jour ...un an plus tard peu etre deux...l'envie d'Hero est revenue comme une sorte de malédiction. J'essaie de ne pas juger . d'eviter les grands principes et les codes moraux.
Ca n'a rien de simple.
Ca n'a rien d'evident.
Je suis en general athé mais je traverse de crises metaphysiques, le vent souffle fort je traverse la nuit apres une explosion thermo nuccleaire.Je traverse une foret peuplée d'enfants morts. Je me reveille brutalememnt. Mon lit est inondé de sueurs

Dernière modification par cnash (25 07 2011 16:01:40)

Hors ligne

#7 25 07 2011 16:48:31

Gul-o-Khaar
Membre

Re : Drogue legales ou pas

Salut Cnash ! Va en réunion

Hors ligne

#8 27 07 2011 19:29:07

dominette50
Membre

Re : Drogue legales ou pas

Vais je continuer vais je arreter?

pour ma part, lorsque j'ai commencé à aller à des réunions groupe de parole , j'étais dans ces états d'âme....je continuais à consommer mais je revenais et revenais...il devait y avoir en moi, cette détermination naissante, et plus forte que tout malgrès les défaites et l'appel du produit....

ce sont les paroles entendues, et éxoutées avidement, qui petit à petit douloureusement ont portées leur fruit

douloureusement....étrange, avec le recul, cette douleur là l'était beaucoup moins que celle de la dépendance

j'ai toujours dit, comme la douleur d'un acouchement...dans la mémoire après il ne reste rien de cette douleur car la résultante en est ton enfant, la vie etc....

la douleur de la dépendance est une doueleur infecte, et avilissante et destructive...

le souci c'est que cette douleur est comme  notre pote, notre copain malsain, on vit avec depuis si longtemps..

si t'es là sur ce forum, c'est qu'il y a en toi ce début de determination naissante...

à toi, en allant au réunion, en vivant les paroles des autres, de ceux qui te ressemblent en vivant également la lumière de leur rétablissement, d'entretenir cette determination naissante et quel que soit la longueur du chemin, de pas lacher....

je me souviens de ces mots lors de ma première réunion:en sortant d'ici vous consomerez jamais plus de la même façon

ça l'a fait pour moi...même en continuant pendant quelques années, je n'ai jamais plus consommé de la même façon, le ferment était là

essaie d'y aller à jeun,,, ou pas troop cassé, les paroles rentreront mieux et auront plus d'impact....

va bien

Dernière modification par dominette50 (27 07 2011 19:35:31)

Hors ligne

#9 28 07 2011 23:59:14

dominette50
Membre

Re : Drogue legales ou pas

"il sont victimes des forces qui sont en eux et qu'ils ne connaissent pas".....

hier, j'ai été faire un tour...je fumais une cigarette dehors. mon beau frère est venu me parler...il avait les yeux rouges...

putain dom. j'an ai marre...je perds tout avec mes conneries....

lui j c'est l'alcool et une violence destructrice...qui démolit tout. il y a deux ans j'allais le voir au parloir. il avait escagassé des flics...

nos rapports s'étaient espacés après sa sortie...la haine le dévore et quand l'alcool est là il ne connait plus personne. je déteste quand je le vois, l'oei noir, s'en prendre à tout le monde à sa femme, comme aux plus faibles.tout ce qui passe....en plus il a 3 ans au dessus de la tête au moindre écart....



ça me remplit, il m'a dit, ça me fait peur. pourtant au fond de moi je suis un super mec...putain, dom, j'ai la haine...

il était à vif. il m'a fait de la peine...

j on t'aime, mais on peut rien pour toi...ya que toi, nous on est impuissant devant ça.

gratitude de n'avoir pas connu la haine....

Dernière modification par dominette50 (29 07 2011 00:02:32)

Hors ligne

Pied de page des forums